MANUEL A L'USAGE DU PARFAIT ALCOOLIQUE (partie trois)

Le 21/03/2020
-
par Clacker
-
Thèmes / Débile / Phénomènes de société
Voici une petite liste de choses à faire pour survivre en ces temps de guerre et de confinement extrême. Des astuces pour passer le temps, de la parano, de l'alcool, de la friture mais aussi un petit quizz à réaliser (qu'on aurait d'ailleurs bien aimé faire à la plage en se faisant griller le cul mais bon...). On se contentera de cette bonne vieille météo de merde et de la psychose générale. Un texte pas du tout anxiogène, à lire avec BFM en fond et un café serré.
Salut les cons finis au calva. Cons finis, confinés ? Non, tant pis.
Je sais que vous êtes de moins en moins nombreux à me lire, pas tellement à cause d'une certaine pandémie mondiale, mais plutôt parce que l'alcool continue de tuer 40 000 personnes en moyenne par an et seulement en France, j'ose même pas vous parler du score de la Belgique, ils sont définitivement meilleurs que nous à tous les niveaux, donc je m'adresse à ceux qui sont encore plus ou moins vivants, bienvenue dans ce troisième numéro du Manuel. Au sommaire, un peu d'actualité puisque je vais vous donner quelques astuces pour passer le temps depuis qu'on n'a plus le droit d'aller à la plage au PRINTEMPS (c'est un scandale !), bretons gilets jaunes révolution rouge bordeaux 1992 coupe du monde soleil vert, astuces délicatement arrosées de rhum blanc traditionnel et de rouge qui tache, bien entendu, mais aussi des conseils pour gruger la maréchaussée quand vous devez absolument traverser la ville pour aller à l'épicerie en périphérie un dimanche après-midi pour vous ravitailler en cubis, et on finira bien entendu avec un test de personnalité pour savoir si vous êtes paranoïaque ou inconscient, ou les deux. Oui, maintenant on sait que vous êtes alcoolique, ça n'a plus aucun intérêt de le déterminer.
1. Astuces pour passer le temps en cas de fin du monde

Bon, c'est la merde, on est bloqué chez nous, on peut même plus aller boire un coup chez gégé ou dédé ou n'importe quelle double consonne, les flics patrouillent dans les rues et distribuent les douloureuses pour la simple raison que vous existez, on se croirait en Corée du Nord, sans déconner, à part que les gens vont à la plage, font du footing, continuent de consommer en masse, ne ramassent toujours pas les cacas de chiens, sont bien contents de ne plus avoir à serrer la main du voisin, paniquent un peu mais finalement se toucher la nouille devant Netflix, c'est quand même mieux que bosser à l'usine, font des bébés parce qu'il y a que ça à faire, alors qu'on est BEAUCOUP TROP NOMBREUX SUR TERRE, ET C'EST LA RAISON PRECISE POUR LAQUELLE ON VA TOUS MOURIR DANS D4ATROCES SOUFFRANCES §§§ Bon ok, ça ressemble plus à des vacances qu'à la Corée du Nord. Qui aurait cru que la fin du monde serait si agréable ?

