La Zone - Un peu de brute dans un monde de finesse

Auteur Sujet: La marionnette : Cobaye Narak  (Lu 9905 fois)

Cuddle

  • admin zonard
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 625
  • Pute : 2
  • J'emmerde les petites putes dans votre genre...
    • Voir le profil
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #15 le: décembre 11, 2008, 00:56:58 »
Surtout que je m'octroie le droit de refuser les propositions de glo sans même les lire sur la simple justification que Cuddle est dans son équipe.

Ah bon, pourquoi ? Je t'avais pas sucer la bite à toi ? merde, pardon, je t'avais oublié.
J'aime pas ta gueule.

Das

  • Addict
  • ****
  • Messages: 319
  • Pute : 0
    • Live Messenger (MSN) - selbst@live.fr
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #16 le: décembre 11, 2008, 02:32:56 »
Citer
Je t'avais pas sucer

Maintenant, c'est compréhensible.
« Modifié: décembre 11, 2008, 19:49:01 par Das »

nihil

  • (void)
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 4630
  • Pute : 0
    • Voir le profil
    • [WWW.NIHIL.FR]
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #17 le: décembre 11, 2008, 08:39:00 »
Citer
Le narrateur est un gigolo que paye Karine avec l'argent de poche donné par son père (puisque de toute façon, y a pas de poches sur ses minijupes). Depuis quelques temps Karine a soif d'expériences nouvelles et voudrait un plan à trois. C'est ce qu'ils viennent "choper" au rallye organisé dans l'appartement bourgeois du XVIe où ils arrivent : un troisième.

Une fois à l'intérieur, la soirée craint, les méchus de service puent le parfum et la connerie, Karine fait sa frigide, tétanisée par l'enjeu, et le narrateur n'a aucune envie de se retrouver au pieu avec un bourgeois en pâte d'amande.

Au bout de quelques heures, ils repartent, bredouille. Sur le chemin du retour vers chez Karine, le narrrateur pète un câble, ramasse un clochard plein comme un sac sur le trottoir, l'embarque avec eux sans qu'il comprenne rien de ce qui lui arrive, et en fait le troisième.

Nuit destroy, Karine se fait exploser le fion et la gueule par le narrateur et le clochard, jouit comme un castor et affaire à suivre.

Ca va être un très très long paragraphe ça.
Trafiquant d'organes
[www.nihil.fr]

Aelez

  • Addict
  • ****
  • Messages: 297
  • Pute : 0
    • Live Messenger (MSN) - skc2mf@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #18 le: décembre 11, 2008, 10:02:58 »
Citer
Le narrateur est un gigolo que paye Karine avec l'argent de poche donné par son père (puisque de toute façon, y a pas de poches sur ses minijupes). Depuis quelques temps Karine a soif d'expériences nouvelles et voudrait un plan à trois. C'est ce qu'ils viennent "choper" au rallye organisé dans l'appartement bourgeois du XVIe où ils arrivent : un troisième.

Une fois à l'intérieur, la soirée craint, les méchus de service puent le parfum et la connerie, Karine fait sa frigide, tétanisée par l'enjeu, et le narrateur n'a aucune envie de se retrouver au pieu avec un bourgeois en pâte d'amande.

Au bout de quelques heures, ils repartent, bredouille. Sur le chemin du retour vers chez Karine, le narrrateur pète un câble, ramasse un clochard plein comme un sac sur le trottoir, l'embarque avec eux sans qu'il comprenne rien de ce qui lui arrive, et en fait le troisième.

Nuit destroy, Karine se fait exploser le fion et la gueule par le narrateur et le clochard, jouit comme un castor et affaire à suivre.

Ca va être un très très long paragraphe ça.

Je sens venir comme un "j'te l'avais bien dis", Glaïeul.
Visez la tête!

Glaüx

  • Modérateur
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 5870
  • Pute : 222
  • gnagnagnagnagnadtcs
    • Live Messenger (MSN) - delesquif@laposte.net
    • Voir le profil
    • Moi, envoyer chier les gens, c'est ma grande passion.
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #19 le: décembre 11, 2008, 10:34:11 »
Mode d'emploi de Glaüx en ce moment :

fais pas chier

Narak

  • Modérateur
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 1746
  • Pute : 4
    • Live Messenger (MSN) - Narak96@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #20 le: décembre 11, 2008, 18:09:40 »
Je rejette la proposition de je sais pas qui, avec Breast Easton Hélice parce que ça fait déjà dix minutes que j'essaye de la comprendre, sans pour autant piger comment, mais comment on fait pour en arriver à des jeux de mots aussi lamentables.
L'amour c'est fort, l'envie de chier c'est pire...

