LA ZONE -

MANUEL A L'USAGE DU PARFAIT ALCOOLIQUE

Le 08/05/2017
par Clacker
[illustration] Salutation, dans ce court texte je vais vous parler de la condition de l'alcoolique et vous expliquer les petits trucs et astuces qui rendent la vie plus légère quand on boit plus que de raison. Il est probable que je fasse des fautes et que j'oublie des mots et que je fasse des répétitions hideuses puisque je suis en ce moment même rond comme un melon. C'est une des fameuses techniques de l'alcoolique pour se dédouaner de toute responsabilité en toutes situations, nous en parlerons plus en détail plus loin.



1. Bien se préparer

Dans le cas où vous désirez boire seul :
C'est très simple, le meilleur rapport qualité/cuite est le vin. Sans blague, vous n'avez pas besoin de vous arsouiller au whisky pour faire comme les vrais durs et vous avaler du rhum à la louche comme les vrais Martiniquais. Le vin est très efficace pour se retrouver beurré comme Silène sur son âne, à condition de prévoir la bonne quantité et de gérer son rythme. En effet, préférez le cubi de 3 litres à la bouteille, il a l'avantage de ne pas vous frustrer et de toutes façons, on s'en fout du goût, on est là pour se mettre minable. Si vous n'aimez pas le vin (vous avez sacrément mauvais goût) vous pouvez toujours boire de la bière (mais pas à moins de 7°, sinon attendez-vous a avoir une bouée de sauvetage en guise d'estomac à la fin de l'année) ou encore du malibu ou de la merde aromatisée, faites bien comme vous voulez bande de tarlouzes. Certains disent qu'il est préférable de boire de l'eau entre chaque verre, pour la simple raison que vous vous retrouvez moins déshydraté le lendemain. Entre nous, ce n'est pas faux, mais on a TOUS la flemme de se remplir son verre de flotte plutôt que d'enchaîner avec du rouge qui tâche, quitte à expérimenter la situation d'un Tchadien le jour suivant. Mais demain est un autre jour, et on n'y est pas encore (devise des alcooliques anonymes).
- Prévoyez des cacahuètes. Bien salées, si possible.
- Prévoyez un disque d'Arno ou d'Alain Bashung (plutôt en fin de soirée Bashung).
- Prévoyez un slip de rechange.
- Prévoyez une trachée de rechange (c'est mathématique, les gens qui boivent fument, et ils se retrouvent avec un cancer de la bouche ou de la gorge ou de l'oesophage ou du colon. Mais ça nous fait pas peur, pas vrai ?)
- Prévoyez du porno.
- Prévenez les voisins qu'il va y avoir du bruit toutes les nuits à partir d'hier.
- Attendez-vous à perdre le caution de votre appartement, ou à ne plus pouvoir payer vos mensualités.
- Attendez-vous à questionner votre sexualité.

Dans le cas où vous désirez boire accompagné :
Si vous vous retrouvez par mégarde dans ce qu'on appelle "une soirée", il va falloir être très prudent. En général, les gens sont des faux buveurs. Ils aiment "avoir bu" plutôt que boire, contrairement à vous. Ils font semblant et peuvent faire durer une kronenbourg une heure entière. Alors, si vous êtes bien à l'aise et que vos "amis" ont l'habitude de vos alcoolisations, vous pouvez vous lâcher. De toutes façons vous allez vous ramener avec un gramme dans le sang. Tentez quand même de retarder au maximum le black out.
Sinon, il va falloir ruser :
- Prévoyez de la bière à 4.5 °.
- Fumez beaucoup de cigarettes.
- Fumez de la GANJA (généralement, ça calme la soif)
- Honnêtement je ne sais pas, je n'arrive jamais à me contenir et je finis la soirée sur un banc public.