L'ENNUI.
Voilà l'ennemi public numéro un, l'ombre au tableau, Voldemort. Qu'est-ce qu'on va foutre chez nous pendant un mois et demi ?! Je le sens grandir, moi aussi, il souffle sur ma nuque pour me rappeler à quel point il est désagréable, à quel point il peut me rendre fou, il me souffle dans les bronches ! Je répète, l'ennui me souffle dans les bronches ! Et il souffle aussi dans vos bronches, ne faites pas semblant, je le sais, on est tous connectés dans un grand tout magmatique d'énergie en flux inversés, d'antimatière et d'amour sous forme de lumière. Non, je ne panique pas du tout.
Première chose : le bilboquet. J'espère sincèrement que vous avez eu la présence d'esprit d'en posséder un avant que les magasins Gifi soient fermés. Le bilboquet est l'accessoire de survie primordial, avant même la cuichette, et Dieu sait à quel point je me sers de ma cuichette. Le bilboquet peut vous occuper pendant une semaine si vous êtes rigoureux. Tout le monde est nul au début, mais une fois qu'on a bien calibré son mouvement, on peut faire 300 coups réussis d'affilée, je vous le jure sur mon appareil génital. Je vous enverrai les vidéos. Du bilboquet, je veux dire. Pour les plus manuels d'entre vous, vous pouvez même le fabriquer à la maison, avec un pied de chaise et une boule de noël. Par contre, attention : c'est très addictif. Je vous déconseille le mélange bilboquet + alcool. J'ai perdu un oeil.
Ensuite, lisez des bouquins bande d'incultes ! Vous allez pas regarder Hanouna pendant un mois et demi, si ? Et pour les petits malins qui vont me répondre que les librairies sont fermées, je vous rappelle que le Diable continue tranquillement à bosser, et oui je veux parler d'Amazon. Et puis y a plein de trucs libres de droit que vous pouvez télécharger gratuitement sur le net.
Autrement, vous pouvez jouer au bilboquet avec votre compagne ou compagnon. Je parle bien de coït, oui. Coïtez, bande de glands ! Faites-vous du bien, achetez du lubrifiant et des capotes à foison, n'oubliez pas la pilule, essayez la forniphilie, le fétichisme du pied, attachez vous au radiateur, mais s'il vous plait, épargnez les animaux. Ils ne comprennent pas que c'est la fin du monde. Pour les plus isolés d'entre nous, vous avez bien entendu votre main droite et selon votre nombre de points au test de personnalité qui va suivre, je vous offre un code promo pour des abonnements pornhub. Les liens sont dans la descriptions. Ah merde, on n'est pas sur youtube.
J'ai omis de préciser, parce que ça me semble évident : bourrez-vous la gueule comme jamais.

2. Comment gruger les poulets

Cette partie va être nettement plus courte que la précédente. Déjà, c'est pas bien ! On vous demande de certifier sur l'honneur que vous sortez pour une question de vie ou de mort ! Et vous, en gros égoïste que vous êtes, vous allez vous faire dorer la pilule sur la plage pour "raison de santé" ! Est-ce que vous pensez aux professionnels, des médecins, des infirmiers, des techniciens de surface, qui sont en train de faire la guerre, sans masque, sans gant, sans dent, sans bras, à un ennemi invisible ? Vous me dégoûtez. MOI j'ai le droit de sortir le dimanche parce que les magasins de grande distribution sont fermés et que je suis malade alcoolique. MOI, c'est une question de vie ou de mort. OK ?
Bon, alors voilà ce que vous allez faire : vous allez remplir votre carnet de liaison VOUS-MÊME, le faire signer par vous-même, expliquer que vous devez absolument faire fonctionner votre voiture une fois par jour, sinon elle explose, faire semblant d'aller à la pharmacie pour acheter du doliprane, en fait vous bifurquez dans le sens inverse, devant un barrage de police, toussez par la fenêtre, ils n'oseront pas approcher, lâchez un molard ou deux sur leur casquettes, ça va les calmer, et n'oubliez pas le bras d'honneur, mais pas plus de cinq secondes. C'est dangereux de conduire avec les genoux. Ensuite, achetez votre alcool démoniaque face au regard méprisant de la caissière qui vous connaît beaucoup trop bien. C'est quasiment le médecin de famille.
Vous êtes contents ? Vous avez bravé la loi, bravo.

TEST : êtes-vous parano, ou inconscient, ou lobotomisé, ou tout à la fois ?

*C'est le printemps, un virus mortel est en train de se répandre sur la planète entière, vous :

1. Allez acheter du pain, comme tous les matins, et vous comptez bien continuer parce que vous êtes âgés de plus de 75 ans, vous êtes complètement sénile et vous avez oublié qu'on vit dans une société.
2. Vivez dans votre cave depuis dix ans, parce que vous êtes survivaliste et vous étiez absolument certain que ça allait arriver un jour ou l'autre. Sauf que vous aviez plutôt parié sur des zombis. En tout cas vous avez une belle barbe. Pensez quand même à la vitamine D.
3. Décidez de faire un tour du monde, là maintenant, en commençant par l'Italie, puis l'Iran, puis la Chine. C'est plutôt tranquille en cette saison.
4. Mettez au point un système de poulies verticales et de courroies de distribution dans le but de pouvoir ouvrir votre frigo à distance, attraper une bière et la décapsuler avec les dents.

* Pour passer le temps, vous :

1. Allez à la plage. Ou bien vous allez vous regrouper dans un parc avec des dizaines d'autres vieux séniles jemenfoutistes.
2. Mangez des boites de cassoulet toutes les deux heures, il faut un bon apport calorique en période de guerre. La peur consomme beaucoup de nutriments. Heureusement, vous avez aussi un bon stock de PQ et un système d'aération au point.
3. Consultez les brochures d'agences de voyage. Saviez-vous que la parure a une importance capitale chez les papous de nouvelle-guinée ?
4. Jouez au bilboquet sans discontinuer.

