L'écureuil et la coccinelle (fable conne)

Le 23/10/2003
-
par Keyz
-
Thèmes / Débile / Parodies
Une nouvelle complètement débile, surréaliste qui sent à plein nez le trop-plein de cannabis. Fumer tue. Fumer tue. Fumer tue.
Un écureuil prévoyant son été
Afin de pas se faire emmerder
Par tous les beaufs entassés
Dans les bouchons amalgamés

A prévu un plan de secours
Pour eviter de rester
Bloqué come un vautour
Dans la furie des tarés

Mais comme un con trop fonsdé
L'ecureuil ne se rapelle plus
Ou la solution est cachée
Et maintenant il l'a dans le cul

Mais il avait prévu le coup
Et avais codé sa route
Avec des coccinelles hindoues
Qui de rien ne doutent

L'auteur trop déchiré
Dans son délire est parti
Et le lecteur amusé
Continue à lire ses conneries

L'écureuil compte alors les coccinelles
Et fait des calculs avec leurs points
Mais lorsqu'elles battent des ailes
C'est pas facile d'aller loin

Alors l'écureuil réfléchit
Ce qui n'est pas le cas de l'auteur
Et aprés un moment se dit
Qu'il pourrait battre son beurre ailleur

Mais essayant tout de même de se rapeller
Comment les coccinelles ont étées disposées
Son cerveau s'est alors réveillé
Lui disant "Ducon hé"

Les points sur les coccinelles
Sont plus nombreux avec son age
Et que même une rebelle
Ne traverse pas le Pacifique a la nage (pour le rapport avec le reste cf la fonsdé)

Ainsi l'écureuil traverse l'océan
Parce'qu'il a rien compri
Et préfère nager jusqu'au néant
Plutot que de rester dans les bouchons, abruti.
La morale de cette histoire c'est qu'il faut pas toujours chercher des rimes sous peine de raconter n'importe quoi.
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/