LA ZONE -
Résumé : Ca doit un concept : chaque péripétie du texte tient en une phrase. C'est tout à fait dégueulatoire, j'ai l'impression de bouquiner sur un marteau-piqueur. A part ça, c'est pourri, mais plus pour des raisons de style lamantinesque que d'intrigue, qui tient pas debout mais on s'en branle. Ce serait mieux en... euh, pièce de théatre ? Ah, et bravo pour l'usage (involontaire certes) du langage SMS dans le texte, je crois que c'est une première ça.

Seul contre tous

Le 28/05/2010
par Nounourg
[illustration] Putain d’aéroport, enfin, c’est la vie. J’aurais pu être balayeur n’importe ou ailleurs, que je m’en serais contenté. Mais la, c’est vraiment dégueulasse. De la poussière du monde entier, et moi, pauvre débile qui a accepté ce job bidon, je me la coltine.
C’est pas que çà m’emmerde, ça me fait carrément chier.
Et les chiottes, je vous explique pas. Putain de journée de merde. Chez les gars, il y a de la pisse partout, et ça pu. Il doit bien y en avoir deux ou trois qui ce branle la dedans. Mais les chiottes des nanas, c’est le truc le plus dégueulasse que j’ai jamais vu. Je dois ramasser des dizaines de kilo de ces saloperies de tampons usagés. Je vais m’en faire une, un des ces quatre, une petites chinoise, tiens. Putain et ça y est, c’est mon tour d’aller récurer les chiottes des nanas. Enculé de chef, il sait bien que je déteste ça. Et v’là qu’il faut réparer les portes. Et je c pas ce que j’ai fait de mes outils. Et il y une garce en train de chier. Merde après tout, je vais me la faire. J’ai moi aussi le droit de prendre du bon temps, merde. Elle se met à gueulé quand je défonce la porte. Et v’là que ça me fait bandé, ses conneries. Génial enfin une bonne journée, allé bouge pas petite garce, l’odeur de ta crotte me durci le gland. La conasse, elle me file un coup de taser, je vais la buter. Viens la pétasse. Elle sort en gueulant, mais ta gueule, tu vas rameuter les chiens. Mais putain, c’est pas vrai, les voila qui se pointent. Bordel de merde, cette journée c’est la cata, je vais être viré, et la grosse, elle va me quitté. Putain de plan Vigipirate. Cassez vous bande de connard. Je chope un mec par le coup, lui arrache son calibre. Merde les v’là, et ils sont nombreux. Allez vous faire foutre, moi je vais me planqué. C’est moi qui récure votre caca, je connais par cœur cet endroit.
Je me planque dans les chiottes, après tout, il s’attendront pas à me trouvé ici. ET merde, j’ai grave déconné, je devrais peut être prendre des médicaments. Ces enfoirés, auront ma peau, mais il me trouveront pas. C’est vraiment trop dégueulasse pour que les chiens viennent me dénicher ici. Ahhh, bordel de merde, mais qu’Est-ce que je vais devenir. Et ma marmaille, et ma grosse. Ils ont beau etre les plus stupides créatures que je connaisse, c’est moi qui rempli la gamelle. Putain de vie de chiotte. Et si cette petite salope avait pas été la. Putain, ils vont me retrouver. Faut que je me casse. Je les vois. Ils sont la, prêt à bondir. Ma femme doit déjà être au courant. Faut que je sorte, il me verront pas. Je sortirais doucement, et je tiens plus, j’ai trop faim. Et je veux une bouteille de rouge. Et v’là que je dégueule. J’ai vraiment trop la mort. Je vais crever. Putain, mais ça fait combien de temps que je parle tout seul dans ma tête. Je suis même pas sur que c’est après moi qu’ils en ont. Je suis planqué la depuis combien de temps? Putain, mon chef ce pointe. Il est pas vraiment heureux de me voire, il veux savoir ce que je fous la. Les chiottes des dames, c’est pas ceux la, et il me botte le cul l’enculé. Mais merde, je peux pas sortir, il y a des flics partout. Et puis merde, advienne que pourra. J’ai une de ces migraines, faut que j’arrête de penser. Je retourne à mon chiotte, et personne ne me pose de question. Les enfoirés, ils veulent que je finisse mon taf avant de me passer à la trique. Allez, ressaisi toi mon vieux, c’est dans ta tête tous ca, il n’y a jamais eu de nana. T’es vraiment pénard. Je me répare cette foutu porte, et hop, un coup de serpillère. Cette nana a du allez direct prendre son avion, vous comprenez…. Faut pas être en retard. Enfin, si y a vraiment eu cette foutu nana. Faut vraiment que j’aille voir un toubib. Ca va mal la dedans. Allez, trouve toi vite un petit air à siffler, ca va te détendre. Ca vient pas tant pis. Je vais aller voir Marcel, il toujours une flasque dans la poche, et il cause pas beaucoup. Ca me fera du bien. Faut pas que le chef me voit, il va me virer. Mais je les emmerde, ses chiottes. J’aurais pas pu nettoyer les avions, j’aurais été pénard. Mais la dedans, on les entends même pas, les avions. Il y a trop de monde. Tiens, hé Marcel, t’as du whisky sur toi? Sacré vieux bonhomme, toujours la pour dépanner. Merde le chef, il m’a vu picolé, et il me cours après. Et avec les flics! Faut pas que je traine dans le coin, moi. Je me taille, tans pis pour toi, Marcel. T’a qua pas être impotent. Vieux soulard. Ils sont vachement nombreux pour courir après un tire au flanc comme moi. Merde, c’est vrai que j’ai montré mon engin à une hôtesse. J’ai pas intérêt à trainer.

= commentaires =

omega-weapon mark 13     le 29/05/2010 à 00:40:07
J'ai rigolé à des passages, mais globalement, c'est pas terrible. Dommage, fais mieux la prochaine fois.
Hag est pas mal truc     le 29/05/2010 à 02:34:48
Blagh blaurghh kldshjglùdsfjg grrrr BONSOIR
Khârkh     le 29/05/2010 à 02:43:42
J'ai surtout rien compris en fait.

Et ce texte m'a, comme à son "héros", collé la migraine. Auteur, je te hais.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 29/05/2010 à 03:23:36
Je n'ai pas très bien compris l'allusion à Marcel Proust.
Quoaxce     le 29/05/2010 à 04:23:46
J'ai lu à l'envers, et ça donne les paroles de "purple rain". C'est normal, ça ?
.Narak     le 29/05/2010 à 12:11:52
A chier.
Yog


    le 06/06/2010 à 12:55:31
Abilify, 15mg/j p.o. QSP 3 mois AR 2 fois.
Et deux pages du bescherelle aussi.
.     le 16/06/2010 à 09:44:30
Et un petit antidépresseur en plus de l'antipsychotique et du bescherelle. L'auteur a l'air atteint d'un trouble schyzo-affectif sévère.
-SERTRALINE 50mg, 3 fois par jour
QSP 24 mois.
Zoro     le 16/06/2010 à 14:20:52
Wow, impressionnant. A vomir.
Zoro     le 16/06/2010 à 14:21:33
Non sérieusement, il faut être atteint de démence ou d'une sorte de perversion mentale pour écrire ce genre de texte. ça fait peur.
nana     le 17/06/2010 à 19:20:47
C'est distrayant, chouette sympatoche, frais, parfumé. J'apprécie fort énormément beaucoup. Je déplore néanmoins le pa-z-assez de description, un peu plus et ç'aurait été plus dégueux-dégueux, plus intéressant en somme

= ajouter un commentaire =



[Accueil]