LA ZONE -
Résumé : L'auteur joue avec nos nerfs en se mettant dans la peau d'un franc connard : un raciste forcené. Le texte mélange assez habilement la peur de l'étranger et l'hypocondrie, mais on aurait apprécié plus de finesse et plus de distance sur la xénophobie. J'ajoute donc, pour que les choses soient bien claires pour tout le monde, cet avertissement : CE TEXTE EST UNE FICTION, ET NE REPRESENTE EN AUCUN CAS LES OPINIONS DE L'AUTEUR NI CELLE DES ADMINS DE LA ZONE. Et j'ajouterais même : y a intérêt, putain de merde.

Phobie 11 : infection

Le 09/10/2005
par Darkside
[illustration] [note de l'auteur : Le narrateur de l'histoire suivante tiens des propos violemment racistes. Je tiens à rappeler que, même si le texte est écrit à la premières personne, il faut bien faire la différence entre l'auteur et le personnage. L'auteur, lui, déteste le racisme.]
Voila, cette fois ils m’ont eu avec leurs maladies exotiques…L’irruption est apparue sur mes mains, juste après que cette foutue négrillone m’a touchée. Ils étaient quatre ou cinq petits noirs à jouer dans l’entrée de l’immeuble, en y laissant leurs postillons, la trace de leurs mains, de leurs pieds, tous ces miasmes du tiers-monde qui nous envahissent ! Quand j’ai voulu les chasser du hall ils se sont mis à se moquer de moi et m’ont entouré. Ils ont beau avoir trois ou quatre ans, ils se sentent déjà en pays conquis, et l’homme blanc que je suis les fait rire ! Ils chantaient « Monsieur il pas ses gants, Monsieur il a pas ses gants ! »
Hélas ! J’ai toujours mes gants quand je sors mais là il faisait trop chaud. Erreur d’autant plus fatale que l’été les germes se multiplient, j’ai l’impression de les voir grouiller partout, comme grouillent tous ces bronzés vecteurs d’infection, ces cafards qui courent sur les murs, ces pigeons qui chient partout…La guerre bactériologique est déjà commencée, et l’Europe est en train de la perdre ! Enfin bref la petite fille a attrapé mes mains pour tenter de m’entraîner dans une danse tribale, je ai vite retiré mais trop tard…
Je suis un de derniers français de ce bâtiment, les autres sont tous des noirs et des marrons. Il y avait un autre blanc à l’étage au dessus, mais il est mort l’année dernière. D’une hépatite à ce qu’on dit, tu parles, elle a bon dos l’hépatite ! On n’a jamais vraiment su, je parierais plutôt pour une de ces saletés de microbes ramenés dans les valises d’outre méditerranée…
Le lendemain, les plaques sont sorties, ma peau se granulait. Jusqu’à présent j’avais réussi à me protéger au maximum. Depuis que je ne travaille plus, je ne sors pratiquement plus. Quand je suis obligé de la faire, je change de vétements dans le couloir, je ne porte jamais chez moi les affaires amenées dehors. Je ne fais pas de courses dans le quartier, trop de germes qui circulent, avec ces gens-là qui crachent par terre, qui pissent n’importe où, ces gens qui vont aller tripoter la marchandise au supermarché, postillonner sur l’étal du boucher, et bien sûr je ne parle même pas des commerces qui sont de plus en plus tenus par des arabes ! Autant aller directement manger sur le plateau des malades en service infectieux ! Je n’achète que sous cellophane, dans les quartiers français.
J’ai téléphoné au docteur Roger le lendemain, il m’a dit qu’il était surbooké en ce moment et qu’après il partait en vacances, ce connard ! Il m’a proposé son remplaçant, le « Docteur » Benslimane ! Tiens, compte là-dessus pour aller le voir, celui là ! Et comme j’insistais il m’a encore dit que ça ne devait pas être grave, que je me faisais plein de film à propos des microbes, etc… Je connais ce discours, tu parles ! J’avais pas dormi de la nuit, je sentais cette saleté qui me rongeait comme toute cette souillure qui ronge la France, qui nous ramène l’héroïne et le SIDA…Tiens ,le SIDA, ça viens bien d’Afrique, quand même ? Et tous ces médecins pleins aux as avec des noms en « stein » qui veulent nous faire croire que c’est pas si contagieux, que ça se passe que par le sang et le sperme et que c’est pas la faute à ces nègres, ni aux Mouloud et aux Mohamed qui trafiquent dans la cité, ni de tous ces pédés parisiens qu’on voit de plus en plus à la télé…Mensonge, bourrage de crâne, on nous cache les vrais chiffres, la progression de l’infection, et on protège les drogués qui pullulent en semant leurs seringues partout. Alors quand j’entends le ministre qui veut nettoyer les banlieues au Karcher, ce rigolo avec son nom étranger qui sait que causer, je rigole ! C’est pas par l’eau, c’est par le feu qu’il faut purifier tout ça !
Et puis la peau de mes mains à commencé à se desquamer. A défaut d’un vrai toubib, je les ai montrées au pharmacien. Il m’a dit que ça ressemblait à une allergie et sous prétexte que je me suis passé les mains à l’eau de javel après avoir été touché par la négrillone, il en a déduit que ça devait être une allergie à l’eau de javel. Il se fout de moi ! Personne ne se rend compte de la gravité de l’infection.
J’ai de mains de lépreux, ça me dégoûte ! Et eux, ceux qui m’ont contaminés, ils rigolent bien. Les gamins passent leurs journées à gueuler sous mes fenêtres, les adultes mettent à fond leur musique de sauvage, comme un chant de victoire de me savoir atteint !
Mon sang charrie des microbes nègres, je les imagine suivre ma circulation sur des pirogues microscopiques pour attaquer chacune de mes cellules comme autant de villages à brûler, les violer comme autant de femmes blanches, enfantant des tas de petits bâtards qui se multiplieront dans mon corps. Lequel de mes organes va céder en premier ? Mon cœur, mes reins, mon foie ?
Dans quelques temps je ne serai plus qu’une masse retournant à l’informe, un bouillon de culture qui nourrira des milliers de micro-organismes, qui eux-mêmes répandrons l’épidémie !
Mais je ne finirai pas comme ça. L’invasion ne passera pas par moi. Il est minuit et dans l’immeuble, les vermines dorment en famille. Moi, avec des chaînes et des cadenas, j’ai bloqué toutes les issues. J’ai répandu l’essence dans le hall et je sors mes allumettes.
Seul le feu peut éliminer l’infection !

