Ialdabaoth à la plage

Le 20/07/2019
-
par Dourak Smerdiakov
-
Thèmes / Débile / Sarcastique
Où l'on apprend qu'Ialdabaoth, le mauvais démiurge selon la tradition de certaines sectes gnostiques, voire d'une hérésie chrétienne comme le marcionisme, est un juilletiste irritable et quelque peu dilletante. Texte de saison.
Je suis Ialdabaoth
J'ai dégueulé l'univers
J'ai dit "Fiat lux, bordel !"
Et j'ai trouvé ça naze
J'ai chié la voie lactée
Ça fait du bien par où ça passe
Mais c'était toujours aussi naze
J'ai relancé des générations d'étoiles
Plusieurs fois
Et les éléments étaient de plus en plus lourds, sans grâce, instables
Et ça s'agglutinait
Et ça faisait des grumeaux
Ça m'a énervé
J'ai balancé des éclairs
Ça s'est mis à clapoter
À se reproduire
À se bouffer
Des gros lézards débiles bavaient de la poésie merdique en broutant de l'herbe
D'autres moins cons les bouffaient
Et ça se reproduisait
Ça m'a énervé
J'ai balancé une météorite
Ça m'a calmé
Les singes sont descendus des arbres
Ils ont inventé l'échelle
(C'est plus facile pour aller cueillir des cerises, ça c'est pas con)
Et ça se reproduit
Et ça râle
Et ça balance des bagnoles dans l'espace
Et ça bave de la poésie merdique en bouffant des cacahuètes
Qu'est-ce que c'est naze
Ça m'énerve
Cette fois je me casse en vacances
À Torremolinos
Faut bien que ça serve à quelque chose, Torremolinos
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/