LA ZONE -
Résumé : Nico, qui fait d'habitude plutôt dans le conceptuel, se colle à l'exercice du coup de gueule et du racontage de life. Là ça tourne autour de la clope et de son bannissement hors du cadre des bonnes moeurs, c'est pas qu'on en a rien à foutre, mais quand même un peu. C'est plutôt sage comme rébellion, alors on ricane un peu, mais ça rappelle un peu les anciens textes polémiques de la Zone.

Parti en fumée

Le 19/01/2007
par Nico
[illustration] Il faudra arrêter un jour.
Tout le monde le dit. Un jour il faudra bien les écouter, il faudra bien céder, il faudra bien arrêter. Quand j’aurai une femme et des marmots, et que le docteur me montrera une image de mes poumons noircis, il faudra bien arrêter de fumer. Mais pour l’instant j’en profite, je n’ai vraiment pas envie de laisser tomber la cigarette, malgré toutes ces conneries d’encouragements perpétuels à arrêter.
Allumer sa clope c’est devenu un geste politique. Ouai. Une malheureuse putain de clope. J’ai rien demandé pourtant. Tout ce que je voulais c’était un peu de plaisir fumant. Et voilà que d’un coup, griller sa Lucky avec un café est devenu l’équivalent de brandir un drapeau narquois contre toute la société. Quand j’allume une cigarette dans la rue j’ai l’impression d’être un terroriste. J’ai l’impression que je me suis introduit en ville avec une bombe. Tout ça pour une Lucky, merde.

J’ai une sympathie naturelle pour les fumeurs. Et aussi pour les patrons de bars qui militent pour qu’on puisse continuer à enfumer leur café. Ce ne sont pas des gens admirables, tout simplement des gens tolérants. Des gens tolérants ? Que dis-je ? Non, non, ce sont des lâches, des faibles, des complices du suicide collectif de la société !
J’ai le sentiment que si je m’arrête demain c’est comme si je me rendais. Et si je continue j’ai l’impression de prendre d’assaut la société. J’ai rien demandé. Tout ce que je veux, bordel, c’est le plaisir de fumer, même si ça me détruit, et qu’on me foute la paix. Est-ce qu’on fait chier le mec qui aime dormir avec deux oreillers même si c’est mauvais pour les cervicales ?

Je ne me sens pas coupable d'encourager les gens à fumer. Je donne des cigarettes à tour de bras.

J’en ai marre de cette chasse aux sorcières soudaine. Un siècle qu’on fume et voilà que du jour au lendemain, crack ça devient la pire des incivilités quotidiennes. Zéro tolérance pour le fumeur. Ouai. Qu’on soit interdit de cloper dans un bureau d’un mètre cube où on est trois à travailler, je veux bien. Mais que je n’ai pas le droit de fumer dans le parc du coin parce que c’est un putain d’« espace public », ça c’est vraiment du sadisme social. Qu’est ce que ça peut leur faire que j’en grille une, allongé dans l’herbe ? On veut m’exterminer, merde. C’est de la terreur, c’est du maccarthysme. J’ai le sentiment de perdre tous mes droits civiques en fumant. On n’est plus libres. Ils s’attaquent aux fumeurs comme on décime les troupeaux atteints de la vache folle, pour que leur maladie, ma maladie, ne se propage pas aux individus sains.
On dirait que c'est moi qui passe aux « deux minutes de la haine » quotidienne. Le fumeur est un délinquant, un individu à risque, une menace épidémique. Tous les jours j’ai le droit au couplet moralisant, comme si tout le monde se faisait juge. Tu devrais arrêter. Je devrais arrêter. Mais je fais ce que je veux, tant que ça me regarde. Qui ça fait chier ? C’est comme la ceinture de sécurité ou le casque sur la moto. Qui ça fait chier que je ne les mette pas ? Qu’il faille conduire sobre, respecter des limites de vitesse etc etc, je veux bien. Mais si je dois mettre un casque ou pas sur ma moto, ça ne regarde que moi. Bientôt je vais me prendre une amende quand j’allumerai une cigarette en public. Bientôt on banira le café parce que c'est une drogue et en plus ça rend les dents jaunes (ce qui n'est pas politiquement correct, avoir les dents jaunes, quelle horreur).

