LA ZONE -

Patrick Sébastien reloaded

Le 29/10/2017
par Zbooba
[illustration] J'aimerais écrire une chanson culte,
Aimée de tous, enfants, adultes.
Et même si un bide en résulte,
J'aimerais écrire une chanson culte.
J'aimerais écrire une chanson culte.
Tu te déhanches et puis consultes.
Trop dansé. Le médecin t'ausculte.
J'aimerais écrire une chanson culte.

J'aimerais écrire une chanson culte,
Où je ferais rimer catapulte
Avec des tas de mots, pas d'insulte,
J'aimerais écrire une chanson culte.

J'aimerais écrire une chanson culte,
Sur le dancefloor, la foule exulte,
Tous se trémoussent. Ô quel tumulte !
J'aimerais écrire une chanson culte.

J'aimerais écrire une chanson culte.
Un truc qu'ait de la gueule, tas d'incultes.
En invoquant les forces occultes,
J'aimerais écrire une chanson culte.

= commentaires =

Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 29/10/2017 à 17:54:49
Mon favori pour l'instant pour la semaine TDM à venir.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 29/10/2017 à 19:03:46
À ce niveau-là, je préfère qu'on publie trois textes de Mill d'affilée. Zbooba, il faut reconnaître que c'est un solide argument pour le rétablissement de la peine de mort.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 29/10/2017 à 19:29:43
au moins les rimes sont riches
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 29/10/2017 à 22:03:49
Je m'apprêtais à te contredire, puis j'ai eu un doute et il semblerait, d'après les premiers résultats de Google, que la définition de la rime riche exige simplement trois phonèmes, dont la dernière syllabe. Avec cette définition, la rime en -ult serait donc riche.

Mais je trouve cette définition discutable. Parce qu'ici, en réalité, les trois phonèmes sont tout simplement nécessaires pour la rime, vu que les deux consonnes participant à la rime sont derrière la voyelle. On est donc selon moi dans la logique d'une rime suffisante. C'est juste un choix de rime un peu plus difficile qu'une autre, mais qui ne dépasse pas le nécessaire.

Tiens, ça m'a fait me lever de ma chaise (sois maudit) :

- la définition qui me semble la meilleure : "On dit que deux mots riment richement lorsqu'ils ont une consonne dite consonne d'appui, ou un groupe consonantique de même nature immédiatement avant leur élément vocalique final et accentué commun." (P. Desfeuilles, Petit traité de versification française, Garnier Frères, 1961.)

- "L'homophonie triple [C + V + C] ou [V + C + V] est qualifiée de rime riche : nocturne/taciturne [tyRn] ou santé/fréquenté [ãte]." (Riegel, Pellat, Rioul, Grammaire méthodique du français, Quadrige/PUF; 1994, p. 186)

- "Rimes riches : celles où le son consonant est précédé de la même articulation. Oreille et pareille sont des rimes riches." (Petit Littré, Librairie Générale Française, 1990.)

- Le Petit Larousse 1998 donne une mauvaise définition, je crois, mais un bon exemple : "rimes qui comportent trois éléments communs (ex:père, prospère)."

- Le Robert de poche se contente scandaleusement de donner un bon exemple à l'entrée rime : "Rime riche (ex. image-hommage)"



De toute façon, quand bien même Zbooba avalerait un dictionnaire de rimes, ça ne changerait rien au fait que je trouve que ces vers sont nazes.
Nana


    le 05/11/2017 à 11:19:41
si seulement c'était drôle

= ajouter un commentaire =