= commentaires =

nihil


    le 09/10/2005 à 21:16:53
On a pas mal hésité à le publier celui-là. Certains étaient franchement contre, d'autres voyaient pas le problème.
Je tiens à ce que les choses soient très claires : on a accepté de comprendre ce texte comme une fiction et rien que ça. Le racisme et la xénophobie sont à peu près les seules choses qu'on refusera toujours de cautionner et de diffuser. On peut me trouver frileux et me reprocher de pilonner les abords de ce texte d'avertissements de toutes sortes, mais je ne tiens en aucun cas à ce que des débiles débarqués sur la Zone par hasard concluent de ce texte qu'ici on peut tout dire. Sur la Zone, le racisme et la xénophobie n'ont aucun droit de cité.
Lapinchien


tw
    le 09/10/2005 à 21:31:36
l'infection c'est le texte... putain je savais bien que j'avais des tas d'arguments à développer contre cette merde puante.
Ryolait


    le 09/10/2005 à 22:59:54
Vraiment de la merde ce texte, les ficelles sont vraiment trop grosses pour ça puisse être réellement crédible. Avec un sujet pareil, ça aurait pu donner quelque chose de très bon, mais c'est raté.
nihil


    le 09/10/2005 à 23:11:48
D'un point de vue strictement littéraire et en oubliant les sueurs froides de colère occasionnées par les saloperies racontées, j'aime bien le parallèle qui est fait entre la peur des étrangers et la peur des maladies... Mais y a aucune justification, aucune distance, à aucun moment on comprend ce qui relie ces deux sentiments. Je trouve pas forcément ça pourri, mais du coup ça nous donne un bon pamphlet nazillon sans la moindre explication, c'est ce qui est un peu dur à encaisser.
Aka


    le 09/10/2005 à 23:48:18
Racisme et tout ça mis à part : moi je trouve ça maladroit au niveau psychologique, ça accumule les clichés et ça pèche carrément au niveau du style.
Nounourz


    le 10/10/2005 à 00:09:09
Bon, je ne vais pas m'attarder sur le fond du texte : pour moi c'est clairement du second degré, de la dénonciation de la connerie des préjugés raciaux. Une exagération de la stupidité de leur raisonnement qui en devient une caricature, en quelque sorte.

