LA ZONE -
Résumé : Le dossier Rêve inspire pas mal de monde, et c'est au tour d'Aka de se lancer. Le texte commence assez mal, c'est du pur onirique : incohérent, imprécis, déstabilisant. Mais peu à peu les choses se mettent en place, une forme d'intrigue apparait et la tension se met à bien monter. Les scènes et les dialogues se mêlent de symboles psychanalytiques et dérapent dans la violence jusqu'à la chute laconique et terrible.

Rêve : abandon

Le 25/02/2005
par Aka
[illustration] On est en voiture.
Dans la suite logique d’un rêve que j’ai fait juste avant, il me semble qu’on revient d’un garage et qu’on a fait une halte dans un restau entre temps. Je trouve la configuration dans la voiture assez étrange : c’est toi qui conduis mais tu es à la place du passager (maintenant que j’y pense, c’est la place du mort). Moi je suis à l’arrière. Je trouve ça bizarre de ne pas être assise à côté de toi, surtout que c’est moi qui suis censée conduire : tu as bu une bouteille de vin à table alors que je n’ai bu que de l’eau. L’ambiance est tendue entre nous. C’est moi qui t’indique la route, tu ne connais pas le chemin. Je te dis de tourner à droite mais tu tournes trop tôt. Je t’indique que c’est à la prochaine, donc tu piles mais tu loupes la bonne sortie. Je te le fais remarquer et tu t’énerves. Tu dis que c’est de ma faute, que je ne sers décidément à rien, que je ne suis même pas capable d’indiquer une route. Je commence à bouillir mais je ne dis rien. Je suis vraiment frustrée de ne pas réussir à me faire comprendre à temps. Je n’arrive plus à savoir si c’est de ma faute ou pas.

On arrive. Je reconnais l’ancien appartement de ma mère, apparemment c’est chez nous le temps de se rêve. On se gare sur le parking qui longe le canal. Un mec arrive, se plante devant moi et dit qu’il me reconnaît. Ca me gène, je lui explique que je ne suis qu’une voisine, et encore éloignée et qu’il n’a pas à s’emporter comme ça. Je sens que c’est le genre de truc qui pourrait t’énerver. Je coupe court à la conversation et j’avance en direction de l’immeuble en te devançant.

Au loin je vois un attroupement de flics autour d’une voiture. J’ai tout de suite le pressentiment que c’est à cause de mon père qu’ils sont là. En effet, mon père est au milieu du groupe. Il porte un costume étrange, noir et blanc, un képi, on dirait un costume nazi. Il tient un fusil à pompe dans la main. Il est bourré. Tout le monde me semble beaucoup trop grand. Le coffre de la voiture est ouvert : j’aperçois ma belle-mère dedans. Elle a les mains liées et se relève péniblement. Elle est donc vivante, juste sonnée. Je sais à ce moment là que mon père, dans son délire, est venu l’exécuter devant moi pour me faire plaisir.

Je m’avance au milieu du groupe et lui dis : « Putain, j’étais sure que t’allais faire ça ». Les flics s’agitent, mon père me fait les gros yeux. Avec ce que j’ai dit, ils ont compris qu’il y avait préméditation, j’ai donc fait une gaffe. Je cherche à me rattraper mais pars sur autre chose. Je lui parle de son boulot, qu’il n’a pas le droit de faire des conneries.

Je me tourne vers toi en te disant de rentrer à la maison, j’ai peur qu’il t’arrive quelque chose. Tu me regardes avec haine et scrute mon père de la tête aux pieds en disant : « Ca c’est clair que je rentre, j’ai pas de temps à perdre ici ». Avec tout ce qui s’est passé avant, et le mépris que tu affiches envers mon père, je me vexe et pète un plomb. J’ai l’impression qu’à travers lui, c’est moi que tu juges. Une rage que je n’ai jamais ressentie auparavant jaillie sans que je puisse la contrôler. Je tourne le dos à mon père et je commence à t’insulter de connard et de fils de pute en hurlant. Tu ne te retournes même pas.

Au moment où je dis ces mots, je prends conscience que je suis en train de m’énerver après toi alors qu’il porte une arme : il va forcément vouloir te tuer vu qu’il ne supporte pas que qui que ce soit me fasse du mal ou, plus simplement, me manque de respect. En effet, je me retourne vers lui et il a braqué son fusil. Je pose ma main devant le canon et lui dis : « Si tu fais ça… ». Je sais que d’habitude je suis la seule à pouvoir le canaliser. Je sais qu’il ne me ferait pas souffrir pour tout l’or du monde. Il me coupe la parole : « T’inquiète pas, je voulais juste faire semblant de te tirer dans le doigt ». Mais je vois le bout du canon fumer…

