Publication de textes sombres, débiles, violents. Réseau asocial depuis 2001. Déconseillé aux âmes sensibles. Pour proposer un texte, lisez le GUIDE puis cliquez sur poster texte dans le menu de droite.
3471 articles. 57450 commentaires. 486 abrutis auteurs. 485 neurones.

(Merci aux nouveaux auteurs postant des textes d'être patients...)

Appel à textes permanent : Envoyez vos textes sombres, absurdes, violents respectant la ligne éditoriale. La Zone c'est avant tout la liberté d'expression. N'hésitez pas en particulier à créer des feuilletons en proposant des chapitres.


Mettez en avant des liens vers vos sites personnels et comptes sur les réseaux sociaux. Brillez dans les commentaires par votre répartie, votre esprit critique, vos calembours et hors sujets pour collectionner un max de followers.

Découvrez le Best Of de la Zone. Non mais certains textes incontournables devraient y être ! C'est une honte ! N'hésitez pas à remonter tous les textes que vous aimeriez voir dans le Best Of en les commentant.

Découvrez le Worst Of de la Zone. Franchement certains textes ne méritent pas d'y être ! C'est un scandale ! N'hésitez pas à les commenter pour alerter les admins qui ainsi pourront les réexaminer au cas par cas.

Suivez la page facebook de la Zone pour être tenu au courant des dernières parutions, des événements et appels à textes. Vous pouvez aussi rejoindre le groupe de la Zone sur Facebook.

Le compte Twitter gazouille peu, mais vous êtes encouragés à vous abonner, pour l'avenir.
links
bibliotheca zonarda
zone 51

= News =

= 03/05/1840 =

[Honoré de Balzac] "Bon, alors quoi, tas de branleurs ?"



[=Actualiser=]
= Foutoir =

= Anniversaire =

FINKLEQUIKENING (30/01 - pascal dandois)

= nihilique =

Vieux design du site
Évolution de la mise en page sur la Zone : signaler des bugs, émettre une opinion...

= Employé du mois =

Dourak Smerdiakov

Faut dire ce qui est.

[= Les Grands Inquisiteurs =]

Petit retour sur les différents vainqueurs de la Saint Con, depuis 2002 jusqu'à nos jours.
= 2002 =
Premier vainqueur : nihil. À cette époque, tout était truqué, bien sûr.
= 2003 =
= 2004 =
= 2005 =
= 2006 =
= 2007 =
= 2008 =
= 2009 =
= 2010 =
= 2011 =
= 2012 =
= 2013 =
= 2014 =
= 2015 =
= 2016 =
= 2017 =
= 2018 =
= 2019 =
= 2020 =
= 2021 =

[= CTRL History X =]

[= Remises à l'honneur =]

Sortons des vieux trucs de l'oubli.
2006, tondeuse à gazon et Édith Piaf
Les cinq articles de la rubrique Lex, de nihil, avaient obtenu un bon succès lors de leur parution. Bon, moi, je l'avais zappée, ça fait juste partie de mes trucs à lire sur la Zone depuis 2006. Ceci est un genre de marque-page à usage personnel en quelque sorte, mais ça peut toujours intéresser des insomniaques.
Beaucoup plus léger, "? rire, la mort ?" d'Aure la Poétesse, un grand classique de notre "worst of". Certains se demandent encore si ce n'était pas un troll.

Atelier découpe de texte

Galettes

Pensez à mes gamins merde ! De hautes figures me frôlaient, des masques qui s’effaçaient dès que je les fixais. . J’ai toujours trouvé bizarre cette histoire de freins qui lâchent. On m'imposait un rien, un tas, organique et bruyant.
- Tu ne vas pas mourir !

Juste une double rangée de piliers noirs enracinés dans le sol, à l’infini. Images de ce matin banal, des premières couleurs de l’aube qui éclairaient au loin ses collines boisées transpercées par une pluie glacée. T’es sûre que tu les as bien attachés ? Dans la salle blanche et aseptisée on rejouait une énième représentation d'une pièce déjà connue du publique: les regards bovins d'attendrissement convenue d'une accoucheuse, la main affectueuse du rebouteux hypocrite.

Je me souviens juste lui avoir enfoncé le réveil dans le cul avant que ce putain de "22h22" ne vienne hanter le trou noir qui s'en est suivi. Finalement, c’est certainement ma fille qui m’a aidée à survivre. Je m'apprêtais à plonger dans un fauteuil, armé d'un verre, d'une bouteille de cognac, et des Oeuvres complètes de Malherbes. Elle a demandé à ses parents de l’envoyer très loin, et l’ironie de la vie l’a fait épouser là-bas un type qui s’est révélé être le cousin de son violeur.


- Fanny ?
. Pourquoi crever maintenant que je me sens bien, grâce à mon namoureuse? prévisible. Je sais pas comment j’ai pu me mettre aussi vite à pleurer, c’est un truc qui ne devrait plus jamais m’arriver dans cette vie, en tout cas, j’ai déjà les joues trempées quand je m’apprête à lui éclater la tronche, et c’est Fanny qui me retient. Battement mécanique.


poubelle