Intello-visuel

Le 28/09/2005
-
par Ryolait
-
Thèmes / Divers / Poèmes de merde
Un poème qui pour une fois évite les grandes envolées lyriques assomantes. Ca parle de ce sujet inépuisable qu'est la télé et de son emprise sur les masses.
Gloire à toi, ô belle boîte à images,
Dont nous subissons chaque jour la stupidité.
Et pas besoin d'être constamment très sages,
Lorsque tu nous montres chaque jour notre triste réalité.
Dirigée sous silence par tes maîtres orgueilleux,
Décidant chaque jour de ton sombre destin,
Ta diffusion d'images aussi vielles que les cieux,
Nous laisse constamment sur notre pitoyable faim.

C'est ainsi que tout jour que tu fais,
La réalisation de notre débilité est concrétisée,
Et nous ne pouvons que l'accepter désormais.
Ce doit être ainsi que se termine la libre pensée.

A chaque nouvelle diffusion d'un de tes pamphlets,
Prônant l'entrain, la joie et ta certaine souveraineté,
Ressemblant plutôt à rien, n'ayant pas réellement d'effet,
Nous aide à penser à autre chose qu'à notre proche pauvreté.

Dans tes entrailles les plus profondes et cachées,
Survit toujours comme un ver solitaire.
Il m'aide à rester éveillé, toutes proportions gardées,
Luttant chaque jour comme un pauvre hère.

Et ce ne sont pas des images très catholiques,
Qui sont montrées à notre pauvre cerveau à demi-scellé.
C'est grâce à ton bon tube cathodique,
Ô toi que je chéris, que j'aime, à qui je suis abonné;

Ô toi, ma belle télé.
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/