2 . Bien boire

Peu importe l'heure à laquelle vous décidez de passer à l'action, le plus important c'est de ne pas manger avant. Eh oui, vous mesurerez beaucoup mieux votre alcoolisation et profiterez à fond l'estomac vide. Servez-vous des grands verres de vin (ou autre si vous avez mauvais goût), type verre à whisky, et prenez bien soin de fumer des cigarettes. Mangez des cacahuètes et lancez votre disque d'Arno. Vous le sentez ? Ca commence.
Vous pouvez aussi regarder un documentaire animalier.
Evitez la radio, les informations et les dessins animés. Toutes ces choses absurdes augmentent l'agressivité.
Le mieux étant encore de simplement regarder par la fenêtre. Même si elle donne sur un mur de briques.
Si vous avez vraiment la bougeotte et que l'alcool vous motive, il y a tout un tas de trucs inutiles que vous pouvez faire pendant que vous buvez, comme écrire de la poésie, faire de la peinture, chanter du Brassens ou encore prendre votre femme en levrette. Par exemple, moi, j'écris ce texte à la con.
(Si vous êtes en soirée avec vos "amis" vous pouvez parler politique, la soirée passera toute seule).
Il va y avoir un moment où vous allez vous lever et vous mettre à danser. C'est tout à fait normal. C'est une étape classique dans l'alcoolisation. Vous pouvez vous filmer avec votre téléphone portatif pour alimenter votre culpabilité le lendemain, en gueule de bois. Et si vous vous y prenez bien, l'instant viendra où votre mémoire à court terme va sauter, et vous allez vous mettre à faire n'importe quoi. Vous aurez envie de faire caca dans la litière du chat, de changer une ampoule dans votre bain, de réparer une fuite de plomberie, de commencer l'écriture d'un roman policier, de tester la sodomie avec votre femme, de danser nu sur une table Ikea, toutes ces choses profondément enfouies dans votre inconscient. Oui, l'alcool est une expérience mystique.

3 . Bien profiter de sa gueule de bois

Si vous avez juste abusé la nuit dernière, vous ne vous en sortirez pas trop mal. Gardez sous le coude une boite de dolipranes codéïnés et mangez-les comme des bonbons. Et puis ça vous fait une raison de porter des lunettes de soleil.
Si vous sortez de cinq jours de beuverie continue, vous pouvez commencer à vous inquiéter. En effet, les symptômes de sevrage de l'alcool sont à peu de choses près les mêmes que ceux du sevrage à l'héroïne. En gros, vous risquez le délirium tremens et l'arrêt cardiaque. Donc, très important, ne vous arrêtez pas brutalement de boire. Diminuez tranquillement.
Bon, vous ne serez pas tranquille du tout. Vous allez angoisser, ressentir une culpabilité sourde et violente et regretter vos abus pendant trois jours et trois nuits qui vont sembler durer deux semaines. Vous serez dans un état de déréalisation, vous ne pourrez vous concentrer sur rien et vous reviendront constamment à l'esprit des images honteuses de vos péripéties alcoolisées. Vous allez suer, trembler, maudire Dieu et votre mère, songer au suicide et pleurer à chaudes larmes. Il va falloir boire beaucoup d'eau puisque vous avez risqué une déshydratation terminale. Mais après ces trois jours, vous pourrez repartir en piste.


TEST : Quel buveur êtes-vous ?


Δ Un "ami" vous appelle pour vous inviter à une "soirée" :

1. Vous êtes chaud bouillant. Vous passez en grande surface et achetez du ricard et du vin et de la bière et vous vous pointez à la soirée en claquant la bise à tout le monde.
2. Vous avez la gueule de bois mais vous êtes chaud bouillant. Vous achetez des dolipranes codéïnés et beaucoup de vin.
3. Vous n'arrivez pas à décrocher l'appel et vous avez 72 ans.
4. Vous êtes trop occupé à donner un bain à votre singe de compagnie.

Δ Le matin, à 13 heures, vous déjeunez :

1. Des putains d'oeufs avec du bacon et des haricots.
2. Vous ne mangez pas. Vous n'avez jamais eu besoin de manger puisque vous vous nourrissez de lumière et de prana.
3. Vous décapsulez une bière.
4. Vous êtes trop occupé à donner à manger à votre singe de compagnie.

Δ Votre vie sexuelle :

1. Dans le lit, parce que c'est confortable.
2. Avec des ciseaux.
3. En apnée dans le Pacifique.
4. Votre singe adore les fellations.

Δ Vous êtes plutôt :

1. Bélier ascendant Scorpion.
2. Beau gosse.
3. Obèse.
4. Zoophile.

Δ Sinon, comment ça va ?

1. Bien, vous faites du sport et vous mangez équilibré.
2. Votre femme vous a quitté, elle a la garde des enfants, vous travaillez dans un abattoir, vous avez raté votre suicide, vous êtes bourré d'anti-dépresseurs et vous vous shootez à l'éther.
3. Trois fois par jour.
4. Votre singe vous a mordu le crâne pendant la nuit. Il faut dire que vous avez une tête de banane.

Δ Votre projet le plus fou :

1. Faire du jet-ski.
2. Réussir votre suicide.
3. Changer de sexe.
4. Vous paxer avec votre singe et lui léguer toute votre fortune.

Δ Votre couleur préférée :

1. Le bleu.
2. Vert-de-gris.
3. Le beige.
4. Le rose vif, comme l'anneau rectal de votre singe.

Δ Votre consommation d'alcool :

1. Abusive.
2. Abusive.
3. Abusive.
4. Abusive.

Δ Votre slip :

1. Bleu.
2. Noir comme la nuit.
3. Une couche.
4. Vous n'en portez pas, et votre singe non plus.

Δ Vous voulez :

1. De la reconnaissance.
2. Mourir debout dans un champ, comme Jean Ferrat.
3. Retrouver l'usage de vos jambes.
4. Faire des bébés singes.

