Embuscade

Le 11/04/2004
-
par Kirunaa
-
Thèmes / Polémique / 2004
Après une phase de réflexion, Kirunaa a un objectif très ambitieux qui l'emmène dans un périple imbécile bien digne de la Saint-Con. Il faut prendre des risques pour avoir une chance de gagner, là-dessus, Kirunaa ne lésine pas. Elle en profite aussi pour réinventer le concept d'immolation, au point qu'on est pas sur que la méthode puisse être homologuée par la fédération...
05/04/04
Brûler un con…

Y a pas, faut que je m’y mette. C’est chiant, je sais ni qui ni quand ni comment… Je vais quand même pas en prendre un au hasard !
Bon réfléchissons. Un Zonard ? Non, trop commun. Un artiste ? Non, il risquerait de l’inscrire comme l’apogée de sa carrière. Un politique ? Boaf, banal… quoi que brûler Bush… ouais, mais non, faudrait contourner tout le service de protection, trop de boulot.
Il doit pourtant bien y en avoir un valable quelque part ! Moi ? Nan, on risquerait de m’associer à Herpès et j’en ai marre d’être associée aux gens. J’aurai bien tenté de brûler le fantôme de l’Opéra aussi, mais le problème avec les matières évanescentes, c’est que ça a du mal à prendre. Y avait marqué quoi déjà dans la fiche technique d’Ocus pour trouver le bon con ? Sais plus… et j’ai la flemme d’ouvrir IE. Bon, réfléchissons. Je suis sûre que mon neurone est capable de fournir un effort de 3 secondes pour me trouver un nom de con. Dorothée ? Roxan ? (déjà mort) Mon chef ? Non, faut qu’il me signe la prolongation de mon contrat d’abord. Mon chat ? Mon proprio ? Mon psy ?

JE SAIS ! Je vais brûler Dieu ! Après tout, il est à la mode en ce moment, et c’est dur de faire plus con… Non seulement il s’est fait chier à créer le monde, mais en plus il a voulu faire du zèle en bossant le dimanche et s’est lamentablement chié dessus en inventant l’humain.
Bon, ça y est, j’ai mon con. Maintenant faut trouver de quoi le brûler. Il est sensé être immatériel et absolu, ça va pas faciliter les choses. Finalement j’aurais peut-être mieux fait de choisir Bush.

06/04/04
Comme tout plan d’attaque, il faut faire les choses dans l’ordre. Tout d’abord la préparation du Plan. Ensuite trouver le matériel. Enfin, mettre à exécution.

Etape 1 : Préparation du plan - le choix des armes.
Étape facile. Tout le monde sait que Dieu est allergique à l’air pur. Si si ! C’est pour ça qu’il a inventé la pollution et que les lieux de culte quels qu’ils soient sont tous enfumés de substances plus hallucinogènes et étouffantes les unes que les autres. Je vais donc l’asphyxier. Et comme c'est un être de lumière, il flambera en une étincelle universelle au moment de mourir.
Afin d’être sûre de l’avoir directement je vais me rendre là où il passe le plus de temps. À Jérusalem. Après tout, c’est là que sa shizo se porte le mieux.

Etape 2 : Le shopping.
Afin de mettre mon plan à exécution, je dois me procurer un maximum d’assainisseurs d’air, qu’ils soient chimiques, mécaniques, empiriques, éclectiques, plast… pardon. Bref, j’ai besoin de chaux vive, de Brise, d’Ambi-Pur, d’Air Wick et autres.
Ensuite le billet d’avion pour Jérusalem. Au moins, en période de Pâques, on me posera pas de question.

07/04/04
Les rats ! 828.73 Euros pour le billet aller-retour ! Et ils m’emmènent que jusqu’à Tel-Aviv, je vais devoir louer une voiture. Faut vraiment avoir envie de réussir sa Saint Con.

10/04/04
Etape 3 : L’action
10.00
Le voyage s’est passé sans trop de problèmes, à part la fouille au corps en arrivant à Tel-Aviv. Heureusement les douaniers se sont montrés très chaleureux et empressés devant ma bonne volonté. Comme quoi, être gentille, des fois, ça paye. Ils m’ont même fourni eux-mêmes une voiture, en me disant que les loueurs du coin étaient tous des arnaqueurs et que leurs voitures n’étaient que des épaves. Ils sont sympathiques en fait ces Israéliens, même si maintenant j’ai un peu mal au cul. Mais d’après eux ça devrait passer rapidement.

11.00
Elle doit quand même avoir un problème leur voiture, la batterie doit avoir un court-circuit, y a un tictac qui s’arrête pas et qu’on entend particulièrement bien quand elle est arrêtée.

12.00
Je crois que j’ai trouvé l’endroit parfait. Je suis au milieu d’une grande place avec plein de touristes. Des gens regardent vers le ciel et d’autres sont prosternés par terre, mais tous ont le visage extatique, comme après un speed de particulièrement bonne qualité. J’en entends même un qui s’écrit non loin de moi « Here it is ! I can feel the spirit of God above me!”
Je sens que c’est le moment. Doucement, je plonge ma main dans ma poche pour me saisir de mon premier Air Wick, celui à l’Eucalyptus et au Mentol. Ce n’est qu’une pré dose pour sonner Dieu avant d’attaquer à l’arme lourde : le Bouquet Printanier de Wizard…

Au moment où je m’apprête dégoupiller la Sentosphère, une explosion retentit violemment du fond de la place. Je me retourne et je vois la voiture que mes nouveaux amis m’avaient prêtée s’élever à plusieurs dizaines de mètres du sol avant de retomber sur un groupe de touristes allemands qui se trouvaient à côté. Les (plus ou moins) fidèles rassemblés se dispersent alors en hurlant, terrorisés, se piétinant les uns les autres, me bousculant et m’entraînant avec eux dans des rues de plus en plus étroites.
Lorsque enfin je me retrouve libre de mes mouvements, je m’aperçois que je suis perdue, seule, et que ma veste et mon sac ont disparu avec mes précieuses armes se St Con.

Et là, soudain, seule dans le silence et la paix retrouvée, je me souviens d’un détail auquel je n’avais pas pensé…

Et merde ! Quelle conne ! J’avais oublié que ce con là était AUSSI omniscient !
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/