LA ZONE -
Résumé : Blurb ? J'ai pas tout capté, mais je suppose que c'était pas l'idée. Que le but du jeu, c'était pas de raconter une histoire mais de mélanger une poignée d'impressions, quelques bouts de vannes, un peu d'amertume. Bon, je sais pas trop les autres, mais moi les impressions floues je me torche avec, à moins qu'elles servent d'assaisonnement à une vraie scène. On a le droit d'être farfelu, à condition de l'être dans une cage. A mort.

Stevie Wonder ou à la recherche des pieds du réveil

Le 24/03/2009
par Anamorphose
[illustration] Les grands moments du téléphone rose.
- Allô ?

- T’es qui ?

- chuis chez moi.

- Mais encore ?

Une heure du mat et les aiguilles tournent. Elles s’enfoncent. Envie d’aller gerber mais pas le temps.
Le téléphone pleure, il va pleuvoir. Sale temps.
J’ai que demain.

- Dis-moi qui tu es !

- C’est ça, et je te dirai ce que j’en pense.

J’allume une tige. Le haut-parleur à fond mais j’entends rien. Je commence à m’astiquer. Ca va venir ou pas ?

« Elle » me parle de mon accent corse tandis que je me déplace en direction des cabinets.
Me demande si je suis habillé. Non, je suis à poil et c’est la vérité.
Il fait nuit, noir c’est noir, l’équivalence nous sert des banalités.

- Et ta chatte, est-ce que tu pourrais m’en parler, me la décrire plus précisément ?

Une gorgée ou deux et c’est reparti direction les cabinets.

- Ben oui, ta chatte, pas celle de la voisine , conasse !

Il faisait noir mais tout à coup le temps s’éclaircit. De gros éléphants roses me grimpent sur le ventre.
Eurêka, j’ai trouvé !

La conversation se poursuit. Flic-flac, flic-flac, toujours rien qui vient et c’est pas faute d’essayer.

- Tu voudrais que je te dise des gros mots ? T’es un vrai homme, n’est-ce pas ?

- Moi oui. Il n’y a aucune ambiguïté. Mais toi, j’en suis pas sûr.

Je savais que ça rendait sourd mais à ce point... Si près du but je ne veux rien lâcher.
Un moment d’inattention plus tard je remets le couvert.

- Et tes seins, sont comment tes seins ?

- …

Allez, une dernière dans le gosier. Je raccroche.
Foutu pour foutu, je me mets dans le vieux magnétoscope un Dorcel de la grande époque.
Je suis fracturé de partout, ça me fatigue.

= commentaires =

evariste galeux     le 24/03/2009 à 17:28:32
Vraiment très bon. C'est juste, lucide. Au début je me suis dit qu'il s'agissait encore de l'une de ces conneries auxquelles je n'adhère que rarement, mais là non, ce résumé décrit et crache sur ce texte comme il faut. Oui, les résumés crachent parfois, et ils ont raison.
Putsch


    le 24/03/2009 à 20:16:01
Certains trucs m'ont fait rire, le reste ne vaut vraiment rien. J'espère que c'est volontaire.

Sinon, il est où l'auteur?
Das


    le 24/03/2009 à 20:24:39
De plus, le résumé emploie (en qualifiant un individu qui plus est) le mot "farfelu", qui fait partie du top 100 des mots les moins usités oralement. Essayez de le placer, ça n'aura que rarement l'air spontané.
EvG


    le 24/03/2009 à 21:04:37
C'est vrai que le mot farfelu est venu chatouiller mes yeux. Mais contrairement à ce que tu dis, j'ai plus l'impression de l'avoir croisé parlé qu'écrit... Qui de nous deux à l'environnement le plus délétère ?
nihil


    le 24/03/2009 à 21:30:11
Et le mot 'blurb', alors ?
EvG


    le 24/03/2009 à 22:18:44
N'y a pas que toi qui es subversif garçon, nous aussi on vomit. Bruyamment.
Putsch


    le 25/03/2009 à 14:31:12
Les références, hautement pointues, que je m'étais refusé de voir à première lecture, m'apparaissent à présent comme autant de boutons d'acnés sur le visage gras d'une jeune pubère.
400asa     le 26/03/2009 à 13:13:37
Moi j'aime bien, c'est sympa, c'est fluide. J'avais un espèce de sourire interrogatif pendant toute la lecture.

Les deux dernières vannes sont un peu trop hardcore, cependant.
Contre-paix


    le 27/03/2009 à 19:02:41
Houlà. Ça se lit en deux secondes, et ça fait faire des cauchemars pour une semaine, un texte comme ça. Pas de scénario, une trame fondamentalement naze, un début de talent d'écriture qu'il faut toutefois noter (avec quelques enchaînements réussis qui forment parfois des phrases).

Merci d'être venu. Ou pas.
DTCS!     le 28/03/2009 à 07:06:04
Ouhh j'écrivais des trucs comme ça quand on a décidé de me pendre...
Offre-moi un spliff et on en reparle!
Glaüx-le-Chouette


    le 28/03/2009 à 10:35:35
T'as des baskets, tu dégages.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/03/2009 à 19:45:22
C4EST NUL? C4EST NUL? C4EST NUUUUUUUUUUUUL PUTAIN mais qui êtes-vous je veux fuir là-bas fuir dans ton cul, il est naze ce texte, c'est du rien en pack de sept.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/03/2009 à 19:46:54
Je propose un tournoi de mots aléatoires en l'honneur de l'Abbé, des fois que ça le fasse revenir, et de toute façon je vois pas ce qu'on peut faire d'autre qu'un tournoi de mots aléatoires sous un truc textuel pareil.


CARABISTOUILLE §
Hag


    le 29/03/2009 à 20:22:17
C'est certes assez nul.
Ca rend même con. Bordel j'avais vraiment pas besoin de ça.

FL2TAN §
Glaüx-le-Chouette


    le 29/03/2009 à 20:24:22
CASTILLAN §§
TINTINNABULER §§§
Hag


    le 29/03/2009 à 20:32:59
HOMONCULE §
ABAT6JOUR §
AMENUISER §
Glaüx-le-Chouette


    le 29/03/2009 à 20:37:15
LUSITANIEN §
RÉTICULE §
ET PYR2NOMYC777777777TE §§§
Hag


    le 29/03/2009 à 20:46:11
CHIROPRACTEUR §
PROPYL2E §§§§
HYYYYPOSTYYYYLE §§
Glaüx-le-Chouette


    le 29/03/2009 à 20:48:07
Zeugma.
DR2PANOCYTOOOSE §§
Bob     le 04/04/2009 à 14:50:40
Toute votre pensée est prévisible, parce que vous ne savez faire qu'une chose : tenter désespérément de surprendre. Vous êtes un désespéré qui se croit drôle, et qui s'accroche désespérément aux médiocres qu'il fait rire. Vous êtes dévoré par l'image que vous croyez donner de vous-même.
Glaüx-le-Chouette


    le 04/04/2009 à 15:01:56
(quelqu'un sait à qui il parle, le monsieur je-décide-qui-doit-vivre-ou-mourir ?)

= ajouter un commentaire =



[Accueil]