LA ZONE -
Résumé :

Femme de chambre

Le 21/08/2017
par Dourak Smerdiakov
Le docteur est compatissant,
Qui rédige mes ordonnances ;
Je les relis dans l'ambulance.
C'est un connard condescendant.

La Faculté va rédigeant
Des mémoires, leur soutenance
Engendre la docte ignorance
Dont les troupeaux s'en vont bêlant.

Je sais, moi, d'où vient tout le mal :
C'est de se sentir trop banal
Dans un corps superfétatoire.

Pour sauver ton âme en péril,
Idiote, il faut être docile,
Et changer mes draps sans histoires.

= commentaires =


= ajouter un commentaire =