LA ZONE -
Résumé : Texte en compétition dans le cadre de la #SaintCon2016. L'auteur de ce court poème en prose, ajoute en message complémentaire : "La soif est le contraire de ce que j'attends de la vie". Pour ma part il me faudrait pas mal boire pour faire un lien entre la Saint Con et ce texte, à tel point qu'il m'a été bien difficile d'y trouver une crémation même symbolique à part l'allusion à quelques cigarettes et un cendrier. Ma présentation est connement fallacieuse : une odeur de poudre, une fumée qui fait tourner la tête émanent du poème cependant, celles d'un royaume décadent qui brûle, celles d'un nouveau cycle, celles d'un cracheur de feu qui aurait expectoré son cerveau. Vous l'aurez compris : moi, pas. La musicalité sonne juste cela dit. C'est plaisant à écouter. Aussi peut-être est-ce tout simplement une incantation de sorcier, un sort contre les lecteurs qui sous le charme vont massivement voter pour le texte ? Cette année, l'auteur des textes demeure anonyme jusqu'au verdict des votes pour ne pas les influencer. Tant qu'il reste des textes à publier, il vous est toujours possible de poster une ou plusieurs contributions pour briguer le titre de Grand Inquisiteur de l'Ordre de Saint-Con.

05. Mais qui dit mieux ? #SaintCon2016

Le 11/04/2016
par Randolph Lafayette
[illustration] Verti
Quand elle a enlevée son masque
elle avait un cendrier a la place de l’œil gauche
et une question idiote dans l'autre,
J'ai trouvé des millions d'oiseaux
qui flottaient, morts, a la place du ruisseau
que chuchotait ses lèvres,

Quand j'ai enlevé mon masque
j'avais dans l’œil gauche
une cigarette a moitié consumée
et dans l'autre la fin d'une phrase,
elle a trouvée
un pont de lierre
a cheval sur un arc-en-ciel
et un millions de chanson d'oiseau
toutes plus connes les unes que les autres,

On a baisé sans la viande compliquée des suppositions
comme deux survivants
moi, le dandy-squelette
et elle la lèpre sans corps.

Mais qui dit mieux ?

= commentaires =

Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 17:22:53
Ah non mais l'alcool, ça l'a flingué, Renaud.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 17:27:12
peut être que ça évoque la dernière nuit entre Bertrand Cantat et Marie Trintignant ?
Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 17:48:36
J'y ai pensé aussi. Ca veut dire que nous sommes sur la même longueur d'onde. Ca veut dire que nous devons changer de psy, peut-être fréquentons-nous le même.

En tout cas, le slam a fait beaucoup de mal à la poésie française.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 18:01:29
J'ai plus les moyens de fréquenter un psy. Mais de saines lectures comme celles-ci me revigorent.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/04/2016 à 18:42:57
Ça m'évoquerait plutôt du Capdevielle, n'étaient l'arc-en-ciel et les chansons d'oiseaux, qui font plutôt Compagnie Créole. Curieusement, j'ai failli trouver ça pas mal, hormis justement l'arc-en-ciel et les chansons d'oiseaux, ainsi que la question finale qui évoque un foutage de gueule, en fait.

Par contre, en tant que texte de Saint-Con, c'est un scandale de plus.

C'est dommage aussi que le cendrier et la cigarette soient dans le même oeil, le gauche, parce que ça s'emboîte moins bien, du coup, sauf peut-être en levrette, tête renversée pour le cendrier, enfin rien de très catholique, hélas.
David


    le 12/04/2016 à 13:22:18
le mien est mieux
Valstar Karamzin


    le 15/04/2016 à 17:27:39
Il y trop de fois le mot oiseau dans ce texte...
Cinquième texte de Saint Con et la frustration guette, à part patrick boulgakoff qui m'a un court instant remonté le moral.
Au suivant...
Lapinchien


tw
    le 29/04/2016 à 17:48:10
et hop

https://soundcloud.com/lazone-org/05-mais-qui-dit-mieux-saintcon2016

= ajouter un commentaire =



[Accueil]