L'été

Le 06/07/2003
-
par Herpès
-
Thèmes / Polémique / Société
Premier mini-article pour cette donzelle, qui pousse quelques coups de gueule sur euh... sur des sujets qui ne nous étaient pas vraiment apparus comme si polémiques jusqu'à présent, tels que les régimes, les soldes, le bronzage et ces PUTAINS DE BIKINIS DE MERDE !!
Et voilà c’est l’été et plein de bonnes promesses dans l’air…L’heure de perdre la couche de gras accumulée pendant les soirées froides d’hiver passées au coin du feu à se bourrer de tout ce qui fait grossir. L’heure des magazines qui vous sortent les recettes miracles de l’été pour perdre 20kg en 3 jours. L’heure des meufs à poils sur la plage (pour le meilleur…mais beaucoup trop souvent pour le pire). L’heure d’aller essayer les maillots de bain et de voir avec horreur qu’il ne va plus et l’angoisse de devoir aller en acheter un autre dans les magasins bondés par des hystériques qui ne pensent qu’à dépenser leur argent pendant cette « fabuleuse » période qu’on appelle les soldes…L’heure des vacances (pour ceux qui ont la chance d’en avoir ) et des « on s’écrit hein ??? » qui se finissent par un « désolé j’ai pas eu le temps » à la rentrée et encore dans le meilleurs des cas. L’heure d’aller sur les plages bondées par des touristes qui vont encore se prendre la tête avec la marée noire alors que nos plages n’ont jamais été aussi propres. L’heure des coups de soleil et du virage de la couleur corporelle du blanc au rouge (ou marron pour les plus chanceux). L’heure des chaleurs étouffantes durant lesquelles on se sent comme un vampire incapable de quitter l’ombre sans crever sur place. L’heure du retour des moustiques avides de bouffer le moindre centimètre carrée de peau resté intouché. L’heure des sorties entre copains qui se finissent à l’aube dans le caniveau. L’heure des résultats d’années de travail pour certains, de fin de travail pour d’autres. L’heure des beaufs qui sortent de leur tanière avec leurs tongues et leurs chaussettes et qui vous parlent du bébé de la voisine dans la queue du supermarché du coin alors que vous n’avez qu’une envie c de retourner pioncer jusqu’à l’automne. L’heure des fruits frais qui vous donnent la colique et vous scotchent au lit alors que vous êtes en camping (et bonjour l’odeur dans la tente). L’heure des grains de sable dans le lit ou dans la douche (baignoire pour les plus chanceux). …et j’en passe. Au fond l’été c’est comme la merde : plus on s’en approche, moins on a envie de plonger dedans…
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/