Je n’ai jamais aimé Sartre. Et pourtant je me sens toujours proche de lui quand je vois une photo de lui, où il fume toujours, forcément. La cigarette est vraiment une partie de lui-même, comme ses cheveux, son œil tordu ou ses grosses lunettes. Et voilà que, j’ai remarqué cela depuis peu, quand on met sa photo sur de grandes affiches, on modifie pour retirer sa clope de ses doigts. Il reste un petit manque, un vide idiot, des doigts trop écartés. On retire la cigarette de Sartre comme on retirait Trotski auprès de Lénine. Trop gênant. La réalité fait parfois coexister sur une même image deux choses qu’on juge par la suite incompatibles. Comment Lénine aurait-il pu fréquenter Trotski ? Comment un grand homme de la stature de Sartre aurait-il pu fumer ? Alors on efface, on gomme, on élimine. Comment une grande société moderne comme la notre pourrait contenir des fumeurs ? Alors on efface, on gomme, on élimine. Réécrire la réalité... tout un programme. Les photos truquées de Sartre me confirment définitivement que je ne suis pas un paranoïaque. D’ailleurs je ne l’ai jamais été. J’ai toujours pu encaisser beaucoup sans rien dire. Mais là, on a volé Sartre, on me vole. On me dérobe mon bonheur à fumer. Il y a encore un an j’avais du plaisir à fumer, maintenant à force de répression dans tous les sens, mon bonheur s’efface. Ne reste que la froide addiction.

Un jour on dira que les lunettes à grosse monture ce n'est pas politiquement correct, alors on retirera ses lunettes à Sartre. Et puis un oeil tordu ça aussi c'est moyen, faudra songer à lui redresser. C'est pour son bien.
A ce moment là, Sartre ne sera plus Sartre. Sartre sera devenu n'importe qui. On commence par faire le tri dans son apparence et puis on fera le tri dans ses écrits. Trop violent, Sartre, trop violent. Va falloir publier des versions abrégées qui sucrent certains passages peu intéressants. Si Sartre savait ce qu'on lui fait, il hurlerait.
Finalement je l'aime bien Sartre.
En plus elle aurait été magnifique cette affiche avec la clope. La fumée s'élevant sur fond noir...

Hier j’ai fumé une cigarette dans l’enclos de là où je bosse, à l’extérieur. Je me suis fait dénoncer, bordel. Dénoncé. Et voilà le cortège des officiels qui remercie de cette délation organisé. Fumer c’est vraiment l’acte ultime de la liberté. C’est quand même con. Pour moi fumer c’est un geste anodin, c’est comme boire un verre ou dire bonjour. Et j’ai jamais voulu que ça devienne un geste tragique dans lequel se joue l’avenir de la société. C’est fou qu’on puisse jamais avoir la paix. Faut toujours qu’on vienne me faire chier avec de pareilles conneries. Ca me rendrait presque vulgaire.

Tout ça pour une Lucky qui devait me donner un peu de plaisir. Tout ça pour une volute de fumée, merde.

= commentaires =

Astarté


    le 20/01/2007 à 10:23:24
Il m'a rien fait Nico mais j'ai envie de le tuer. Parce que là tout de suite j'en suis à 50 cigarettes non fumées depuis 2 jours. Bordel de merde de putain d'assuétude à la nicotine...Bref.
Sinon rien de particulier à dire pour le texte sauf pour le trucage des photos de Sartre, c'est dégueulasse ça.

Narak


    le 20/01/2007 à 11:52:50
J'adhère totalement au propos, à quelques fautes d'orthographe près, c'est mot pour mot ce que je sors quan on me dit d'aller fumer "de l'autre coté de la ligne".

C'est le grand retour à l'apartheid. Bientôt on me dira d'aller m'asseoir au fond du bus.
oazar Parti en fumée    le 20/01/2007 à 11:55:16
Bon texte.j'adore les Lucky's.Et les pochette Blue Note pleines de fumée.Merci.
Abbé Pierre


    le 20/01/2007 à 12:09:56
C'est un peu gélifié ctb comme texte mais dans les tréfonds, pluzun. Pas grand chose à ajouter. A part que les nouvelles Camel, elles ont un paquet à encadrer pour l'édification des générations futures qui avaleront du ciment pour éviter que la fumée des méchants leur détruisent leurs poumons gentils.

