LA ZONE -

L'élue

Le 09/10/2005
par Aka
D’un regard il l’avait choisie. Elle l’avait aussitôt perçu. Pourquoi elle au milieu de toute cette foule ? Elle ne le comprenait pas, mais une bouffée de fierté l’avait immédiatement envahie. Elle posa un regard de défi sur l’assistance et commença à reculer doucement vers la table dressée juste derrière elle. Elle s’assit délicatement sans cesser de le regarder dans les yeux et commença lentement à relever ses jupes. Un sourire illuminait son visage.
Ca faisait quelques années maintenant qu’elle attendait ce moment. Longtemps il l’avait regardée sans la voir. Et maintenant, c’était les autres femmes qui crevaient de jalousie.
Il s’approchait et son allure bestiale fit tomber ses derniers remparts. Elle perçut à peine son souffle chaud sur sa peau qu’elle s’offrit totalement à lui. La foule les scrutait avec un sentiment mêlé d’horreur et de fascination.
Il la prit aussitôt, sauvagement, et son excitation se transforma immédiatement en une terreur sourde. La douleur était insoutenable. Les griffures et les morsures n’étaient que caresses comparées à ce qu’elle ressentait dans sa chair. Elle n’avait rien connu de tel depuis la mise au monde de son enfant. Elle voulait mourir à chaque coup de rein, ce membre qui la broyait lui ôtait peu à peu la raison. Le membre durci n’existait plus pour elle : ce n’était qu’un instrument de torture qui la brûlait petit à petit. La foule semblait elle aussi être devenue folle : ils riaient, applaudissaient, dansaient… Hommes, femmes, enfants commençaient à se dévêtir, grisés par les hurlements qu’elle poussait.
Au moment où la chaleur insupportable atteint son paroxysme, un froid mortel lui parcouru soudainement les entrailles. Elle comprit qu’elle avait maintenant en elle sa semence et que plus rien ne serait comme avant.
Il l’abandonna immédiatement à la foule délirante. Elle sentit des mains l’agripper, la fouiller. Elle tentait vainement de trouver son amant au milieu de ces monstres, mais plus rien ne semblait exister à part cette démence orgiaque qui l’entourait. Elle essaya de ressentir du plaisir au contact de ces mains qui la caressaient, de ces langues qui la léchaient, mais elle n’était plus que souffrance.
Ce fut son dernier Sabbat.

= commentaires =

Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 08/10/2005 à 21:57:55
J'aimerais bien que çà m'arrive en vrai. Quand je sors dehors, tout ce qui m'artrive d'un peu exceptionnel parfois c'est de me recevoir un piano sur la tête.
Nounourz


    le 09/10/2005 à 10:19:56
C'est court mais diablement efficace.
j'aime beaucoup.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 09/10/2005 à 10:38:05
tes allusions sur ta vie sexuelle font peur parfois.
Nounourz


    le 09/10/2005 à 11:47:33
Je donne désormais dans les commentaires d'épouvante nouvelle génération.
Glaüx-le-Chouette


    le 09/10/2005 à 11:58:50
Oui ben elle se fait troncher, quoi.
Avec un petit arrière-champ païen. Voili voilou.
Ca tient en deux lignes.

Efficace, sur moi, non. Pas pornographique pour un sou, du point de vue de ma bite.

Quant à sa valeur littéraire de texte érotique, étant donné que les textes érotiques me font chier, je laisserai parler mon cul sur la question.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 09/10/2005 à 13:41:18
A propos d'épouvante et de manifestations du diable, je signale que ce texte a été publié dans un an. Ca, c'est le retour de la vengeance du bogue annonciateur du passage de la comète prostituée préférée des admins, le très utilitaire M. Yo.
Glaüx-le-Chouette


    le 09/10/2005 à 13:43:42
Encore une bonne raison de ne pas voter pour ce texte, il est hors-jeu. Merci Dourak.
Kirunaa


    le 10/10/2005 à 08:19:00
Moi je vote pour Dourak, quel que soit son texte !
MantaalF4ct0re


    le 29/05/2006 à 21:37:35
Pas spécialement bandant, je ne trouve pas ça érotique ni excitant, ou peut être pour une femme aux tendances masochistes assez prononcées,ça peut être un fantasme/rêve significatif...bref c'est louche, débile et incohérent comme scène mais ça fait pas de mal..
Aka


    le 29/05/2006 à 21:57:37
C'était pour les JO de la Connerie. En érotique c'est tout ce que j'ai réussi à faire.

Tu comptes lire tous mes textes et tous les faire remonter que je me prépare psychologiquement à affronter mes bouses quelques années/mois après ?
Glaüx-le-Chouette


    le 29/05/2006 à 22:00:38
Mentalfactor lit tout. Il a déjà fait le dixième de la Zone, il est bien parti pour faire la totale en deux mois.

= ajouter un commentaire =