LA ZONE -

Turpitudes

Le 01/07/2011
par Chevin
[illustration] Un texte qui doit avoir un peu plus d'un an, totalement dénué de sens, donc inutile de réfléchir ! Ah oui, et pas terminé, de surcroît... (ndlr: no comment)
Encore une nuit passée à errer dans les méandres de mon inconscient torturé. Sans doute le ragoût infâme de tante Yvette. Si seulement elle n'avait pas la fâcheuse manie d'y rajouter sans cesse un demi-litre d'huile... J'avais rêvé de folles escapades champêtres à dos de rhinocéros scintillants, d'épiques batailles médiévales déguisé en strip-teaseuse, de scènes de torture épouvantables à coups de branches de céléri sur des prêtres hérétiques.
Au salon, Gudule se complaisait à narrer à un régiment de spectateurs subjugués les récits pittoresques de ses amours d'antan. Je tentai furtivement de gagner la cuisine en frôlant les murs dans mes pantoufles molletonnées, tel une anguille espiègle en quête de mystère, mais Philomène, la bonniche crut bon de devoir signaler ma présence à l'assemblée en éructant une incantation confuse et tonitruante , qui, je le compris plus tard, n'était en réalité que mon prénom qu'elle peinait à prononcer depuis que j'étais lardon. Résigné, je rejoignit les rangs tête baissée, condamné à ingurgiter pendant le dîner les affabulations indigestes de ma tante, qui de sucroît, gueulait inlassablement car elle était sourde comme un vol-au-vent.
La tante Gudule était un vautour de mauvaise augure, un spécimen rare de ces rapaces hargneux que l'inexorable flot du temps ne rendait que plus vorace, toute en longueur, les cheveux huileux de nature, et la voix douce comme une caresse de papier de verre.
Depuis quelques minutes maintenant, et sans que je n'y fisse auparavant attention, Médor, le bichon de ma tante, se faisait un festin de mes chaussons, et je décidai de le congédier délicatement d'un habile coup de pied latéral. [...]

= commentaires =

Cuddle


fb
    le 02/07/2011 à 14:59:48
J'aime bien la bouffe donc j'aime bien ce texte surtout cette phrase : "j'avais rêvé de folles escapades [...] de scènes de tortures épouvantables à coups de branches de céléri" BANCHOUR !
Par contre j'ai une critique à faire sur ce genre de texte pas abouti : faut le continuer, le travailler, parce que moi aussi je peux poster mes morceaux de textes à la con, donc merde, un peu d'effort !

Vous saviez que Gudule était mon second prénom ?
Ralgoute


    le 02/07/2011 à 18:47:25
"Un texte qui doit avoir un peu plus d'un an, totalement dénué de sens, donc inutile de réfléchir ! Ah oui, et pas terminé, de surcroît..." OK , c'est bien de légitimer son post de cette manière. Ça ne donne pas du tout l'impression que la zone est une extension de sa propre poubelle.
Lapinchien


tw
    le 02/07/2011 à 19:31:25
Et toi t'es un gamin des favélas de la Zone alors.
Le Duc


    le 03/07/2011 à 15:51:32
Le Lamentin est une commune française, située dans la région monodépartementale d'outre-mer de la Martinique. Avec ses 62,32 km2, elle est la plus grande commune en superficie de la Martinique. Le Lamentin avec près de 40 000 habitants est la deuxième ville la plus peuplée de Martinique après Fort de France. C'est aussi la première ville industrielle et le poumon économique de l'île. En effet, elle abrite sur son territoire 4 zones industrielles (ZI la Lézarde, ZI de la Jambette, ZI Les Mangles, ZI de Places d'Armes), la raffinerie de pétrole (la Sara) et les deux plus grands centres commerciaux de l'île (La Galleria et Place d'Armes). Sur le plan administratif, on trouve dans la commune du Lamentin, de grandes administrations telles que la CGSS (Caisse Générale de Sécurité Sociale), la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) et la Chambre d'Agriculture.
Situation[modifier]

La commune, intégrée à l'agglomération de Fort-de-France, et se situe à peu près au centre de l'île de la Martinique.

