Adieu

Le 21/11/2003
-
par Petitbouc
-
Thèmes / Divers / Poèmes de merde
William Wallace je t'ai reconnu...
Je voulais être seul, autonome,
Isolé de tout risques et de dangers
Plongés dans mon monde fantastique.
Par ironie du sort, je t’ais rencontré
Et la vie a voulue que je sois assisté,
Exposé à l’amitié et à l’amour.
J’ai été trompé et utilisé par le destin.
Je ne voulais pas cela, je ne voulais pas faire de mal …
On ne m’a proposé que cette offre.
Je m’apprête à y mettre fin pour soulager tout les cœurs que j’ai meurtris.
Sans cris, sans douleur, sans peur et sans pleures …
Et dans un dernier saut, je vous crierais
Liberté …
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/