Publication de textes sombres, débiles, violents. Déconseillé aux âmes sensibles. Pour proposer un texte, lisez le GUIDE puis cliquez sur poster texte dans le menu de droite.
3524 articles. 65568 commentaires. 489 abrutis auteurs. 488 neurones.

Test de Discord lazone.org
Passez faire coucou.
nocturnale d'écriture
Samedi soir de 21H à minuit

Appel à textes permanent : Envoyez vos textes sombres, absurdes, violents respectant la ligne éditoriale. La Zone c'est avant tout la liberté d'expression. N'hésitez pas en particulier à créer des feuilletons en proposant des chapitres.


Mettez en avant des liens vers vos sites personnels et comptes sur les réseaux sociaux. Brillez dans les commentaires par votre répartie, votre esprit critique, vos calembours et hors sujets pour collectionner un max de followers.

Découvrez le Best Of de la Zone. Non mais certains textes incontournables devraient y être ! C'est une honte ! N'hésitez pas à remonter tous les textes que vous aimeriez voir dans le Best Of en les commentant.

Découvrez le Worst Of de la Zone. Franchement certains textes ne méritent pas d'y être ! C'est un scandale ! N'hésitez pas à les commenter pour alerter les admins qui ainsi pourront les réexaminer au cas par cas.

Suivez la page facebook de la Zone pour être tenu au courant des dernières parutions, des événements et appels à textes. Vous pouvez aussi rejoindre le groupe de la Zone sur Facebook.

Le compte Twitter gazouille peu, mais vous êtes encouragés à vous abonner, pour l'avenir.
links
bibliotheca zonarda
zone 51

= News =

= 03/05/1840 =

[Honoré de Balzac] "Bon, alors quoi, tas de branleurs ?"


= mini-articles =


= Anniversaire =

Bitengranit - Prologue (20/07 - Dourak Smerdiakov, Hag, Zone Forum)

= nihilique =

Vieux design du site
Évolution de la mise en page : signaler des bugs, émettre une opinion...

= Employé du mois =

Georges Pompidou

Finalement.

[= Les Grands Inquisiteurs =]

Petit retour sur les différents vainqueurs de la Saint Con, depuis 2002 jusqu'à nos jours.
= 2002 =
Premier vainqueur : nihil. À cette époque, tout était truqué, bien sûr.
= 2003 =
= 2004 =
= 2005 =
= 2006 =
= 2007 =
= 2008 =
= 2009 =
= 2010 =
= 2011 =
= 2012 =
= 2013 =
= 2014 =
= 2015 =
= 2016 =
= 2017 =
= 2018 =
= 2019 =
= 2020 =
= 2021 =
= 2022 =

Atelier découpe de texte

Rêve : ex-voto

Je n’ai d’abord pas vu de quoi il s’agissait, il faisait encore nuit, on était en novembre. Elle respirait fort. Il n'y avait aucune lumière d'allumée. Elle ferait comme mon père ; et moi, je me retrouverais seul. Une borne kilométrique perdue sous les herbes confirma que j'étais tout à fait paumé. J’ai tâté la cuisse là où il avait été percuté.

J’ai vu ce qui allait se passer, si les autres savaient, pour nous. Ca occupe, de voir ses actes naturels et non-réflechis observés sous toutes leurs coutures, analysés, disséqués. Je me sentais à la fois bien et mal, content et frustré. Ma vie je l’ai réglé comme du papier à musique, entre coiffeurs manucures sports toubibs diététiciens et autres palliatifs aux signes extérieurs de vieillesse,… accessoirement je prends du bon temps avec des hommes jeunes de préférence après tout je peux me le permettre et puis j’agrémente mes soirées de lectures spectacles entre amis tout pour ne pas subir l’emprise de la vie. J'arrivais dans la région cible en début d'après-midi, après un trajet monotone, et décidais d'agir prudemment. Une heure ou deux après avoir piqué du nez, alors que je me préparais à aller au lit, elle ouvrait les yeux.

Je découvrais quelque chose d’encore plus fort que mes propres odeurs. La jeune femme vêtue d'un chandail en laine naturelle, d'une jupe en tweed boutonnée de haut en bas et d'un gilet en daim beige, un téléphone portable à la main, vient aider le jeune hussard. Au premier plan, apparaît cette jeune femme mystérieuse, insaisissable, la sophistication de son maquillage blêmit sous les réverbères allumés du centre-ville. Je continuais à m’intéresser à mes odeurs, mais j’avais abandonné mon carton. Mais du bon con solide, dont le spectacle de la combustion m’inspirera joie et satisfaction, déjà moins.

Un mec qui a vraiment pas les valeurs ni l’humour des autres zonards qui envahit le site de commentaires, c’est dur à gérer, ça a occasionné un bon gros débat de brutes sur le forum, un peu de foutage de gueule chez nos amis de la Brebis Galeuse et plein de bordel divers. Il y a eu des psychologues, et une enquête sociale. »
Dommage qu’avec cette chaleur elle n’est pas fait l’infarc.
Le tumultueux épisode Gloom est déjà terminé.


poubelle