LA ZONE -
Résumé : Pendant les travaux, la démolition continue...

Rondel du vieux tacot

Le 29/09/2015
par Dourak Smerdiakov
C'est à la Saint-Michel, ma mère,
Qu'expire mon foutu tacot
D'un bruit de trop sous le capot.
Ces machins-là sont éphémères.

Sous le ciel bleu qui s'indiffère,
Plus fumigène que Nicot,
C'est à la Saint-Michel, ma mère,
Qu'expire mon foutu tacot.

Désormais, c'est à pied que j'erre,
Avec mes trous dans les chicots.
Bientôt la fin des haricots.
Quand remets-je le pied à terre ?
C'est à la Saint-Michel, ma mère.

= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 20/10/2015 à 15:24:34
Comme je le disais à Lapinchien, ceci est sans doute le texte le plus autobiographique de toute mon existence.
Lapinchien


tw
    le 25/10/2015 à 09:39:41
on dirait mon horoscope écrit par Alain Bashung. ç'eut été plus cocasse, une panne, à la Noël.

= ajouter un commentaire =