Soir d'hiver

Le 01/02/2008
-
par Dourak Smerdiakov
-
Thèmes / Divers / Poèmes de merde
Dourak est le seul qui puisse impunément faire publier de la poésie sur ce site, tenez-vous le pour dit. Ses poèmes les plus basiques sont trente fois supérieurs à tout ce que vous pourriez pondre dans vos meilleurs moments. Preuve en est ce morceau de détresse morbide, brûlant et plombé, à lire et relire. yop
Ah ! comme toute éthique éclate,
Sur ce plancher dur à crever,
Avec ma gueule, à coups de latte,
Pour la dette d'un moi passé !
Ah ! si j'arrive à dégainer
Mon flingue, comme il va s'ensuivre
Une valse rude à valser !
Ce que c'est, le 'spasme de vivre' !
Ah ! comme la neige écarlate
Se refuse à tergiverser,
Et la balle, dans l'omoplate,
Me diffuse sa vérité !
Ah ! si j'arrive à m'extirper
Le dard sombre, la mort de cuivre,
Comme la saignée va saigner !
Ce que c'est, le 'spasme de vivre' !

Ah ! comme ma bio est plate
Si tout s'arrête en février !
Cette autre balle, dans la rate,
Ça me fait mal à en chialer !
Ah ! vif comme le lévrier,
Moins saisissable que la guivre,
Courir jusqu'à l'éternité !
Ce que c'est, le 'spasme de vivre' !

Ah ! Nelligan, l'envie que j'ai,
Que j'ai, que j'ai, d'au moins poursuivre
Ma course jusqu'au mois de mai !
Ce que c'est, le 'spasme de vivre' !
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/