Dépucelage

Le 10/04/2004
-
par Herpès
-
Thèmes / Polémique / 2004
Herpès ne fait pas dans l'originalité en choisissant son con, puisqu'elle décide qu'elle est la personne la plus con qu'elle puisse trouver. La méthode, par contre est intéressante. Déjanté et excessif, genre cartoon de la Warner.
Je cherchais qui je pourrais bien cramer pour ma première Saint-Con, quand, il y a deux semaines, j’ai enfin eu la Révélation : Une auto crémation.
N’ayant pas trouvé plus con que moi dans mon entourage proche (bon je sais j’exagère un peu, des cons y’en a partout), je me penchais sur les meilleurs moyens d’installer un bûché dans mon appartement.
J’avoue qu’au départ j’ai eu un petit sentiment de travail inachevé parce que c’est tout un rituel de choisir son con, de l’amener en douce dans son piège, de voir sa gueule de con terrifiée au moment où vous commencer à le cramer et enfin sentir l’odeur de sa chaire brûlée qui remplit l’atmosphère.
Afin donc de combler ce manque dans le cas d’une auto crémation, je choisis de m’attirer moi même dans mon piège. Je m’envoie donc une lettre m’invitant à me rendre dans mon appartement le 10 avril ou m’attend une surprise.
Puis c’est le début des préparatifs, il faut que tout soit prêt pour le jour J et il me reste encore beaucoup de travail. Le plus dur c’est la synchronisation : en ouvrant la porte, il faut que tout un mécanisme rodé s’enclenche ; j’ai pour cela consulté plusieurs ouvrages zonards afin d’être au point sur tous ces petits aspects techniques. C’est bête de rater sa première Saint-Con pour de petits ennuis comme ça.
Ainsi quand j’ouvre la porte, un rouleau de scotche géant commence à m’entourer pendant qu’un levier en fer inoxydable (faut pas que ça rouille non plus) me ramène vers le centre de la pièce. Là un seau accroché aux spots du plafond me déverse un mélange de napalm et d’alcool sur ma tronche de conne pendant que le levier me fait assoire sur un feu d’artifice qui me rentre dans le cul. Enfin des paquets de dynamites (mode Hamas) sont éjectés de plusieurs coins de la pièce, et entourés de super glue, viennent se coller autour de moi. Pour finir, des petites bougies surgissent du sol pour venir se loger entre mes doigts de pieds (c’est bien un anniversaire non ?). Me voilà fin prête. A ce moment là, il faut que je m’astreigne à prendre un air apeuré (pour l’air con, je l’ai déjà) et là réside tout l’intérêt de l’auto cramage parce qu’on est sur de jamais être déçu sur le déroulement de la Saint-Con.
Enfin je verse une petite larme de pucelle avant son dépucelage et j’allume le lance-flamme relié à un ventilateur grâce à un bouton qu’il suffit de pousser avec la langue. Ralala c’a m’excite d’avance, quelle belle fête en perspective.
Bon je vous laisse, c’est pas tout ça mais j’ai du pain sur la planche et une lettre à poster.
Bonne Saint-Con à tous !!!
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/