Commentaire édité par Abbé Pierre.
Narak


    le 20/01/2007 à 12:32:14
Et moi je conseille de fumer des Pall Mall parce que c'est les clopes que fume Patrick Bateman dans American Psycho et que si vous vous sentez pas les couilles de taillader des seins avant de les faire frire, vous pouvez au moins fumer des clopes de yuppies pour au moins donner l'impression que vous en êtes capable.

Ceci dit, n'ayant pas de tunes j'en suis encore au stade des roulées, ça fait déjà moins yuppie mais j'en m'en branle, je suis un clochard prédicateur de l'apocalypse.
Lapinchien


tw
    le 20/01/2007 à 13:10:26
welcome au lobby du tabac infiltré !
sinon je trouve bizarre qu'on ait completement occulté du debat l'argent public gaspillé à guerrir ces connards de fumeurs qui s'automutilent les poumons à petit feu. Généralement c'est ce qu'on balance à ce stade de la discussion.

Je rappelle que ce texte est une piece de theatre en representation quotidienne dans tous les troquets pres de chez vous. A l'affiche, votre pilier de comptoire préféré bien sûr.

Commentaire édité par Lapinchien.
Lapinchien


tw
    le 21/01/2007 à 10:42:35
ce message s'adresse à vous les jeunes.(Attention à saisir !!!)

BON PLAN POUR L'AVENIR (mieux que le KENO et les SICAV)
Pour le tabac c'est niqué, en France on a loupé le coche,
par contre je vous conseille de vous gaver nuit et jour de Nuttella pendant 10 ans de devenir obèse morbide d'avoir quelques crises cardiaques et de vous regrouper en association pour attaquer Ferrero et les chaines TV qui passent leur pub entre deux dessins animés.

Je vous garanti que vous obtiendrez des millions d'€ de dommage et interet, que vous pourrez vous offrir une courte mais heureuse vie de richard blindé aux as. Alors vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Narak


    le 21/01/2007 à 12:12:10
J'ai aussi le projet de porter plainte contre mes parents pour m'avoir condamné à la mort.
Lapinchien


tw
    le 21/01/2007 à 13:12:39
en même temps au lieu de perdre du temps à les attaquer t'as qu'a attendre qu'ils crèvent pour avoir des dommages et interet... çà evite les frais d'avocat aussi. Enfin c'est bien fichu la vie quant même.

Commentaire édité par Lapinchien.
Narak


    le 21/01/2007 à 14:48:17
Je pense que je pourrais faire passer leur mort en tant que traumatisme causé par des tierces personnes pour faire prendre en charge par la sécu leur crémation, ma psychothérapie sur 15ans et peut être même que j'aurais droit à des réductions d'impôts...
Lapinchien


tw
    le 21/01/2007 à 15:02:17
ouais. Bruce Wayne c'est comme çà qu'il a magouillé et qu'il est devenu milliardaire.
MantaalF4ct0re


    le 22/01/2007 à 14:58:44
Rien que pour le plaisir de se sentir rebelle en allumant une clope dans une gare, dans le métro, voire, suprême horreur, dans la rue, ça me donnerait presque envie de re-fumer, ce texte. Seulement là je suis un rebelle car en ayant arrété sans aide je nique à la fois le complot Etat-Niquitin qui à coup de lois anti tabac cherche uniquement à augmenter les profits des vendeurs de patchs , le tout sur le dos du contribuable, à savoir en partie grâce aux taxes perçues sur le tabac, et en même temps je nique l'Etat en ne payant plus lesdites taxes, ainsi que ces fachos de buralistes, et ces capitalistes de fabriquants de clopes. Rebel attitude oh yeah baby!
nihil


    le 22/01/2007 à 16:28:49
Et puis surtout ça te laisse l'opportunité de mourrir à 137 ans dans ton pipi avec des poumons en pleine forme, et ça c'est dur à refuser.
Entropie     le 23/01/2007 à 10:47:09
J'ai du bon tabac dans ma tabatière et yen aura pour tout le monde qui se tiendra par le filtre dans le cercle des fumeurs disparus, des fumeurs anonymes qui devront se constituer de faux papiers pour pouvoir encore passer la frontière après une petite prière...

J'ai du bon tabac, de vraies bonnes Camel comme le bon Abbé Pierre qui sans clopes s'est éteint hier, lassé de cette société à laquelle il n'a rien pu changer. Il eut mieux fait de fumer, lui aussi, au moins ça l'aurait détendu et puis "Dieu l'aurait rappelé" plus tôt, comme il l'aurait voulu.

