LA ZONE -

Inondation XVII

Le 16/02/2006
par Dourak Smerdiakov
[illustration]
La corde pendulait, nonchalante, au plafond.
J'étais sobre, apaisé, rasé de près, sans honte.
Le tabouret bancal esquissait un décompte
Mais, en grimpant dessus, la perfection du rond

De la corde nouée m'a rendu la raison.
J'ai revu mon banquier - « Monsieur, soldons vos comptes ».
C'est glacial, ce frisson de terreur qui remonte
L'échine et vous rejette à la vie sans façons.

En retombant j'ai vu sur l'appui de fenêtre
Le chat noir des voisins qu'ils ont appelé Maître
Et qui, borgne, me sidérait d'un oeil béant.

Depuis, je roule au pas quand je croise un platane,
Je me méfie des chats, des voisins, du butane,
Je prends garde à l'appel insidieux du néant.

= commentaires =

Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 16/02/2006 à 23:03:16
J'A-M- -IE- C'E-T -IE- F-CHU
Abbé Pierre


    le 16/02/2006 à 23:06:50
Voyelle!
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 16/02/2006 à 23:11:26
______________
| / |
|/ O
| -|-
| /\
-----
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 16/02/2006 à 23:26:52
euh
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 16/02/2006 à 23:28:46
Tu serais pas en train de nous ballader ?
Abbé Pierre


    le 16/02/2006 à 23:29:36
Non, un sot naît plutôt.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 16/02/2006 à 23:32:05
consonne reconsonne et dix de der
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 16/02/2006 à 23:33:31
Y a pas beaucoup de mots mais ils sont bien choisis, çà me rappelle une boite de chocolats Lindt selection de Noel
Glaüx-le-Chouette


    le 16/02/2006 à 23:44:24
platane - butane


Dourak, mon père, mon dieu, mon héros.

C'est chouette.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 17/02/2006 à 00:15:49
Ha bon. Et la cane de Jeanne, tu aimes ?

Père, je nie. Dieu, je nie. Héros, bof.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 17/02/2006 à 00:19:52
Speciale dedicace from Babel Fish :
Floods XVII

The cord pendulait, nonchalente, with the ceiling. I sober, was alleviated, shaved closely, shameless. The wobbly stool outlined a calculation But, while climbing above, the perfection of the round Tied cord returned the reason to me. I re-examined my banker - "Sir, let us balance your accounts". It is icy, this shiver of terror which goes up the spine and rejects you with the life without ways. While falling down I saw on the windowsill the black cat of the neighbors whom they called Maître And who struck me of a one-eyed and open eye. Since, I roll to the step when I cross a plane tree, I am wary of the cats, the neighbors, butane, I take guard with the insidious call of nothing.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 17/02/2006 à 00:25:53
J'ai vomi. Merci, ça purge.
Narak


    le 17/02/2006 à 22:05:13
C'est... euh... rigolo
trognon
    le 17/02/2006 à 23:01:31
On va dire qu'il avait pas vraiment envie de mourrir et je rajoute 2 voyelles pour voir.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 17/02/2006 à 23:46:55
Dans la cuisine avec le chandelier. Rien ne va plus.
trognon
    le 18/02/2006 à 01:29:04
Je vote pour ce colonel Moutarde, mais faites vos jeux !
une adminatrice
    le 18/02/2006 à 12:41:42
Dourak, écris des textes plus longs ! c'est un bonheur de te lire... j'ai mouillé ma culotte



Edit de Kirunaa: juste pour préciser que c'est pas moi. Qui c'est cette connasse ?

Commentaire édité par Kirunaa.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 18/02/2006 à 13:31:42
Ta gueule, grognasse.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 18/02/2006 à 15:49:00
En fait c'etait moi l'adminatrice, et y a pas la moindre ironie dans mes propos : Dourak à quand des textes plus longs ? je m'en vais de ce pas acheter des couches pampers.
Kirunaa


    le 19/02/2006 à 20:41:19
Je vois que je suis pas la seule à user du dernier recours de temps en temps...
Aka


    le 20/02/2006 à 01:56:17
Laissons Dourak a ses sonnets il le fait tellement bien. Qui vous dit qu'il ne se transformerait pas en El Def, ou pire, en Tyler s'il se lançait dans la nouvelle ?
nihil


    le 20/02/2006 à 02:32:55
Bah il a déjà tenté le coup de la nouvelle : http://zone.apinc.org/article.php?id=772. Le problème c'était pas l'Eldéfoncisme, c'était la flemme qui l'a obligé à renoncer en cours de route.

= ajouter un commentaire =