La boue

Le 22/06/2005
-
par Anthrax
-
Thèmes / Divers / Poèmes de merde
On a tendance à oublier très rapidement les textes d'Anthrax, qui ne servent que de bouche-trous pour occuper deux à trois minutes. Ses poèmes c'est pire : on les oublie à mesure qu'on les lit.
La jeune fillette
Assise en bord de route
Cette gamine fluette
Qui compte les gouttes
A survécu.
La pluie crépitante
Sur les tôles flottantes,
Les pentes devenues torrents…
La zone interdite engloutie.
Les vies, les débris,
Grand cimetière de boue
Où barbote le vaste mépris.

La gamine survivante
Ne peux plus dire un mot,
Emettre un seul son.
Sa langue est d’eau
Sa bouche marécage
Ses yeux noirs,
Noirs,
Si noirs.

Elle n’a plus personne
Pour la prendre dans ses bras,
Elle n’a plus rien
Alors qu’elle avait si peu déjà.
Elle n’a que la boue
Et le silence
Qui engloutit tout.

Seule et muette
Elle fixe la caméra
Le photographe étranger
Qui l’immortalisera.

Quelques secondes
De mauvaise conscience
A l’autre bout du monde
Entre fromage
Et dessert.
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/