Je m'égare mais en bref j'ai apprécié le texte , simple mais assez juste, malheureusement.
Astarté


    le 23/01/2007 à 18:12:50
Gniiiiiiiiiiiii
Mill


site lien fb
    le 04/02/2007 à 18:09:24
Merci pour ça, Nico. Parce qu'on finit pas se sentir seul avec leurs conneries liberticides.
nico-patch liberté en fumée???    le 21/01/2008 à 17:05:21
hé oui, tu n'as plus la liberté de me faire partager ton plaisir de fumer, mais moi, j'ai gagné la liberté de ne pas partager ton cancer...
c'est juste une question de point de vue...
mais si ça t'aide à être rebel, t'as qu'à passer aux gitanes sans filtres,à l'ancienne. là tu sera un vrai "dur"

ha oui : moi, j'ai le sida, mais je suis comme toi, je suis un rebel, j'ai décidé de ne plus mettre de capotes...
viens, je te ferai partager ma liberté !
Benoit Civilité....    le 21/01/2008 à 18:45:18
"J’ai le sentiment de perdre tous mes droits civiques en fumant"....et ouais mais le premier des droits civiques ne serait-il pas le respect de l'autre....."Bientôt on banira le café parce que c'est une drogue et en plus ça rend les dents jaunes"....sauf qu'avec tes dents jaune tu fais chier personne, avec ta clope un peu....

Glaüx-le-Chouette


    le 21/01/2008 à 19:01:04
COMMENT CA LES DENTS JAUNES CA FAIT CHIER PERSONNE
Nico


    le 21/01/2008 à 19:34:40
Chers amis,

1. D'abord en temps que "rebel" sachez bien que je n'ai rien à foutre de vos avis, cela va sans dire.

2. Les lois récentes, je m'en fous c'est pas ça qui m'intéresse. Ce qui m'intéresse c'est le regard que porte la société sur les fumeurs.

3. Vous critiquez le fait que je vous enfume, sous le prétexte que l'autre n'a pas à nuire à votre santé. Savez-vous que l'installation wi-fi de votre voisin perturbe votre sommeil et votre système nerveux ? Que le relai téléphonique de l'opérateur de votre voisin agrave vos chances de leucémie ? Que la voiture de votre voisin fera péter votre coeur de vélibien un jour où l'autre ? Que le café que vous propose votre voisin est une drogue aussi addictive que l'alcool ? etc etc et tant de choses qu'on ne sait pas encore. A ce compte, là si vous ne voulez pas que l'autre vous perturbe vous avez le choix entre l'exil, la vie en hermite, la retraite du monde, ou l'éviction systématique du moindre individu qui fait un pet de travers. Vous avez choisi la seconde ? Gageons que vous ne regretterez pas cette nouvelle vie ulta sécurisée, confortable, ouatée, douillette, calme, bien pensante, plate... et sans vie.



commentaire édité par Nico le 2008-1-21 19:41:9
Glaüx-le-Chouette


    le 21/01/2008 à 19:44:47
La logique du "y a pire que moi" et du "de toute façon c'est déjà sale et chiant alors autant fuir en avant".


Pauvre connard.
Nico


    le 21/01/2008 à 21:51:17
Parfaitement.
nico-patch ça, c'est du développement durable!!!    le 21/01/2008 à 23:40:03
bravo Nico, belle leçon d'humilité, tiens....
sartre serait fier de toi

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 21/01/2008 à 23:48:32
Moi j'attends de pouvoir exiger de mon dentiste qu'il se mette sa déontologie au cul, m'arrache toutes les dents et me refile un dentier. Marre de devoir me brosser les dents tous les jours à cause de l'acool bon marché toujours trop sucré. Les dents, ça sert à rien et c'est complètement dépassé par rapport à la technologie du XXème siècle. Je me sens complètement transhumaniste quand je pense à mes dents.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 21/01/2008 à 23:49:48
On me dit dans l'oreillette qu'on est au XXI. Bah. D'autant plus.
didier super     le 22/01/2008 à 10:53:22
de toutes façons, on va tous creuver, alors...
autant creuver sans les dents, ça fera moins lourd
B52


    le 22/01/2008 à 11:06:54
Ouais les dents ça gêne pour manger liquide.
nihil


    le 22/01/2008 à 11:32:18
Essaye de te perforer chaque dent avec une petite chignole et amuse-toi à serrer les dents en gerbant.

