La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse

Auteur Sujet: Obscur - Tranches de vie  (Lu 3449 fois)

Koax-Koax

  • admin zonard
  • Addict
  • ****
  • Messages: 408
  • Pute : 0
  • Non.
    • Voir le profil
Obscur - Tranches de vie
« le: janvier 31, 2011, 20:10:09 »
[Le Duc] Bon on a ici un texte "tranches de vie" où l'auteur nous exprime à sa façon son dégoût pour sa copine, ou Dieu sait qui. Le style bien que pathétique reste Zonard : Un vomissement de rancunes et de frustrations. On sent le défoulement de la part de l'auteur, par contre c'est bien trop court et bien trop vague pour en faire un texte correct. Du coup, on panne rien, le sourcil droit se lève et on oubli aussitôt ce qu'on vient de lire. 

Citer
Le Laideron.
Posté le 28/01/2011
par Syel.


    « Si les pavés étaient des bites, tu marcherais sur le cul. »

    Quand on me cherche, on me trouve. Faut pas pousser mémé dans les orgies non plus. Supporter ses histoires de cul depuis des mois, là, je ne peux plus. C'est une fille laide, mais pas comme on en trouve partout : elle est laide à tel point que même le miroir vomit son reflet, une espèce de laideur insoutenable, celle qui prête autant à rire qu'à pleurer.

    Bref, elle est moche.
    C'était ce matin, quelques clopes fumées avant un devoir de philosophie. Je venais de m'enfiler un café qui passait pas, j'étais hagard, d'une humeur de chien, prêt à défoncer tout ce qui bouge. Et voilà que le Laideron se pointe pour parler cul. Sa voix de crécelle enrouée n'aidant pas mes nerfs à ne pas s'échauffer, j'ai tenté tant bien que mal de me concentrer sur ce cours qui commençait sérieusement à me broyer les testicules dans un presse-agrumes. J'ai résisté à la tentation de repeindre les murs en crépis avec l'œuvre abstraite qui lui sert de face ; je me suis même mordu pour ne pas la mordre, elle. Et c'est parti, soudain, comme un boulet de canon.

    Ouais, ma fille. Tu me regardes avec ta tronche de sole, et moi je me fous ouvertement de ta gueule. D'ailleurs, apparemment je ne suis pas le seul. T'es vulgaire, t'es moche, tu pues la sueur. Tu sers à rien.

    C'est quand on a vu ta gueule qu'on a inventé la cagoule, et même si c'est sur Faceprout que j'ai vu cette phrase, je trouve qu'elle correspond parfaitement à ta situation.

    Vas te faire refaire, alien.

*Soupir*

Mais ouvrez donc des blogs, bandes d'abrutis. Ca nous épargnera de devoir se loguer pour faire ça.


« Modifié: février 09, 2012, 17:00:27 par Le Duc »
"Cette attaque est redoutable...elle est si rapide et si tranchante que lorsque le sang jaillit, oh ! c'est déjà un bloc de glace à la vanille."

lapinchien

  • admin zonard
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 9496
  • Pute : 53
    • Voir le profil
    • Entertaining Monkeys

Dourak Smerdiakov

  • admin zonard
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 3974
  • Pute : 15
  • "...et la Vérité vous affranchira."
    • Voir le profil
    • La sprotchitude des choses
    • E-mail
Re : Obscur - Tranches de vie
« Réponse #2 le: mai 05, 2019, 00:07:28 »
C'est curieux... Il a dû vendre suffisamment de bouquins pour vivre plusieurs vies confortablement. Donc, a priori, vu que ça a l'air d'être un gars malin et sympa à défaut d'être un bon écrivain, on pourrait penser que tout ce qu'il fait, il le fait parce qu'il en tire du plaisir, égoïste ou altruiste. Là, franchement, c'est carrément putassier. Ça me rappelle justement un de ses bouquins que j'avais lu, précisément sur le thème de ce qui motive les gens, selon lui le plaisir (autant que je me souvienne). Comprends pas. Finalement, c'est peut-être un con, en fait.
Pour le débat citoyen et convivial dans le respect indivisiblement démocratique de la diversité multi-culturelle des valeurs républicaines oecuméniques.

lapinchien

  • admin zonard
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 9496
  • Pute : 53
    • Voir le profil
    • Entertaining Monkeys
Re : Obscur - Tranches de vie
« Réponse #3 le: mai 05, 2019, 00:48:08 »
Attention : bientôt une masterclass de François Berléand