Du point de vue narratif, le style est assez mauvais, mais en même temps le narrateur est quand même censé être d'une crétinerie sans borne. Et faire parler un idiot de nazillon avec style, jolies tournures de phrases et expressions soigneusement choisies eut peut-être été assez peu opportun dans ce cas.

Il n'en reste pas moins que ce n'est pas vraiment agréable à lire.

Niveau psychologie, en supposant que le narrateur a probablement le QI d'une huitre, celle-ci ne peut être que pauvre. Je trouve tout de même intéressant le fait d'avoir mêlé xénophobie et hypocondrie - cette dernière étant il faut le reconnaître traitée de façon plutot correcte, l'obsession de la maladie étant assez omniprésente.

J'aurais envie de dire à Nihil que ce qui relie ces deux sentiments relève non pas de la logique mais du préjugé : le narrateur est persuadé que les personnes de couleurs sont sales et donc vectrices de maladies, et n'a très certainement pas d'autre explication que "parce que ce sont des gens sales".

Pour moi, ce texte montre ainsi par l'exemple que le raisonnement des racistes est incohérent. La connerie du personnage est de ce fait plutot crédible, dans le sens ou j'imagine qu'il existe réellement des personnes capables de tenir un tel discours et le penser. Bon, hormis les quelques exagérations, destinées selon moi à mettre l'accent sur l'inanité de leur mode de pensée.

Un texte à prendre au second degré, donc. Et puis, finalement, dénoncer la connerie par la caricature et l'exagération est une chose relativement fréquente sur la zone...
Lapinchien


tw
    le 10/10/2005 à 01:02:50
Grace à ton explication j'en suis venu à regreter les fins moralisantes des films de Walt Disney... il aurait au moins pu se prendre les couilles dans une prise electrique à la fin pour relativiser toutes ces immondices... chocking !gasp ! gerbing !
Ieyasu


    le 10/10/2005 à 12:38:44
Je n’ai pas franchement eu l'impression qu'il s'agissait d'une grosse exagération ou caricature, que le but était de dénoncer. On peut aussi y voir le type rendu complètement taré et paranoïaque, justement, à cause des étrangers. Evidemment, c'est un fiction gnagna, mais ça me donne quand même envie de chier.

A la troisième personne ça serait sans doutes mieux passé.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 10/10/2005 à 15:59:00
Selon moi, quelqu'un a voulu prendre la zone à son propre jeu sur son propre thème. A notre époque, il reste deux tabous : fascisme et pédophilie. Si vraiment on est amoraliste, on peut trouver le racisme intellectuellement inepte, mais il devient difficile de le juger "condamnable" puisque ce serait une démarche morale. En revanche, un chrétien est parfaitement armé pour porter un tel jugement.

Ceci est la fin de la minute évangélique. Vous pouvez m'insulter, mais n'oubliez pas de voter pour mes textes anonymes.
Glaüx-le-Chouette


    le 10/10/2005 à 16:16:01
Un Chrétien armé, c'est pas un peu contre nature ?

A moins de l'une ou l'autre Très Sainte Inquisition, mais c'était pas des armes, juste des instruments du Saigneur, ou bien des preux de Saint Louis, ou des prouts du béat Bush.

Ah ouais, en fait, y a des Chrétiens armés.



