LA ZONE -
Résumé : Cyberpunk toujours, Nounourz nous entraîne directement dans un univers robotisé, où l'organique a disparu, on se ballade comme une bille de flipper dans une ville mécanique en plein chaos. Nrz joue la carte de la poésie en prose, nous harcèle de messages d'erreur et de sirènes d'alarmes et ça passe admirablement. Pas d'histoire, juste une plongée dans un monde en pleine extinction. J'aime beaucoup.

Unknown error

Le 02/07/2005
par Nounourz
[illustration] Il y a un bug dans le système. Des hordes de robots aux apparences variées se précipitent sans savoir où ils vont, guidés par une intelligence artificielle défaillante. Des nuances argentées et chromées s’en vont à grande vitesse dans des réseaux complexes faits de métal et de diodes clignotantes.
Il y a un bug dans le système. Les robots piaillent en binaire des expressions désordonnées tout en cheminant dans le labyrinthe brillant ; certains s’entrechoquent dans un froissement de tôle et un cliquetis d’articulations mécaniques frétillantes. Tout va très vite, trop vite, trop vite, contrôle perdu, alerte, crash, bug, bug, contrôle perdu - trop vite - robots frénétiques mouvements incohérents alerte bug alerte. Collisions en série, évitements de justesse, fuites d’huile et roues qui glissent, robots idiots aux lumières aléatoires qui circulent, entités d’acier mobiles voguant sans âme dans le complexe aux clignotements verts et rouges.

Il y a un bug bug système il y a bug robots crash - perte du contrôle du système de gestion intelligente - perte contrôle système bug robots sans but qui errent tristement lumières éteintes - robots qui alerte système système qui robots qui pleurent des larmes de mercure dans l’immensité métallique, tristesse, tristesse d’androïdes sans âme, émotions artificielles dans le système qui se répandent dans la population électronique.

Bug système les robots s’arrêtent les robots s’arrêtent les robots pleurent - erreur dans le module de gestion tion erreur les robots pleurent et l’huile suinte de leurs mécanorganes visuels erreur répétition pleurent des larmes de mercure bug alerte incohérence indéfinie les robots immobiles contemplent le complexe de leurs yeux éteints - peu à peu le clignotement vert et rouge ralentit, les diodes restent sombres et le complexe est peu à peu englouti dans l’obscurité.

Erreur système étoiles invisibles pour robots tristes erreur invisible bug invisible, robots sans guide à l’arrêt dans le système, débris métalliques et fragments d’acier qui alerte erreur erreur fragments de robots emportés par les androïdes-poubelles au milieu des autres inertes, débris de robots balayés par le vent qui souffle en silence dans le complexe plongé dans une nuit d’où ressort de faibles luminescences vertes et rouges.

Erreur système bug texte rapport les étoiles ne brillent plus pour les robots en bug système alerte système système les robots en pièces éparpillés sur le sol métallique alerte bug texte incohérences il y a système intelligence module désactivé fonctionnalités inaccessibles erreur texte cerveau artificiel déficient organe de gestion erreur organe de gestion erreur organe inaccessible          erreur gestion

                    Système

                              Bug, bug, bug          Alerte
                System error

        Intelligence artificielle erronée - données incorrectes

                              Erreur inconnue
                  Système paralysé - bug, alerte, alerte
        Texte incohérent, cerveau endommagé

                        Perte de contrôle perte de contrôle
Alerte ! Perte de contrôle
                                      Alerte ! bug système bug gestion intelligente

                        Erreur texte endommagé              bug cerveau aléatoire

                         Système intelligent dysfonctionnel

Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte - Alerte …


= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 02/07/2005 à 19:27:21
Je ne vois pas où est le rapport avec la boule de flipper de Corinne Charby. Pourtant j'ai bien relu deux fois. Aucun rapport. Dommage, on se sent floué. Sinon, ça aurait pu être excellent, bien sûr.
Lapinchien


tw
    le 02/07/2005 à 22:26:04
çà serait pas un peu un scanner de ton cerveau si on remplaçait le mot "robot" par neurotransmetteur ?


sinon on se demande au finish si l'erreur affichée en titre çà serait pas tout simplement une erreur PhP MySQL sur l'affichage de la page. C'est trop poetique, bordel !
Nounourz


    le 03/07/2005 à 11:42:54
Dourak, c'est pas moi qui ai parlé de boule de flipper, c'est ce salaud de Nihil. Enfin, avouons que la métaphore n'est pas si mal trouvée.

LC ton image est on ne peut plus juste. Plus de précisions dans le DVD "les coulisses des textes de Nounourz" à paraitre bientôt dans ton cul salope.
nihil


    le 03/07/2005 à 12:31:31
Ca blippe de partout, ça sonne dans tous les sens, c'est un vrai bordel, et puis ça s'éteind peu à peu, ça crève. Franchement j'adore le coté poésie en prose appliqué à un contexte de SF. Très bon texte.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/07/2005 à 16:11:28
J'aime bien jusqu'au moment où la typo part en peau de couille déchiquetée par un caniche. Putain, comment on peut faire des textes avec une dispo de petzouille comme ça.

A part ça, c'est le genre de texte qui claque bien, dans une lecture à haute voix.
Narak


    le 03/07/2005 à 21:04:07
J'ai commencé par le survoler, mais franchement la typo de fin rebute un peu le client.
Ensuite je l'ai lu, je pouvais rien faire d'autre, je suis payé pour ça quand même...Euh merde, en fait je suis même pas payé ! Sinon le texte reste dans la moyenne de ce que fait nRz, c'est à dire d'un paquet de nullités ignobles et illisibles. Chaque fois que j'en lis un je me mord le prépuce de dégout...
Mais "l’huile suinte de leurs mécanorganes visuels erreur répétition pleurent des larmes de mercure"
ça c'est super.

Je peux proposer ce commentaire comme texte à poster ?
Lapinchien


tw
    le 04/07/2005 à 16:00:20
>Je peux proposer ce commentaire comme texte à poster ?

oui, tu peux même l'imprimer puis dechirer la feuille pour te faire des confettis et te faire une pause mega fiesta de 20 secondes au taf.
nihil


    le 04/07/2005 à 16:41:21
Narak ne bosse pas : c'est un enfant.
Lahyenne


    le 04/07/2005 à 17:12:14
J'aime bien c'ui là de texte.

ou pas.
Narak


    le 04/07/2005 à 22:20:07
Narak est un enfant : il ne bosse pas, on l'exploite.
Lapinchien


tw
    le 05/07/2005 à 00:02:41
je savais pas qu'on faisait aussi dans la pédopsychiatrie.
Nagash


    le 08/07/2005 à 01:04:59
Jolie image.
nihil


    le 08/07/2005 à 09:39:45
Ca vient du manga Blame qui regorge de supers dessins. L'histoire est totalement incompréhensible, mais ça on s'en fout, du moment que y a des jolies ptites nimages.
Aka


    le 08/07/2005 à 11:39:26
C'est le texte que j'ai le moins aimé de Nounourz. Je le trouve enuyeux, le coté descriptif n'a pas marché pour moi. Comme une impression de 'deja vu' en plus.

Dans la série 'ça m'a rappelé', je vous conseille Les Chroniques Martiennes de Bradbury (s'il y en a qui ne l'ont pas encore lu), notamment la nouvelle décrivant une maison entièrement robotisée qui continue de fonctionner après une explosion nucléaire.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]