LA ZONE -
Résumé : Dans son style particulier, le Dr. Vlad rassemble quelques paragraphes sur la peste, la contagion et la maladie au Moyen-âge. Fiction sombre et plutôt calme.

L'attente du trépas

Le 03/08/2002
par Dr Vlad
[illustration] Chapi Chapo
Le regard vide de toute vie, le corps meurtri et affaibli par des années de lutte contre la grande la grande faucheuse, il était la, seul dans l'obscurité, dans cette cité sans nom en pleine décadence...
Abattu, sentant venir son heure fatidique, il tentait de se souvenir de son triste passé, de ses amis perdues, emporté par le même mal qui allait avoir raison de lui...
Tel le rat pestiféré, il avait été mis à l'écart de ses frères, abandonné à sa propre décrépitude qui le rongeait de l'intérieur, ne laissait place à d'autre sentiment que ceux de la peur, de la solitude et de la détresse...
Son corps atrocement douloureux ne répondait plus à ses ordres. Avachi dans un coin, il ne faisait qu'attendre... Attendre que la mort mette fin à sa souffrance éternelle...

Une odeur insupportable parvenait maintenant à ses narines engourdies. Il reconnaissait cette émanation nauséabonde qui parfumait régulièrement la ville par ces temps obscurs, et un frisson de profonde angoisse fit tressaillir ce qui lui restait de son anatomie. De ses yeux pratiquement aveugles, il pouvait distinguer, au loin, les funestes flammes dansantes de l'enfer qui crépitaient en consumant la chair de ses congénères.

Le gémissement strident des roues de charrues, dans la terre déshydratée des routes qui serpentaient la cité, lui devenaient insoutenables...
Il savait que d'ici peu il ferait parti de cet amoncellement de cadavres putréfiés, recouvert de purpuras encore frais, qui composaient ces tragiques convois destinés à l'ultime crémation.
Un murmure lointain, des bruits de pas se rapprochant, des ombres effrayantes encerclaient maintenant le damné… Le glas avait sonné.
La dépouille sans âme du maudit quitta alors le sol, transportée par ses sinistres semblables. Il trouva ainsi la paix tant attendue dans ce carrosse mortuaire qui l'amena vers le voyage final.

= commentaires =

Mill


site lien fb
    le 08/03/2007 à 11:38:45
Pas trop mal écrit mais rien d'extraordinaire. Histoire inexistante. C'est extrait de quelque chose?

= ajouter un commentaire =



[Accueil]