Cette commune accueille l'Aéroport Martinique Aimé Césaire, l'hippodrome de Carrère et les principales zones industrielles de la Martinique. Elle est traversée par la rivière la Lézarde, la plus longue de l'île (30km).
Climat[modifier]

Le climat y est de type tropical.
Voies de communication et transports[modifier]

La commune bénéficie de la présence de l'Aéroport international Martinique - Aimé Césaire[1].
Toponymie[modifier]

La commune se nomme ainsi car les berges de la rivière la Lézarde étaient fréquemment visitées par les lamantins, aujourd'hui disparus des Petites Antilles. Un jour, un lamantin a été retrouvé échoué sur les berges de la rivière et depuis la commune porte ce nom. On peut d'ailleurs aujourd'hui en voir une tres belle représentation sous la forme d'une statue devant la mairie de la commune.
Histoire[modifier]
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Cette basse région de la Martinique, avec sa mangrove et ses pays noyés par les fortes pluies, conserve dans son nom, le souvenir de ces pacifiques animaux, chassés pour leur viande par les premiers habitants amérindiens et européens.

Politique et administration[modifier]

Le Lamentin a été pendant 53 ans (1945-1998) le bastion du Parti communiste martiniquais. En effet, le Lamentin a depuis la fin de la seconde guerre mondiale connu 3 maires communistes, Fernand Guillon, Georges Gratiant et Pierre Samot.

Aujourd'hui, le Lamentin est le fief de Bâtir le pays Martinique, un parti fondé par Pierre Samot après sa démission du Parti communiste martiniquais en 1998. Ce parti détient la mairie et les 3 cantons du Lamentin.
Liste des maires[modifier]
Liste des maires successifs[2] Période Identité Étiquette Qualité
1863 1883 Ernest Maugée
1883 1888 Émile Berlan
1888 1896 Ernest André
1896 1901 Arthur Cayol
1901 1912 Amédée Despointes
1912 1936 André Debuc
1936 1941 Lucien Cognet SFIO Conseiller général
1941 1943 Administration de l'Amiral Robert Régime de Vichy
1943 1945 Lucien Cognet SFIO Conseiller général
1945 1959 Fernand Guillon PCM
1959 1989 Georges Gratiant PCM Conseiller général
1989 en cours Pierre-Jean Samot BPM Conseiller régional
Jumelage[modifier]

* Drapeau : Cuba Santiago de Cuba (Cuba), signé en 1996 par Pierre Samot, maire du Lamentin et Nicolas Carbonell, maire de Santiago de Cuba.
* Drapeau : Côte d'Ivoire Treichville (Côte d'Ivoire) (Prévu)

Population et société[modifier]
Démographie[modifier]
Évolution démographique 1954 1961 1967 1974 1982 1990 1999 2006 2008
14 714 16 211 18 553 23 145 26 367 30 028 35 488 39 847 39 410[3]
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; à partir de 2006 : population municipale légale.
Source : INSEE [4]
Médias[modifier]

* Télévision : RFO

Personnalités liées à la commune[modifier]

* Raphaël Elizé
* Georges Gratiant
* André Aliker
* Pierre Aliker
* Thélus Léro
* Aimé Césaire
* Emmanuel Rivière

Économie[modifier]

Le Lamentin est une des communes les plus dynamiques de Martinique et accueille plus de 3000 entreprises sur son territoire. Elle bénéficie de sa proximité avec Fort-de-France, de sa position centrale dans l'île et de la présence de l'aéroport. Elle constitue également le 2e bassin d'emploi de l'outremer français apres Fort-de-France. Elle accueille la raffinerie de la Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles.
Lieux et monuments[modifier]
L'église Saint Laurent du Lamentin[modifier]

Érigée à la fin du XVIIe siècle, l'église Saint Laurent (rue Schoelcher) a pris son allure actuelle au XIXe siècle et au XXe siècle. L'église Saint Laurent renferme des vitraux protégés sur l'inventaire national portant la signature des artisans d'art Dagran (Bordeaux) et Maumejean (Hendaye et Paris), ces derniers ornant à droite et à gauche les autels de Saint Joseph et de la Vierge. De part et d'autre du porche, deux toiles monumentales du Père Arostéguy (1887-1956), auteur de nombreux portraits et scènes religieuses en Martinique comme en Guadeloupe, qui évoquent ici la mise au tombeau et la résurrection du christ (1955).

A l'extérieur, les charmantes fontaines de la place de l'église (en dessous du quartier Calebassier) furent inscrites en 1995 sur l'inventaire supplémentaires des monuments historiques.
SKIZZZO     le 04/07/2011 à 10:41:25
la prochaine fois en Martinique, tu demande Xavier le Suisse, bel Apollon, Maitre Yoga

il est énorme

je l'aime mon poto

je me responsable de lui, il a viré

= ajouter un commentaire =