Commentaire édité par nihil.
Nico


    le 22/01/2008 à 14:25:27
"bravo Nico, belle leçon d'humilité, tiens....
sartre serait fier de toi"

Nan mais déjà l'avis de Sartre, ahah, j'en n'ai rien à faire, j'préfère les merguez.

Et je vous signale en passant, même si on s'en fout, que mon prochain texte en cours d'écriture parle longuement de dents perforées à la perceuse. Si si.

commentaire édité par Nico le 2008-1-22 14:25:45
gdju     le 22/01/2008 à 17:01:08
Nico,
le café que me propose mon voisin, je peux refuser, la voiture de mon voisin me fait chier aussi, vive le jour où on aura des vrais transports en commun et plein de vélos (sans ironie, là). Le relais de téléphonie de mon voisin réchauffe ma leucémie? J'assume, je m'en sers aussi.

Tu t'injecterais ta nicotine, ce serait super. Le problème, c'est qu'en fumant, t'enfumes mes fringues (je t'amène des notes de pressing?), mes yeux, mes poumons.
Fumer c'est vraiment l'acte ultime de liberté? Non, fumer dans une pièce remplie de non-fumeurs, c'est vraiment l'acte ultime d'égoïsme.
Tu te fous de mon avis? Pourquoi ca m'étonne pas?
J'aime bien la réponse de Nico-patch
didier super hé ben... ...ON S'EN FOUT !!!    le 22/01/2008 à 17:03:59
mais vas-y quand-même, t'as tout d'un génie litteraire
déja détesté avant d'être connu!!! laches-la ta chasse verbale, si ça te détend !!
tu vas vivre dans la pauvreté et te couper une oreille,
et tu crèvera dans l'anonymat, suicidé à l'antenne wifi
tes petits-enfants (si t'arrives à te reproduire) seront hyper-riches grace aux royalties de tes oeuvres, et vu qu'ils seront dans la jet-set, hé bien, ils fumeront pas, paskeu ça fait has-been.
darwin, quoi.
didier super     le 22/01/2008 à 17:16:19
... pauvre con.
nihil


    le 22/01/2008 à 17:49:49
Je trouve que faire chier nos contemporains, c'est déjà un but en soi.
Glaüx-le-Chouette


    le 22/01/2008 à 18:58:00
L'humain étant né pour chier, c'est même une activité humaniste.
Nico


    le 22/01/2008 à 20:15:01
Particulièrement les Lucky Strike ça donne la chiasse. Si si, véridicte.

Sinon je tiens à dire que je ne cautionne pas les textes que j'écris. Si vous avez encore des réclamations du type "t'es qu'un méchant" adressez-vous directement à mon subconscient, merci.
nico - patch     le 22/01/2008 à 20:40:25
t'es un lâche, alors? t'es pas capable d'assumer ce que tu dis?

vivement ton prochain opus sur les dents percées, t'avais déja loupé une belle occasion de fermer ta grande gueule !! vivement la suite !!!
...à base de photos de gainsbarre, peut-être, parce qu'avec tout ce qu'il fumait, c'était pas un "rebel", c'était carrément un punk, non??
gdufeu     le 22/01/2008 à 21:18:17
gdju,
le café que me propose mon voisin, je peux refuser, la voiture de mon voisin me fait chier aussi, vive le jour où on aura des vrais transports en commun et plein de vélos (sans ironie, là). Mon voisin fume en faisant des ronds et réchauffe mon cancer du poumon ? J'assume je fume aussi

Tu t'injecterais ton prosélytisme de soumis à la mollesse, ce serait super. Le problème, c'est qu'en parlant, tu pourris mes méninges (je porte plainte pour démolition de l'esprit critique ?), mes oreilles, mon fion.
Ne pas fuumer c'est vraiment l'acte ultime de liberté? Non, ne pas fumer dans une pièce remplie de fumeurs contraints à ne pas cloper, c'est vraiment l'acte ultime d'égoïsme.
Tu te fous de mon avis? Pourquoi ca m'étonne pas?
J'aime bien la réponse de Nique ta race !

