Détresse

Le 24/06/2006
-
par MantaalF4ct0re
-
Thèmes / Divers / Poèmes de merde
Un beau poème de merde profondément merdique, avec en bonus une conclusion marrante qui sert de prétexte à ces plates envolées lyriques. C'est laid.
Le livre n'est pas encore ouvert, et déjà
Tu ressens la fin, la fuite et l'effroi
Aucune lumière n'atteindra plus ton esprit
Eteint, insensible. Tes envies dorment accroupies
Dehors, la matière, plate et incolore
Ne mérite pas d'égards, à quoi bon?
Les blessures sont pour nous indolores.
Ni souffrance Ni satisfaction.

Démoli et anesthésié
Rien ne te chasse ni te retient
Les jours ne font que s'amasser
Les coups de queue martèlent en vain

Ce monde et le néant
Sont inhospitaliers
Des sensations falsifiées
Y troublent spermes et sangs

Réactions chimiques
Pas des sentiments
Eréction lubrique
D'atomes vibrants

Corps futile
Pas de vrai
De fébrile
De sensé

Encore
Le miasme
Plus fort
Un spasme

Flou
Flux
Doux
Glu



Bon, c'est bien joli tout ça, mais faudrait peut-être que j'aille m'essuyer la bite maintenant, sinon je vais tout oublier avant de l'avoir mis à l'écrit, ce serait con, j'étais inspiré, ce coup-ci.
" Ils sont où, tes gants de toilette??.......ah, et j'oubliais, j'avais envie de te dire quelque chose, là que j'y pense , c'est important..
t'as bien pris ta pilule, hein?"
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/