Le texte ?
Ben il est chiant, le texte. Aussi chiant que si c'était madame Martin qui nous racontait la croissance de ses pois de senteur.
Ah OuI mAiS iL eSt RaCiStE c'EsT iNaDmIsSiBlE cA fAiT lE cAcA tOuT lIqUiDe. Oui ben oui. Le racisme, c'est immonde. Mais le racisme n'est pas une justification suffisante pour faire un texte. Et il ne suffit pas à le rendre intéressant.
Il aurait fallu une construction. Une mise en oeuvre. Une justification, qu'elle soit morale ou non, d'ailleurs. De la nuance. Un peu plus de finesse, bordel de merde, et aussi creuser. Enfin écrire, en fait.

Le flux de conscience, c'est chiant.
Encore un truc d'anglosaxons.
Lapinchien


tw
    le 11/10/2005 à 00:58:35
Ce texte est pas du tout inspiré. Il y a mille manières de s'attaquer de manière subversive au racisme... çà serait par exemple dire que le racisme in fine çà n'est essentiellement qu'un argument à la con, un outil de pouvoir que les politiques de tous bords brandissent pour manipuler les foules, normaliser, calibrer leur manière de voir les choses. Le racisme çà n'est qu'un sous ensemble dérisoire de ce qu'est "l'apriori", un reflexe intellectuel tenace present à de multiples niveaux de la pensée de tout à chacun, une propention naturelle que nous avons à vouloir simplifier les choses et à éviter ce qui nous effraie.

Tiens, en parlant de réflexe, le racisme tel surement que le combatent la plupart des jeunes de notre génération est une notion fabriquée de toutes pièces, quelquechose qu'on nous rabache depuis l'enfance. On nous a conditionné à combattre un racisme abstrait, qu'on serait infichu d'expliquer en réalité. On en a fait un tabou moral qu'il ne faut pas transgresser, une saloperie de religion satanique. Mais il ne suffit pas decombattre et de condamner, il faut le faire pour de bonnes raisons et pas pour obeir à une prière qu'on nous aurait enseigné. C'est plus en cela que le racisme me debecte.

Le racisme est un produit, y a ceux qu'en mangent, ya ceux qu'aiment pas le gout, y a ceux qu'en vendent, y a ceux qu'en achetent, y a ceux qui veulent imposer des embargos, des quotas, ya ceux qui boycottent. On s'en fout de savoir de quoi que c'est fait en dedans.



Commentaire édité par Lapinchien.

Commentaire édité par Lapinchien.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/10/2005 à 03:00:20
Si t'as des flux de conscience, faut manger des fibres, Glaüx.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/10/2005 à 03:02:18
Votez pour moi, je déclarerai la guerre au cancer, au bar-ric, et aux flux de conscience.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/10/2005 à 03:04:13
Je suis vraiment débile, je viens de perdre les voix du bar-ric.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 24/10/2005 à 22:16:13
Ca va mieux, les flux de conscience ?
Ryolait


    le 25/10/2005 à 23:59:20
Je sais pas si les flux de conscience vont mieux, mais le taux de matière blanche développé chez les lecteurs qui ont apprécié ce texte a dû sacrément grimper.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 26/10/2005 à 00:23:34
Le taux de riz au lait ?
Ryolait


    le 26/10/2005 à 00:42:19
Ta gueule.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 26/10/2005 à 00:52:34
On me le dit souvent, je sais. Mais Maupassant a commencé plus jeune, ça aide.
Lapinchien


tw
    le 26/10/2005 à 01:27:45
donc Paladdin et Darkside ne sont qu'une seule et même personne ? Vu le succes qu'il a connu, l'an prochain je poste les memoires de Le Pen raconté froidement par lui même... On ne pourra pas me taxer de racisme primaire, vu que je ne serais pas le narrateur.
Aka


    le 26/10/2005 à 12:44:05
Un peu comme on ne peut pas dire que Konsstrukt est un pédophile. Ou que je suis un tueur d'enfant. Ou que nihil est un violeur et qu'en plus il est flic...
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 26/10/2005 à 12:57:15
Moi j'aime bien Lapinchien, parce qu'on sent qu'il tient beaucoup à la Morale.