Il y a un bistrot où j'ai mes habitudes qui, adopte d'étranges manières depuis peu car 100% du personnel est fumeur, et disons le 98% des vrais clients le sont aussi...
Tout le monde sort et laisse un bar presque vide... A non ! qui vois-je au fond ?==============> Ca aura au moins l'avantage de m'offrir régulièrement le spectacle des non-fumeurs qui poireautent seuls à l'intérieur avec les pintes de leurs cinq amis...
Nico


    le 22/01/2008 à 21:29:11
Euh oui mais non en fait. Ecoutez concluons ce débat par un joyeux et en coeur "je suis un sanglier" et n'en parlons plus.

C'est la réunion des glandus ou quoi ? Ce texte descendait doucement dans les abimes vaseuses du site pour notre plaisir à tous, pas besoin de venir le ranimer, laissez-le mourir, s'il vous plaît.

Si vous commencez à parler politique, je vous mets en garde solennellement, je me ressers en merguez, et on ne parle pas la bouche pleine.
evariste galeux     le 22/01/2008 à 21:53:47
Parlons nuisances, parlons enfants. Pour être poli, je vais dire ne rien avoir contre les chiards ! Mais il y a peu, une amie et moi discutions de ces fameux wagons fumeurs (drogués à roulettes !) et étant tout deux des être assez libres et intelligents, de surcroit clopant (y aurait il un lien de cause à effet ?), nous nous sommes conformés à la règle le temps d'en extraire l'essence et d'apporter par la suite des arguments et thèses. Nous avons écrasé nos benson longues avons pensé nuisances et répression, nous avons choisi de mettre au ban d'une sphère une partie de la population : Parents/enfants !
Après une longue étude de toutes les possibilités qui nous étaient offertes de trouver un équivalent correct à la cigarette, nous avons opté pour l'enfant qui, pue de la fesse, gueule, emmerde le monde, bouffe du fric, réduit l'espérance de vie de ceux à qui il "appartient", etc, etc... Voilà un coupable idéal, d'aucuns (parmi les plus cultivé et malins) seront en mesure de remarquer que tout comme le clope, le gamin a bénéficié d'une image saine et ludique durant de nombreuses années. Il était de bon ton de s'en foutre un derrière le nombril après guerre pour faire du bien à la vieille France qui d'autre part se nourrissait de l'appétit du fumeur. Et puis il a profité d'un superbe packaging le môme, fallait vraiment niquer, alors ils sont apparus partout, tous roses, tous blonds, tous bien emballés dans des pampers qui-font-qu'y-font-chier-moins-souvent "grâce à la nouvelle : KK absorb'+ !"------Pour le clope, pareil, des super emballages trop beaux avec des couleurs partout et des filtres "cancer absorb'+" Si bien que l'on a vu régulièrement sur le plateau de PPDA des jeunes mères vanter les mérites de l'enfant et de la cigarette couplés. Tout le monde riait et Cauet n'existait pas !
Passons sur ces polémiques stériles sur les dangers de la cigarette et le libre arbitre des gens pour s'intéresser à un vrai problème de société : J'ai nommé l'enfant ! celui qui fait sa crotte plus souvent que Finkielkraut ne dépose un étron nerveux, celui à cause du quel on est obligé de museler son chien dangereux aux abords des crèches, celui qui fait caca mou durant les premières années de son existence, celui hurle comme une mobylette tunée avec des morceaux de prépuce !Je parle bien de ce petit fils de pute, car oui, sa mère est une pute !
Ainsi pour équilibrer les rapports entre les êtres, pour éviter ce qui semble être les prodromes d'une guerre civile, je propose d'élargir les mesures de contention des nuisibles à tous ! Et je vote pour que l'on commence par créer des wagons chieurs dans lesquels iront parents et enfant s'il prend à la chose susnommée d'émettre son ou odeur qui risqueraient de de déranger les autres voyageurs qui, ayant payé leur billet, seraient en droit de se trimballer en paix de Toulouse à Strasbourg en passant par Lyon (53 minutes d'arrête : pause clope dans le fameux café !)
Stigmath     le 22/01/2008 à 21:56:00
Laurent Fabius !
Nico


    le 22/01/2008 à 22:05:21
enfoirés.
nihil


    le 10/03/2008 à 17:19:44
Nico, tu viens de te faire enrôler de force dans un mouvement de résistance pour le maintien des lieux fumeurs :
En bas de la page http://spartaclop.free.fr/articles/index.html#bv000010
Nico


    le 10/03/2008 à 20:12:19
merdasse merdasse merdasse un site avec un fond rose-violet tendancieux...

je me déclare officiellement mort du tabac

= ajouter un commentaire =