Régime

Le 23/06/2004
-
par Arkanya
-
Thèmes / Débile / Sarcastique
Aaaah un peu de déconne de la part d'Arka qu'on croirait définitivement barrée dans les contrées de la sinistrose... C'est plutôt tranquille et réflechi, pas de la disjoncte de gros bourrin avec des glaires et des liquides corporels, comme on fait habituellement ici. Ca concerne les poules qui se tapent des cures d'élagage de graisse avant l'été.
Elle est longue cette journée… Encore plus longue que les autres je trouve… J’ai faim…
C’est dingue, depuis que j’ai commencé ce régime, je ne pense qu’à ça, manger, j’ai des fantômes de viandes grillées, de glace au chocolat, de flans à la vanille, qui passent et repassent dans ma cervelle. Tiens, même la cervelle, ça me fait envie. Putain, ça fait même pas trois jours que j’ai commencé, je peux pas arrêter déjà.

J’aimerais tellement que les gens se rendent compte des efforts que je fais, qu’ils se rendent compte que ça n’y fait rien, que ça ne marche pas, qu’ils m’aident, qu’ils me trouvent une opération miracle, quelque chose, n’importe quoi merde ! Ou alors j’aimerais bien me réveiller mince. Voilà, demain matin je me réveille et paf ! plus un poil de graisse nulle part. J’ai l’estomac qui se tord, encore au moins une heure avant la collation.

Je sens que ça va être difficile d’ingurgiter cette saloperie de poudre à la vanille quatre fois par jour. Tout à l’heure j’essayerai de la mélanger au yaourt au lieu de la diluer dans l’eau, ce sera peut-être meilleur.

Bon, il faut que je m’occupe l’esprit, je vais aller me peser. Mmhh… je vais remettre mon rat dans sa cage avant d’y aller, il va encore s’attaquer aux fils pendant que je suis pas là sinon. Bien, j’ai perdu 500 grammes, c’est plutôt encourageant, ça me fait 64,5 kilos pour 1 mètres 60. Plus que 14,5 kilos, plus si j’y arrive. Je peux tenir, je peux tenir, il faut que je les perde, dans deux mois on en parle plus, c’est sûr.

Quoi encore ? Ah oui merde, j’ai oublié de nourrir le rat. Bon, ça va, ses espèces de petits bouchons de bouffe me font pas envie du tout, c’est pas ce qui va me faire craquer. Putain touche pas aux fils saloperie de bestiole ! Mais c’est pas vrai, il est crétin cet animal. Bon, plus que trois quarts d’heure, ça va aller, ça va aller, je vais boire un verre d’eau. Ah et puis qu’est-ce qu’il fout là ce miroir bordel !!! Je supporte plus de voir mon corps, je m’écoeure rien qu’à imaginer mes cuisses flasques qui ballottent sous mon jean.

Ok, ça va mieux avec l’eau, ça m’a calée un peu. Il faudrait que je potasse un peu mes cours, mais j’ai trop de mal à me concentrer dessus, c’est dingue, j’ai trop trop faim. Allez quoi merde, c’est pas la mort, y’en a pour deux mois, dans deux mois c’est l’été, je serai super mince et tout, je pourrai être fière de mon corps, fière de moi. Il reste quarante minutes, ça avance pas. Je vais aller prendre mes mensurations pour les noter sur un cahier, ouais c’est une bonne idée ça, j’ai peut-être perdu un peu depuis le début du régime, après je ferai un graphique et tout, ça me motivera. Putain où est-ce que ma mère a rangé le mètre ? Ah ouais il est là. Ok, mollets 40 centimètres… cuisses 55 centimètres… hanches 100 centimètres… un mètre de tour de hanches, grosse vache… taille 78 centimètres… he ! mais j’ai perdu trois centimètres à la taille, j’en faisais 81 y’a deux jours ! Bon je remesure, on ne sait jamais, ça dépend de comment on le po… les plombs ont sauté, c’est quoi ce bordel ?

Aïe ma mère qui gueule déjà, ouais ça va !!! Je sais pas ce qui s’est passé !!! C’est bon !!! Putain le rat, j’ai oublié de le remettre dans sa cage ! Non, non, non, ça peut pas être ça, non ! Oh merde, Snick, il a bouffé le cordon d’alimentation de l’ordinateur ! Snick ! Snick ! Il bouge plus ! Son corps est brûlant, putain mais c’est dégueu, il a cramé. Ça sent la viande cuite, ça pue le cochon grillé. Il a sa toute petite bouche ouverte sur un peu de sang. Snick… C’est hallucinant ce que ça peut sentir la viande cuite… Mais c’est mon rat, c’est ma bestiole à moi !!! Il peut pas être mort, c’est pas possible ! Il… il… il sent vraiment super bon… je peux pas…

J’ai bouffé un rat crevé, j’ai bouffé mon rat.
Je suis une merde.
J’ai un truc qui tourne pas rond, c’est sûr.
Ma mère va monter, j’ai encore la bouche pleine de sang.
J’ai bouffé un rat crevé.
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/