Aka


    le 26/10/2005 à 13:16:18
En même temps ce texte est carrément maladroit et mal fait, ça m'a gonflée qu'il soit publié aussi.
Lapinchien


tw
    le 26/10/2005 à 13:19:09
encore une fois, le probleme c'est que ce texte n'est ni drole, ni excessif, ni tellement froid qu'on pourrait y deceler des indices de non caution de la part de l'auteur, contrairement à tous ceux que t'as sité. Je propose donc de discalifier tout ceux qui ont voté pour Darkside et Darkside lui même... Je sais pas si la morale y gagnerait quelquechose mais je suis certain que je remontrais dans le classement.

Ryolait


    le 26/10/2005 à 16:18:50
Je cautionne l'idée de Lapinchien.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 26/10/2005 à 17:13:22
Je pense que les gens et les choses se moquent pas mal de ma caution.

Au fond, ce texte est dérangeant parce qu'il montre un être humain dérangeant. La psychologie et le style n'en sont peut être pas extrêmement subtils, mais dans l'ensemble le texte me semble crédible : un personnage au racisme épidermique, physiquement dégoûté (ici, jusqu'à la phobie) par les étrangers de couleur de peau différente perçus comme de la vermine.

D'ailleurs, le fait que ce racisme soit présenté comme une phobie, donc une pathologie, me semble constituer, implicitement, cette fameuse non-caution que certains réclament avec indignation. En outre, le refus du personnage d'accepter la vérité scientifique au sujet du SIDA est une manière de le présenter comme un rustre peu éduqué. On ne peut pas dire que ce texte fait l'apologie de son personnage principal, ni ne le rend sympathique, ou ne diffuse des idées tendancieuse. C'est le portrait, sans jugement explicitement formulé, d'un raciste obsessionnel ; tout le reste relève du procès d'intention fait à l'auteur.

Ce petit débat me rappelle celui, plus médiatique, qui avait accompagné la sortie de ce film allemand (que je n'ai pas vu) sur les derniers jours du Reich. En gros, il me semble qu'on reprochait à l'auteur de montrer les dignitaires nazis sous un jour humain (que sont-ils d'autres ? des extra-terrestres ?) et de ne pas accompagner son sujet d'une condamnation morale explicite, de ne pas mentionner la Shoa, etc... bref, de ne pas être "moralisateur" et "pédagogue".

Epoque curieuse, où on rejette avec un violence mépris certains soi-disant manichéismes, et où certains autres sont sanctuarisés jusqu'à légiférer sur la vérité historique légalement incritiquable.
Aka


    le 26/10/2005 à 20:22:15
Tu parles de "La Chute", très bon film au passage.
Lapinchien


tw
    le 26/10/2005 à 20:23:52
...qui contrairement a ce que promet le titre n'a aucun final twist intéressant
Aka


    le 26/10/2005 à 20:30:52
Comme le bouquin du même nom d'ailleurs...
Lapinchien


tw
    le 26/10/2005 à 20:35:28
...qui contrairement au film obeit au moins aux lois de la gravité quand il tombe de la table de chevet.
loup-garou très bien vu !    le 28/09/2006 à 23:38:35
pas mal ce texte, on sent le vécu et les angoisses refoulées. Effectivement, c'est hélas ce qui est en train d'arriver, et ce n'est pas avec un petit nihilisme de rien du tout que l'on pourra préserver notre civilisation et notre culture des dangers qui la menacent comme jamais cela n'a été auparavant. Ce texte, une sorte de catharsis, malgré des "mises en garde" dont on n'a que faire et qui sonnent bien faux, est simplement le reflet très réel d'une époque qui n'a plus aucun panache, et où être un grand personnage respecté par les médias c'est de clamer le plus haut possible son cosmopolitisme et sa négation de soi.

Et dans la réalité ce n'est pas bien différent, c'est même bien pire :

"Des lycéens filment une scène de violence avec leurs téléphones portables
STRASBOURG, 26 septembre (AFP) - Un lycéen de 17 ans a été agressé et frappé par quinze à vingt jeunes vendredi soir à Strasbourg à la sortie des cours, sous les yeux d'autres lycéens qui sans intervenir ont été nombreux à prendre des photos ou à filmer la scène, a-t-on appris lundi de source policière.

