Petit jeu macabre

Le 21/01/2004
-
par Tulia
-
Thèmes / Obscur / Litanie
Un concentré de colère et de folie sans fil conducteur et sans souci de cohérence. On dirait le cri de la mouche enfermée sous un verre et qui donne de la tête inlassablement contre les parois. Flippant.
Jouer avec un couteau… Une dague étincelante et tranchante… La faire glisser lentement et délicatement sur la peau… Le long de la joue… Suivre la jugulaire jusque dans le creux de la gorge… Percevoir les veines tressaillir lorsque la lame les frôle… Sentir le rythme cardiaque accélérer… Augmenter la pression… Et jouir de sa propre démence…
Comme une musique torturée et insupportable qu’on ne peut s’empêcher d’écouter encore et encore… Frissonner… Et se laisser envahir par la violence et les pulsions destructrices…
Premier coup… Surprise… Deuxième coup… Interrogation… Troisième coup… Chercher à se protéger… Quatrième coup… Crier…
Hurler intérieurement… Serrer les dents toujours plus fort… Serrer les poings jusqu’à sentir les ongles pénétrer dans la chair… Serrer encore… Attendre que la douleur soit insoutenable… Serrer encore…
S’injecter sa propre déchéance… La laisser tout infecter à l’intérieur comme à l’extérieur… Tourner en rond… Encore et encore… De plus en plus vite… Jusqu’à ce que l’on ait l’impression d’être sur le point d’imploser… Et savourer son agonie…
Tout ressentir de façon décuplée… Haïr tout ce que l’on connaît… Maudire tout ce qui existe… Ne plus supporter de se sentir prisonnier… S’enfoncer dans les abîmes insondés de sa névrose… Foutre le feu à son âme… Laisser les ténèbres glisser en dehors de ses entrailles… Se damner pour l’éternité… Et pourrir…
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/