La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse

Auteur Sujet: Tri sélectif : Maxilio  (Lu 1951 fois)

Aelez

  • Addict
  • ****
  • Messages: 297
  • Pute : 0
    • Live Messenger (MSN) - skc2mf@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Tri sélectif : Maxilio
« le: octobre 27, 2008, 20:01:36 »

routine, routine...

Posté le 22/10/2008
par Maxilio




    Par un bel après midi de printemps, l'émérite professeur Paul Smith détenteur de la chaire d'Histoire moderne de civilisation européenne à l'université de Yale lit la correspondance entre monsieur de Voltaire et Frédéric II de Prusse tout en songeant qu'il va manquer de crackers au frommage. En même temps à huit mille kilomètres de là...

    L'entrepôt était vraiment gigantesque: Un parallélépipède de tôles long d'une centaine de mètres, haut de vingt-cinq, et surmonté d'un toit à double pente; ça et là, de rares ouvertures dispensaient un rai de lumière qui, l'espace d'un instant, surprenait la course ascendante des grains de poussière. Samuel, tout en pliant une couverture avec dextérité, considéra la tâche qu'il avait accomplie depuis ce matin cinq heures: dix mètres cube de vêtements soigneusement triés répertoriés et alignés. Il en conçut un grand soulagement ainsi qu'une certaine fierté lorsqu'il crut déceler une expression complaisante sur le visage de son surveillant. Certes il repensait parfois à sa vie d'avant, mais elle semblait comme irréelle et dépourvue de sens telle une longue enfance... Mais depuis six mois qu'il occupait ce poste son sens de l'organisation faisait des merveilles, et il commençait à s'envisager à nouveau un futur. Paradoxalement hors du temps, hors de SON temps, malgré les conditions de "vie" plus que rudes: la faim, le froid et la diarrhée incessante, Samuel avait réussi à instaurerune routine terreau de toutes les espérances.
    "Ils ont besoin de moi désormais! Les stocks promettent des mois de travail..
    Il y avait bien cette douleur inquiétante dans le bras mais
    _HE TOI !!!
    Plus surpris qu'effrayé Samuel leva les les yeux vers son surveillant.
    Celui ci lui fit signe d'approcher avec l'index.
    _Oui Unterscharführer?
    _Mais depuis combien de temps t'es là toi au juste?
    _Six mois her Unterscharführer.
    _Non ça va pas... ça va pas du tout. C'est beaucoup trop. Viens avec moi.
    Samuel sentit son sang refluer de son visage. Près de vomir et au bord de l'évanouissement il marmonna:
    _Je... je dois d'abord finir ce tas de valises! je.." ce qui lui valut un formidable coup de poing qui lui explosa l'arcade gauche.
    Groggy, trottinant, il précéda le SS jusqu'au crématorium où il croisa furtivement les regards éteints des sonderkommandos.
    Une main sur sa nuque l'agenouilla et il eut à peine le temps de songer combien quinze minutes avant il aspirait avec délice aux trois heures de sommeil qui l'attendaient dans sa paillasse infestée de blattes.
Visez la tête!

Aelez

  • Addict
  • ****
  • Messages: 297
  • Pute : 0
    • Live Messenger (MSN) - skc2mf@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Tri sélectif : Maxilio
« Réponse #1 le: octobre 27, 2008, 20:03:29 »
Message complémentaire de Maxilio :
Citer
J'espère que vous aurez compris ma critique virulente du capitalisme, l'aliénation qu'il suscite et le drame des délocalisations!


Moi non, mais bon, il se fait tard.
Visez la tête!