Je me retourne. Tu t’écroules. Il t’a tiré une balle dans la bouche. Tellement précis qu’on a l’impression que c’est toi qui te l’ai tirée. J’essaye de comprendre comment il a pu te toucher sans m’exploser la main. Je me retourne vers mon père, il a le sourire. Je deviens folle et hurle à l’attention des flics : « tuez-le, mais putain tuez-le » sans pouvoir m’arrêter. Ils ne réagissent pas. Mon père a retourné le canon dans sa bouche. Je réalise que tout ça, il l’a voulu depuis le début. Je ne comprends pas : jusqu’alors j’avais toujours réussi à la canaliser et là il m’a fait du mal et il a encore le sourire. Il m’a trahi, tu m’as trahis, tu es mort. Je perds complètement la raison, je le ressens. J’ai tout perdu. Il a le doigt sur le gâchette mais je m’empresse de poser le mien aussi : il faut que ça soit moi qui le tue.

J’appuie en vain : il n’y a plus de balle dans le chargeur.

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 26/02/2005 à 03:03:14
ah pasqu'on à le droit aux fantasmes et deviances sexuelles aussi dans la rubrique ?
Le Duc


    le 26/02/2005 à 03:32:50
pas mal, moi hier soir j'ai rêver que je pourchaser un mec qui voulais tué une amie j'étais habiller comme le tueur de scream et je m'accrocher derriére un train lancé a pleine vitesse je remonté sur les toits vers le premier wagon et là, je me rappelle plus..

Sinon tu prend quoi toi pour faire des rêves comme ça ? moi j'aime bien les buvards ou les champotes, je trouve que c plutot efficace.

Bon ca explique toujours pas comment ton pére peu tiré sur nihil sans explosé ta main devant le canon..
Vassago


    le 26/02/2005 à 06:33:36
Nihil??? Pourquoi le pere d'Aka voudrait tuer Nihil? C'est pourtant le gendre ideal, tout le monde rêve d'avoir un admin de la zone comme beau-fils!
Narak


    le 26/02/2005 à 09:51:42
Ca m'a beaucoup fait penser au texte de Taliesin
"Dernière cartouche"
Antrax     le 26/02/2005 à 12:21:44
un cas oedipien forcené
Aka


    le 26/02/2005 à 13:12:16
Hey j'en ai marre qu'on me parle de nihil dans tous mes commentaires de textes ! Y a-t-il quelqu'un qui se rappelle qu'on est pas sur un blog géant ici et que ça nous arrive de faire de la fiction ?
nihil


    le 26/02/2005 à 13:16:36
Ouais ! En plus j'adore crever dans les textes que je publie alors c'est bon !
nihil


    le 26/02/2005 à 13:21:38
Et c'est vrai qu'on dirait que c'est un clone du texte de Taliesin (qui s'appelle désormais "au fond de mon âme", dernière cartouche s'était pris). Même ambiance, même construction, même début chiant et trop onirique et fin excellente...
Taliesin


    le 26/02/2005 à 13:45:17
D'ailleurs, je me demande si c'est pas un peu du plagiat. Parce que si on fait les mêmes rêves, Aka et moi, ça craint.
Lapinchien


tw
    le 26/02/2005 à 14:00:23
non non c'est normal tout çà... au bout d'un moment sur la Zone, on commence à tous penser pareil comme chez les jeunesses gaulliennes... c'est juste à cet instant magique qu'on pense à acheter un revolver et le glisser sous sa couette le soir au cas ou un cnnard de rêve te ferais chier
Vassago


    le 26/02/2005 à 15:32:40
C'est pas moi qui a commencé c'est El Def.
Nounourz


    le 26/02/2005 à 18:22:12
la narration n'est pas top et le début assez chiant, par contre la fin est terrible, le genre de rêve t'as envie de te faire psychanalyser juste ensuite (ah non c'est juste moi ?)
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 26/02/2005 à 22:43:31
C'est bien, de faire l'apologie des valeurs familiales.
Antrax     le 27/02/2005 à 16:38:01
aka fille à papa ?
Le Duc


    le 27/02/2005 à 22:44:00
putain y'a fallu que ce soit ce russe à la con qui le remarque j'halucine de mm pas avoir relevé
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 28/02/2005 à 01:31:57
De quoi et de qui parles-tu au juste, il Duce ?
Lapinchien


tw
    le 28/02/2005 à 08:28:00
ah Smerdiakov c'est russe ? J'aurai dit Ukrenien j'sais pas pourquoi...ptete bien pour Dourak, qui sent bon le tchernozium de kolkoze radioactif
Aglaé     le 28/02/2005 à 10:45:07
Putain LC ça fait deja 2 fois que tu fais la faute merde c'est ukrAInien que ça s'ecrit parceque ça vient d'Ukraine et non d'Ukrene, tu captes là ouais ?
Lapinchien


tw
    le 28/02/2005 à 13:39:20
ouais d'ailleurs çà commence à me gaver et maintenant j'vais vous appeler les Ukraignos (çà vient de "kraindre") ya pas de raisons qui ait que les Québecons qui trinquent
Lapinchien


tw
    le 28/02/2005 à 13:41:35
En tous ca j'imagine bien dourak drapé d'orange de la tête au pied ventant les merites de la boisson tropico et distribuant pacifiquement des tractes pro-vitamine C
Antrax     le 28/02/2005 à 14:31:18
ça ferait bonze, ou bonzu plutôt
Petitbouc


    le 01/03/2005 à 10:50:43
Ceci dit, j'aime beaucoup l'image du squelette qui fait coucou avec un doigt.
C'est assez sympa dans le sens où en fait la narratrice raconte mais n'arrive pas à distinguer le faux du vrai.
Au début elle ne reconnait pas la voiture, mais après par contre elle a l'impression de tout se souvenir parfaitement.