* Le gouvernement :

1. DeGaulle ?
2. Il nous ment depuis toujours. Les Etat-Unis ont lâché le virus sur le monde pour pouvoir mettre en place une vaccination de masse qui tuerait 70% de la population, et il n'y aura sur terre plus que des sociopathes comme Bill Gates. Ils vont faire des gangbangs dans des caves avec des varans de Komodo ! REVEILLEZ-VOUS §§§
3. Il gère très bien. Macron a de jolies chaussures.
4. C'est l'anarchie ! Je suis ivre depuis 72 heures, et personne ne se plaint de mes hurlements déchirants dans la nuit ! Les voisins font l'amour depuis trois jours, je n'en peux plus ! Les enfants chantent des cantiques CHRETIENS !

* Vous avez l'air de bien tenir le coup, finalement :

1. Vous savez, quand on vit avec la peur permanente que son coeur s'arrête subitement de fonctionner, un petit virus qui donne la grippe, ça fait doucement souffler du nez.
2. C'est une guerre de tous les instants. L'ennemi gagne du terrain, et je déplore que la plupart de nos soldats soit mal préparée. Il faut que j'ouvre une boite de cassoulet, excusez-moi.
3. Je pète le feu. Je me suis fait une petite salade niçoise, ma compagne évoque l'éventualité de me faire une fellation dans l'avion, tout roule.
4. NON §§ IL FAUT VOUS LE DIRE EN CHINOIS ?§ JE VAIS MOURIR TOUT SEUL, SANS AVOIR CONNU LE GRAND AMOUR §§ MA VIE EST UNE TRAG2DIE QUE SHAKESPEARE N4A PAS EU LE TEMPS D4ECRIRE § DIEU, VIENS-MOI EN AIDE §

* Quand vous regardez par la fenêtre , vous voyez :

1. Lucette qui aide Marcial à acheter son pain complet. Les copains qui font une partie de pétanque. Le soleil qui brille et qui me fait mal à la cataracte.
2. Je vous rappelle que je vis dans une cave.
3. Je suis plutôt étonné de constater qu'à cette altitude on ne puisse pas encore voir la courbure de l'horizon. Etonnant, oui...
4. Je vois des chats. Beaucoup de chats qui se bastonnent. Et les gens qui font des cochoncetés chez eux. Du dry humping, entre autre.

* Pensez-vous qu'on va réussir à survivre, malgré tout ?

1. J'ai survécu à la guerre, monsieur.
2. Moi, oui. Vous, en revanche...
3. Sans mojito, ça va être compliqué.
4. NON §§§

* Quelles sont vos bonnes résolutions ? Vous pensez que cet épisode incroyable va changer vos habitudes de vie ?

1. Je peux vous dire qu'avec mes trois cancers, on ne va pas se priver de vivre !
2. Plus jamais je touche quelqu'un. C'est plein de maladies, les gens.
3. Là je vais tester le hammam, et je devrais avoir droit à un massage spécial après.
4. Si je survis, je promets de chérir la vie comme si c'était mon enfant. Et puis je vais probablement retourner à l'usine pour fabriquer des bouchons en liège. C'est comme ça.

* Vous aimez David Bowie ?

1. De qui, de quoi ?
2. Analysez les paroles de ses chansons. Vous verrez qu'il avait tout prévu.
3. Il paraît qu'il était bisexuel, puis qu'il est revenu sur sa décision. J'aurais bien aimé le "connaître" de son vivant.
4. J'écoute Suffragette City en ce moment-même. Vous êtes très fort, dans votre genre.

------------------------------------

Vous avez une majorité de :

1.
Ouais, vous êtes un vieux schnock à qui on la fait pas, manifestement. Faites gaffe de pas mourir pour rien, quand même.

2.
Vous vous êtes un bon gars, précautionneux, intelligent, intuitif, à l'écoute de votre animal intérieur, vous allez probablement survivre. Je déconne, vous êtes complètement fou.

3.
Là y a du niveau. Vous êtes Hunter S. Thompson ou quoi ? Vous n'en avez rien à branler de rien, à part votre propre queue, et vous en êtes fier. Bon, j'imagine que c'est un style. J'espère que vous allez choper une maladie vénérienne.

4.
Mais vous êtes exactement comme moi ! C'est dingue !
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/