Le lycéen qui souffre de multiples contusions au visage aurait été agressé en raison d'un échange de regards qui aurait déplu la veille de l'agression.

Le lendemain de l'agression qui a eu lieu à la station de tramway du lycée Kléber, il était allé chercher une amie à une station de tramway non loin du lycée, quand il est retombé nez à nez avec un des protagonistes de la veille, qui l'a menacé de mort et de revenir avec sa bande violer son amie s'il s'avisait de porter plainte.

L'instigateur de l'agression et auteur des menaces qui ont suivi, un jeune majeur âgé de 20 ans, a été interpellé lundi et placé en garde à vue, de même qu'un mineur qui faisait partie de la bande, a indiqué la source policière."

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/09/2006 à 23:46:13
Je crois que vous avez lu ce texte au premier degré, monsieur. C'est inconvenant, et ça vous va bien.
Glaüx-le-Chouette


    le 28/09/2006 à 23:48:10
Je me trompe ou t'es politiquement un gros fils de pute incapable au surplus d'une pensée plus aboutie et plus durable qu'une demie-phrase grand maximum ? Ou bien c'est juste que tu mélanges tout et que tu dis n'importe quoi ?

Et merde, encore un nouveau que j'aime pas.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/09/2006 à 23:56:18
Mais je ne suis pas un nouveau, j'étais là avant toi. Prends un numéro et fais la file, bordel.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 29/09/2006 à 00:00:45
Déjà qu'Aka ne me parle plus pour la même raison. Je vais enfin pouvoir faire voeu de silence, c'est merveilleux.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/09/2006 à 00:00:59
Ca n'était pas à toi que je parlais. Toi je ne te parle plus depuis que tu m'as humilié en proposant à d'autres de faire des sonnets tout nus.
Astarté


    le 29/09/2006 à 00:04:24
Loup garou c'est pas pleine lune ce soir, va faire coucouche panier ducon.
nihil


    le 29/09/2006 à 00:11:16
J'étais prêt à parier que ce texte finirait par nous attirer ce genre de merdeux, je m'en doutais, ça a presque pris plus de temps que ce que j'aurais cru.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 29/09/2006 à 00:13:17
J'ai encore commis une erreur vis-à-vis de Chronos.
Astarté


    le 29/09/2006 à 00:18:29
C'était la minute de propagande sarko ce mec, une tite merde
Glaüx-le-Chouette


    le 29/09/2006 à 00:29:28
J'ai commis un lien avec miteux débat intellectualiprout sur sur un site lambda, à propos de ce texte. Il est possible qu'on se ramasse d'autres individus, éventuellement intelligents.
Astarté


    le 29/09/2006 à 00:54:15
"Intelligents" ça va faire du bien.
Narak


    le 29/09/2006 à 20:50:11
"Intelligents" selon Glaüx ça veux juste dire monstrueusement casse-burnes.
mohamed Allah akhbar !    le 29/09/2006 à 22:25:44
"(sourate 4.56) Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage!"

"Tout le monde doit devenir musulman.Aujourd’hui , ici à Tombouctou, nous rectifions l’histoire. Nous avons 50 millions de musulmans en Europe. Il y a des signes qui attestent qu’Allah nous accordera une grande victoire en Europe : sans épées, sans fusils, sans conquêtes.Les 50 millions de musulmans d’Europe feront de cette dernière un continent musulman. Allah mobilise la Turquie, nation musulmane, et va permettre son entrée dans l’Union européenne. Il y aura alors 100 millions de musulmans en Europe.L’Europe subit notre prosélytisme, tout comme l’Amérique. Elles ont le choix de devenir de devenir musulmanes, ou de déclarer la guerre aux musulmans."
Khadafi, conférence de Tombouctou le 10 avril 2006 http://www.dailymotion.com/cluster/news/video/353690
Glaüx-le-Chouette


    le 29/09/2006 à 22:30:52
Et l'Ancien Testament, tu l'as lu ?
Et les propos des "démocrates chrétiens" de tous les pays que tu veux, tu les as lus ?
Et ta mère, je te la rends quand j'ai fini ou t'en as plus besoin ?
nihil


    le 29/09/2006 à 22:41:38
Qu'est-ce que l'Islam vient foutre dans ce débat, et en commentaire de ce texte qui n'a pas pour thème la religion que je sache ?


