VO

Le 20/01/2005
-
par Anthrax
-
Thèmes / Obscur / Autres
C'est zonard c'est sur, c'est bien écrit c'est clair... Après on a un peu de mal à voir où tout ça nous mène. Bizarroïde, mais pas forcément dans le bon sens.
Elle marche, sa croupe de conne emmaillotée dans un sac poubelle, elle marche et c’est sous-titré en japonais.
Ceux qui regardent ont déjà commencé à vomir leur pop corn, putains de poissons, la gueule ouverte, peuvent pas lâcher des yeux les deux gros nibbards tatoués, un dragon dont les viscères s’étalent jusqu’au nombril… percé bien-sûr. Un anneau, une seringue accroché à sa chaîne.

Elle marche, dans l’ombre, on ne distingue ni plafond, ni sol, elle marche et c’est sous-titré en japonais.

Soudain trois types débarquent dans la salle, impers noirs, cagoules, et M16…

Elle marche, des types la suivent, elle marche, les types se rapprochent.

Dans la salle carnage, bouillie de poisson, pop corn sanguinolent, cris, hurlements de porcs.

Elle marche, les types l’entourent, ricanent, la bousculent. Elle marche, plus personne ne bande dans la salle.

Il y en a qui cherchent à s’échapper, ils sont aussitôt cloués par une rafale et leur cervelle sort, pas eux.

Elle marche, et les types l’attrapent, elle veut marcher mais les types la collent contre une paroi, humide, sale, traces de doigts maculés de merde, graffitis brun, rouge sombre…

Dans la salle, une femme étouffe ses sanglots, à plat ventre entre deux rangées de fauteuils.

Elle ne marche plus, les types ont redessiné le dragon avec un joli scalpel au manche de nacre, vraiment un joli outil, du beau travail aussi, les viscères du dragon ont l’air tellement vrais maintenant… C’est sous-titré en japonais.

Dans la salle, elle ne pleure plus, les types cagoulés, lui ont doucement curé les globes oculaires, l’un après l’autre, avec un joli scalpel au manche de nacre, vraiment un joli outil, du beau travail aussi. Faut pas pleurer madame, faut pas pleurer… c’est fini madame, c’est fini.

C’est sous-titré The end en japonais.
La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse - https://www.lazone.org/