Incendie n°54789652145 – De la merde plein la vue

Le 18/08/2010
-
par Carc
-
Thèmes / Obscur / Humeur noire
Après avoir lu l'introduction, on peut s'attendre à un texte qui frappe là où il faut et comme il faut. L'abrutissement d'une vie où l'on "vaque sans but", retranscrite jusque dans l'écriture elle-même. Oui mais comme on pige le procédé dès la fin de cette intro, le reste est juste chiant. Y avait de l'idée mais en l'état ça ressemble à un porno qui filmerait en boucle un mec se masturbant. Euh...
Se lever. Vaquer sans but. Boire une bière. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ? Se distraire, comme on distrait un gosse. Aller se coucher, bourré au-delà de la limite. Se regarder tomber. Trouver ça drôle. Ne plus se demander quand est-ce que ça s’arrêtera. Ne plus se battre. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ? Vaquer sans but. Boire une bière. Passer sa journée à tomber. Se voir descendre par paliers. S’en foutre. Chercher un sens. Savoir qu’on ne le trouvera pas. Maudire les choses auxquelles on voulait croire. Fixer le mur comme on fixe un film de boules. Ne pas comprendre. S’autodétruire. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ?
Ecrire à 4 heures du matin. Aller se coucher à 5. Se lever à 10. Vaquer sans but. Boire une bière. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ? Regarder le ciel. Savoir qu’on a déconné à un moment. Ne plus se rappeler de quand c’était. Se contenter de regarder le ciel. S’étrangler juste pour voir. Se déchirer la gueule en regardant le ciel. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ? Vaquer sans but. Errer dans la rue. Trimballer une bouteille d’alcool fort à travers la ville. En proposer à une pute parce que c’est drôle. Redevenir ado. S’embrouiller. Perdre pied. Vaquer sans but. Regarder le ciel. Bouffer de la merde. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ?

Rêver. S’évader. Retomber sur terre à grand fracas. Vaquer sans but. Se fracasser la gueule contre un mur pour se rappeler que l’on existe. Se relever. Recommencer. Y chercher un sens. Se relever. Recommencer. Ne pas le trouver. Se relever. Recommencer. Regarder le ciel. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ? Se rappeler que l’on est un con sans perspectives. Se relever. Recommencer. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune. Une autre clope. Un autre jour. Une autre nuit à passer. Moins proche du soleil, plus proche de la paix intérieure. S’enfoncer dans une masse gluante et abjecte de marasmes libidineux. Avoir la classe auprès de cons. Avoir la classe parce qu’on ne s’aime pas. Boire une bière. Vaquer sans but. Sentir croustiller la lave sous chacun de ses pas. Ne pas savoir quand on va s’écrouler pour de bon, tout lâcher, chialer comme une merde avant de sauter à la gorge du premier venu pour se reprendre. Regarder le ciel. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ?

Saluer, comme un acteur. Sourire, comme un con. Vivre à cent à l’heure pour bien rater son virage. Se fracasser la tête contre un mur. Se relever. Recommencer. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ? Sentir ses pieds quitter le sol. Se sentir s’envoler, flotter un petit temps dans les airs. S’écraser comme une merde. Se relever, recommencer. Saluer comme un acteur. Sourire comme un con. Vivre à cent à l’heure sans se soucier du mur qui se reconstruit. Se consumer dans le brasier de son âme, pour mieux oublier qu’un jour on avait des rêves. Rêver, persévérer. S’écraser, se relever, recommencer. A quoi bon vivre sain quand on peut mourir jeune ?
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/