Commentaire édité par nihil.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/09/2006 à 23:10:02
Qu'est-ce que la logique et l'intelligence du débat viendrait foutre dans le crâne d'un fils de pute néonazi ?
Lapinchien


tw
    le 29/09/2006 à 23:14:29
et si on supprimait tout simplement les messages de ceux avec qui on ne dialogue pas de toute evidence ?
INCONNU     le 29/09/2006 à 23:23:47
Commençons par Glaux car il me parait être un sacré connard et là je sens qu'il sourit, alors posons nous cette question:
Pourquoi est il si con et je rajoute que je poste en inconnu car je sais aussi qu'il va sortir sa phrase type " mais tu n'as pas les couilles de te dévoiler etc..."

Glaux, lis bien et pose toi des questions au lieu de faire ton beau chauve
Glaüx-le-Chouette


    le 29/09/2006 à 23:30:22
Tu t'es planté dans ta lamentable tentative de flame war non constructive, tu m'as offert ma seconde réplique favorite, pignouf :


Y A UN ¨ A GLAÜX, DUCON
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 30/09/2006 à 01:49:34
Mmm... ça c'est du bon débat démocratique et convivial.
Astarté


    le 30/09/2006 à 09:53:29
Bien vu Dourak, j'ajoute d'ailleurs que ce débat est très instructif, je viens d'apprendre qu'en plus d'être chauve Glo est : beau*.

Glo fais gaffe à tes fesses.



*nan, je le savais*
Lugnasad     le 02/10/2006 à 21:16:48
Thème interessant, mais le texte n'est pas bon, trop lourd on ne comprend pas trop car c'est trop condensé, mais c'est un bon début.

Au fait si vous voulez montrez que l'autre a tord, utilisez des arguments plutot que dire des insultes ou des trucs du styles : t'as tort, moi je sais etc...
car ici Glaux apparaît comme la victime et c'est elle qui a raison dans un texte, dommage
Lapinchien


tw
    le 02/10/2006 à 21:45:37
hihihihi
Narak


    le 02/10/2006 à 22:00:15
Quand GlaÜx a raison c'est toujours dommage.
Narak


    le 02/10/2006 à 22:00:53
Du coup c'est toujours dommage.
L'abbé     le 03/10/2006 à 16:02:48
Sauf quand il a pas raison.
Lugnasad     le 03/10/2006 à 20:59:00
Vous n'arrivez pas à dire quelque chose de cohérent, mais dans votre trip vous vous déchainez. Ca vaut peut-être le coup de rigoler un brin.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/10/2006 à 21:03:35
Je sens comme un complexe de supériorité très peu latent, ô noble fils de pute.
Lapinchien


tw
    le 03/10/2006 à 21:48:07
Je ne vois vraiment pas en quoi ce thème est interessant. Je prefère le thème de la cohérence des propos dans le debat. preums preums preums !

Gneuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ?
Lugnasad     le 04/10/2006 à 21:11:36
finalement c'est irrécupérable et je me sens réellement supérieur, d'ailleurs le complexe de supériorité n'existe pas.
Glaüx-le-Chouette


    le 04/10/2006 à 21:17:47
ctb
Lapinchien


tw
    le 04/10/2006 à 21:33:35
Je crois que seuls les êtres pas finis peuvent croire en la finalité des choses.

Je crois que seuls les êtres récupérés peuvent croire en l'irrécupérabilité des autres.

Je crois que ceux qui se sentent réellement devraient plûtot tenter de se soustraire aux evidences et se chercher par l'abstraction.

Je crois que seuls les être inférieurs peuvent croire en l'existance de la supériorité absolue.

Je crois que ceux qui rejettent la compléxité des complexes sont des simplets.

Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !Zboing !
Glaüx-le-Chouette


    le 09/12/2006 à 19:40:54
En période de pré pain de campagne électorale, ce texte redevient utile, youpi, je le remonte cmbdtcs.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]