On dirait une sorte d'article à la première personne d'un fait divers qu'on pourrait trouver dans un journal.

Par contre le coup du meurtre prémédité ça fait pas terrible je trouve.
Et sinon, qu'advient-il de la belle mère?
Aka


    le 01/03/2005 à 14:35:42
T'es dans la rubrique Rêve là Petitbouc, c'est pas des "vraies" histoires...
Petitbouc


    le 01/03/2005 à 22:10:45
ah ouais tiens, j'avais pas fait gaffe.
Bon bin ok.
Einherjar


    le 04/03/2005 à 03:10:38
Moi je trouve ca super bizarre que Aka aie besoin de raconter ses reves intimes à tout le monde.
Probleme de communication dans le couple ? Exhibitionnisme refoulé ?
Si tu as un truc à dire à Nihil un peu délicat du type: mon papa c'est le plus fort et il va buter ta mere, tu peux te rassurer, le pere de Nihil la defendra surement et la on verra qui est vraiment le plus fort.
"T'ar ta gueule à la récré"
Et puis je trouve ca mechant de tuer Nihil parce que dans l histoire il a franchement rien fait. Ah si il l'a meme pas ouvert mais il avait l'air mecontant que ton pere ait buté sa mere. C'est un monstre ce Nihil. Tuer le.
Bref à la fin tu es seule avec les flics et ta maman. Plus personne pour te defendre. Et la suite du reve est à classer au fait divers: le viol d'une mere et de sa fille par de mysterieux hommes habillés de bleu... Venge toi Nihil ecrit la suite. C'est beau de faire des choses ensembles dans un couple.
Le Duc


    le 04/03/2005 à 04:08:16
aie
Aka


    le 04/03/2005 à 07:20:09
Et oui je suis un ragondin.

Commentaire édité par Aka.
nihil


    le 04/03/2005 à 09:55:57
Et oui je suis un ragondin.





Commentaire édité par Aka.
Le Duc


    le 04/03/2005 à 11:10:47
Et oui je suis un ragondin.

Commentaire édité par Aka.
Aka


    le 04/03/2005 à 12:03:28
Oui je m'adresse à Einherjar. Et moi il me pète les couilles donc je le dis, on fait de la démolition non ? Et si ça pose un problème à quelqu'un je l'emmerde copieusement.
Qu'on ne me parle plus de problème de qualité de textes si on est pas ici pour faire de la littérature soit dit en passant.
Le Duc


    le 04/03/2005 à 12:49:43
Et oui je suis un ragondin.

Commentaire édité par Aka.
El défoncer     le 04/03/2005 à 16:08:50
arf, je crois que j'ai eu une halucination moi, j'ai cru que aka avais répondu à Einherjar .. dans mon délire elle avais pété les plombs .. bordel faud que j'arrette de fumer.
Anthrax


    le 04/03/2005 à 21:44:02
petit tour de passe passe ?
Le Duc


    le 05/03/2005 à 04:55:15
moué, ca dépend c'est combien ?
Anthrax


    le 05/03/2005 à 15:08:02
pour toi c'est gratos évidemment, et si tu peux le faire toi-même c'est encore mieux
Kirunaa


    le 11/03/2005 à 09:02:53
Je m'étais pas rendue compte à quel point c'etait dangereux de laisser les commentaires à Def et Antrax...

Bref, je commence à rattraper mon retard de lecture avec celui-ci.
Comme toujours j'apprécie le style d'Aka, c'est fluide et ça se lit tout seul. J'aime bien aussi la façon dont est mise en valeur cette manière qu'on les rêves de mettre des liens logiques d'une évidence parfaite entre deux situations qui n'ont absolument rien à voir.
Le passage de l'absence de balle dans la main est particulièrement bien trouvé.

Commentaire édité par Kirunaa.
Anthrax


    le 11/03/2005 à 10:39:11
"Je m'étais pas rendue compte à quel point c'etait dangereux de laisser les commentaires à Def en Antrax..."

kirunaa, faut pas abuser du colgate, c plein de fluor et le fluor entre autre ça perturbe le système cérébral, ça rend les masses dociles, les nazis s'en servaient dans les camps...

= ajouter un commentaire =



[Accueil]