Narak

  • Modérateur
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 1746
  • Pute : 4
    • Live Messenger (MSN) - Narak96@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #21 le: décembre 12, 2008, 21:45:49 »
Après un mûre reflexion de quelques secondes, je choisis :

Citer
Ils entrent. L'endroit est une usine désaffectée rapidemment arrangée pour une soirée bobo-déjantée : des escalves chinoises de seize ans attachées aux poutres, un stand de chirurgie plastique artisanale et un concert de trve black-musette par un groupe déguisé en plateau de charcuterie avec des abas de porc. De vieux bourgeois passent en litière tractées par des femmes obèses à poil, à quatre pattes. La terre tremble sous l'impact des basses. La salle est remplie de jeunes bourgeois habillés super-chic, l'air blasé, coupe de champagne et cigares, plus quelques punks à chiens recrutés pour faire tendance et servir de vigiles.

Le type qu'ils doivent rejoindre semble friqué mais a le visage un peu ravagé avec des trous dans les joues. Après quelques considérations d'usage concernant le voltage des chaises électriques et l'expansion du complot sino-sodomitre, il leur propose un truc, "comme de la C mais en plus intense" [ou affilié]. Le narrateur est pas très chaud, mais la meuf insiste, genre c'est une très bonne connaissance à sa meilleure copine gna gna gna. Ils prennent, payent, s'en mettent quelques gouttes [Putch, très technique, propose que ce soit supposé être de la méta amphet en goutte, mais qu'en réalité ce soit de l'acide bien chargé].

Les deux ragondins se foutent dans un coin et commencent à s'engueuler.
L'amour c'est fort, l'envie de chier c'est pire...

nihil

  • (void)
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 4630
  • Pute : 0
    • Voir le profil
    • [WWW.NIHIL.FR]
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #22 le: décembre 12, 2008, 21:52:23 »
Faut dire que je suis une salope et que j'ai sciemment balancé des détails juste pour séduire l'auteur. Ca va vite devenir une compète de lèches-boules ce truc.

Equipe 1 : 0
Equipe 2 : 1
Equipe 3 : 0

"C'est la victoire du bien contre le mal"
Trafiquant d'organes
[www.nihil.fr]

Narak

  • Modérateur
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 1746
  • Pute : 4
    • Live Messenger (MSN) - Narak96@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #23 le: décembre 16, 2008, 20:59:40 »
Je demande un petite semaine d'attente aux maîtres du temps, étant donné que je suis en partiels blablabla révisions blabla la vie c'est trop dur blablabla suicide collectif blablabla...
L'amour c'est fort, l'envie de chier c'est pire...

Narak

  • Modérateur
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 1746
  • Pute : 4
    • Live Messenger (MSN) - Narak96@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #24 le: décembre 22, 2008, 14:16:26 »
Ok, j'ai pris pas mal de retard comme d'hab', mais j'ai cherché l'inspiration, j'en ai même descendu quatre bouteilles.
L'amour c'est fort, l'envie de chier c'est pire...

nihil

  • (void)
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 4630
  • Pute : 0
    • Voir le profil
    • [WWW.NIHIL.FR]
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #25 le: décembre 22, 2008, 15:48:47 »
Tu peux pas être plus à la bourre que Winteria sur son initiative mythologique, de toutes façons.
Trafiquant d'organes
[www.nihil.fr]

Le Duc

  • Zonard
  • *****
  • Messages: 1843
  • Pute : -1
  • J'emmerde ces enfoirés de nihilistes !
    • Live Messenger (MSN) - morpheus200@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #26 le: décembre 22, 2008, 15:50:02 »
T'es sur que tu tien à reparler de ça ?
"Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme."

Cuddle

  • admin zonard
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 625
  • Pute : 2
  • J'emmerde les petites putes dans votre genre...
    • Voir le profil
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #27 le: janvier 12, 2009, 22:05:26 »
En même temps, je l'avais dit que la collaboration c'était de la merde, mais bon en attendant que Winteria et Narak se bougent le cul, on se glande les couilles quoi...
J'aime pas ta gueule.

Narak

  • Modérateur
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 1746
  • Pute : 4
    • Live Messenger (MSN) - Narak96@hotmail.com
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #28 le: janvier 21, 2009, 21:06:57 »
Ouais euh, j'ai presque complètement abandonné l'idée d'en sortir un truc de cette initiative, pourtant j'ai essayé.

Si certains veulent prendre la suite, c'est libre. Sinon on sais jamais les miracles ça arrive, je pourrais avoir un accès soudain de... Ouais non, génie peut être pas non plus.
L'amour c'est fort, l'envie de chier c'est pire...

nihil

  • (void)
  • Zonard
  • *****
  • Messages: 4630
  • Pute : 0
    • Voir le profil
    • [WWW.NIHIL.FR]
    • E-mail
Re : La marionnette : Cobaye Narak
« Réponse #29 le: janvier 22, 2009, 17:07:44 »
EH BEN C42TAIT BIEN POURRI 9A MADAME.

Heureusement on peut se rabattre sur la mythologie de Winteria.
Trafiquant d'organes
[www.nihil.fr]