-------------------------------------------

Vous avez une majorité de :

1.
Vous buvez trop et vous êtes chiant comme la pluie.

2.
Vous buvez trop et vous êtes dépressif.

3.
Vous avez trop bu et vous êtes diabétique, et en plus vous êtes vieux.

4.
Vous ne buvez pas assez.

= commentaires =

HaiKulysse


site blog fb yt
    le 08/05/2017 à 18:22:25
j'en suis qu'à ma première bière ce soir... je retournerais sur le texte quand je serais suffisamment torché
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 08/05/2017 à 18:29:42
pour me mettre en bière, il faudra un sacré chausse pied.
LePouiIleux
    le 08/05/2017 à 19:02:49
Moi l'alcool ça m'endort. La drogue c'est mieux.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 08/05/2017 à 20:09:35
mes cherzamis, les binouzes, ne les ssssifflez pas.
Muscadet


site blog fb
    le 09/05/2017 à 00:30:35
Va falloir rentrer dans le rang et se mettre en marche avec la République, jeune homme.
Les jeunes seront dynamiques et sobres.
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 09/05/2017 à 01:03:00
c'est avec ce genre de texte que j'appris la vie grâce à la Zone quand j'avais 15 ans.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 09/05/2017 à 12:09:34
Attention avec le tabac, c'est vraiment très mauvais pour l'haleine, pour la bandaison (si c'est important pour vous), et pour la longévité. Pour Arno, je ne sais pas trop.

Sinon, il y a aussi le jour pathétique où on écrit un script pour classer différents produits alcoolisés selon le prix croissant du litre d'éthanol, parce qu'hélas le cognac est un luxe. Une bière forte allemande en canette comme premier résultat, suivie par le 'Puerto Casal' et le vermouth, tous produits plutôt dégueulasses, forcément.

Mais rien de tout cela n'excuse ce titre en caps lock.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 09/05/2017 à 12:24:50
huit degrés six https://www.youtube.com/watch?v=ymWim_tLHmw huit degrés six
Laurent V-A
    le 09/05/2017 à 13:32:04
Il est rigolo le test, j'ai bien aimé.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 09/05/2017 à 18:09:27
Il n'y rien ici de 'rigolo', sauf peut-être l'avatar de Cuddle, et peut-être aussi certains morceaux de code source. Tu suces, t'avales ?
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 09/05/2017 à 18:17:18
C'est Hurlante Nova, il spécule.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 09/05/2017 à 18:22:43
Alors il est nul en anagrammes.
Clacker


Pute : -1
    le 09/05/2017 à 22:46:56
Je ne fais qu'appliquer les techniques putassières de la youtube industrie, dans une version vaguement adaptée à Lazone. Mais je le fais pour des prunes, et parce que je suis complètement grillé synaptiquement.
Lourdes Phalanges


    le 09/05/2017 à 23:52:13
Prenez exemple sur Clacker : les tests, c'est pas trop dur à faire et ça donne l'impression au lecteur de participer. De quoi relancer la machine quand on est en panne d'inspiration.
Lourdes Phalanges


    le 11/05/2017 à 18:30:16
J'ai nommé Clacker MVP du mois. Faut pousser les petits jeunes, qu'ils prennent leur envol.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 11/05/2017 à 18:47:19
c'est ce qu'à fait mon N+1, au taf, du 4eme étage
L'ombre de moi-même
    le 11/07/2017 à 02:34:50
Avoir été nommé "employé du mois" est la pire chose qui me soit arrivée dans ma carrière d'écrivain mort-né virtuel.

Tu m'as jeté un sort, Lourdes Phalanges. Désormais j'ai conscience de mon absolue absence de consistance. J'ai le sentiment d'avoir traversé le lac de Lerne et d'y avoir laissé ma peau et mes muscles à la surface, et dans le processus ma conscience s'est transférée dans le corps d'un petit vieux névropathe tout sec qui passe ses journées à gober du viagra et à s'astiquer le jonc devant du porno canadien - des trucs avec des rondins d'érable et du sirop pas halal et des caribous montés comme des requins et des chemises à carreaux lavables à 70°.
Lourdes Phalanges


    le 11/07/2017 à 23:48:43
Tu es le rookie of the year, un hussard, qui décime les lâches et les médiocres. Ne baisse pas les bras maintenant Patres.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 12/07/2017 à 07:13:50
Clacker, reviens ! J'ai des memes à la maison.

= ajouter un commentaire =