= TOUT ET N'IMPORTE QUOI = > = BAC A SABLE =

Fosard

(1/1)

Fosard:
Je me suis auto-viré d'un site de littérature érotique, pour abus de trollage, non en fait je suis un sale con jaloux et possessif. Je suis haineux, mauvais joueur, je bande mou, ne bois plus d'alcool, je suis sous camisole chimique car mon comportement est excessivement violent au quotidien et dans le milieu professionnel. Je ne ris jamais, je pleure. Je suis misérabiliste, ce n'est jamais ma faute et j'ai toujours une excuse. La mauvaise foi c'est moi, je ne crois en rien sauf au règlement de compte à l'ancienne dans une arène de sable vêtu d'un slip et à mains nues. Je suis pour les tribunaux populaires, la peine de mort dans une certaine démesure. On m'a guidé vers ce site car je suis aveuglé par mes démons. J’espère y trouver mon sanctuaire, mon havre de guerre. J’espère qu'ici le chantage affectif est toléré, je n’hésiterais pas à avoir recours au chantage au suicide de quelqu'un d'autre pour obtenir gain de cause dans un différent par manque d'argumentation.

Je vous embrase,

Monseigneur Dégueulis:
Come to me my children.

*Un Dégueulis écarte ses bras décharnés, ses doigts griffus semblables à des ailes de corbeau déchirant l'air, lentement et majestueusement.*

Germaine m'a dit que vous aviez grandi. Nous pouvons maintenant envahir la Zone, progressivement, comme la gale envahit la peau du clodo qui ne s'est pas lavé depuis six mois.

Dourak Smerdiakov:

--- Citation de: Fosard le juin 23, 2021, 21:33:58 ---je ne crois en rien sauf au règlement de compte à l'ancienne dans une arène de sable vêtu d'un slip et à mains nues.

--- Fin de citation ---

Même pas un trident et un filet ?

Fosard:

--- Citation de: Dourak Smerdiakov le juin 23, 2021, 23:27:55 ---Même pas un trident et un filet ?

--- Fin de citation ---

Filet a même le corps, c'est sexy et ça se déchire!

Fosard:

--- Citation de: Un Dégueulis le juin 23, 2021, 23:17:22 ---Come to me my children.

*Un Dégueulis écarte ses bras décharnés, ses doigts griffus semblables à des ailes de corbeau déchirant l'air, lentement et majestueusement.*

Germaine m'a dit que vous aviez grandi. Nous pouvons maintenant envahir la Zone, progressivement, comme la gale envahit la peau du clodo qui ne s'est pas lavé depuis six mois.

--- Fin de citation ---

Merci j'ai besoin de tendresse peu importe la forme, je ne suis pas regardant et j'ai perdu l'odorat dans un accident !

Navigation

[0] Index des messages

Utiliser la version classique