LA ZONE -
Résumé : Cette petite tranche de vie anecdotique est assez amusante, mais y a vraiment pas de quoi en faire un fromage. C'est dans la 'lignée vie quotidienne de merde', ça sert à que dalle, mais bon.

Symphonie vaginale en oui majeur

Le 28/01/2006
par Obn
[illustration] Hommage zaïrois à De Gaulle, illustre guignol français du 20e siècle
J’ai froid.

Vous entendez ? Vous entendez vous aussi n’est-ce pas ?

Symphonie vaginale en oui majeur dans ma chambre. Mon voisin est très baiseur de tempérament et la cloison qui nous sépare est fine comme un préservatif Durex Fetherlite « pour des sensations plus intenses » et accoustiques.

J’essaie de lire, mais c’est comme s’ils niquaient sur mon lit derrière moi. J’y mets des tonnes de bonne volonté mais pour un étudiant émotif comme moi et puceau, ce sont des conditions de travail relativement extrêmes.

Il est arrivé il y a quinze jours, débarqué fraîchement d’Afrique. Je ne me suis pas méfié, mais dès le lendemain il baisait, acclimaté comme tout déjà, naturalisé d’office. Depuis il ne s‘est plus arrêté et c’est moi qui endure tous les contrecoups du décalage érotique.

Il y a seulement dix minutes je me trouvais encore dans la position du lecteur. J’affectais la décontraction, une certaine idée du flegme wallon. Pendant quinze minutes je suis resté scotché sur la même phrase. Je la regardais avec intensité, les oreilles bien écarquillées.

J’irais bien frapper à sa porte pour lui dire de baiser avec un peu plus de recueillement et de modération mais j’ai peur qu’il ne me prenne pour une peuplade inhospitalière. J’ai déjà essayé les boules quies. Ca marche pas. C’est d’ailleurs plutôt à lui de la baillonner je trouve. On m'a conseillé la méthode des coups de boule quies, il paraît que c’est bien aussi. J’entends le clapotis de ses testicules zaïrois contre son périnée.

« Aucun bruit n’est plus irritant que celui d’un robinet d’eau qui fuit » écrit Charles de Gaulle dans ses mémoires et c’est effarant de se dire qu’un type capable de conneries grandiloquentes du genre a dirigé la France plus de dix ans.

= commentaires =

Glaüx-le-Chouette


    le 28/01/2006 à 16:28:49
Pétard, j'étais mort de rire du début à la fin.
Un rire assez ridicule, d'ailleurs, aigu et grinçant. Hélas.

C'est très bon dans le genre petite ineptie du quotidien. J'aime beaucoup.

"J’y mets des tonnes de bonne volonté mais pour un étudiant émotif comme moi et puceau, ce sont des conditions de travail relativement extrêmes." : mention spéciale du jury pour cette phrase.
Lapinchien


tw
    le 28/01/2006 à 16:37:24
"Les périnéens, offrez les frappés..."
nihil


    le 28/01/2006 à 19:06:39
C'est vrai que c'est sympatoche, sans plus, mais ça passe. C'est de l'humour décontracté je dirais. Disons qu'un zonard classique, à ce stade du récit aurait déjà rayé le Zaïre de la carte avec tous ses habitants.
Aka


    le 28/01/2006 à 23:50:59
Perso c'est la vanne de LC qui m'a fait mourir de rire.

Désolée.
Obn


Grosse baston    le 29/01/2006 à 04:45:55
Je suis en pleine baston avec mon ancienne école de journalisme, sur un blog.

C'est une baston à mort (je parle portefeuille)qui risque de se finir au tribunal. L'école en question, c'est l'ESJ Lille.

Je m'y offre un plaisir rare, celle traiter de guignols les deux directeurs de l'établissement (l'un d'eux vient de prendre sa retraite). Il commence à y avoir pas mal de passage. C'est un mélange de littérature, de photo et d'essai. C'est un peu insolent, mais du coup les gens aiment bien j'ai l'impression.

Pour ceux qui veulent voir ce que ça donne:

http://pansurlebec.blogspirit.com/
nihil


    le 29/01/2006 à 10:32:00
Je conteste la mention spéciale du jury et je nomine cette phrase : "J’irais bien frapper à sa porte pour lui dire de baiser avec un peu plus de recueillement et de modération mais j’ai peur qu’il ne me prenne pour une peuplade inhospitalière."
Lapinchien


tw
    le 29/01/2006 à 13:13:46
Le lien ne marche pas, j'imagine que tu t'es pris une branlée à la baston non ?
Lapinchien


tw
    le 29/01/2006 à 13:20:39
C'est vrai que pour prendre quelqu'un pour une peuplade faut au minimum être équipé d'une vision kaleidoscopique de mouche bourée qui voit triple... une peuplade y a au moins une quinzaine d'individus dedans
nihil


    le 29/01/2006 à 13:50:11
Putain, j'avais mal lu l'adresse, je croyais que c'était pansurlequebec.blogspirit.com. Mon cerveau est mon ennemi. Notons que ça marche pas plus, comme url, j'ai essayé au cas où.
Obn


    le 29/01/2006 à 20:24:38
Désolé, autant pour moi.

C'est: [URL=http://pandanslebec.blogspirit.com[/URL]

Pour l'instant les choses se passent bien. Je dois rencontrer le directeur de l'établissement. Je ne sais pas encore ce qu'on va se dire, mais ils ont des problèmes financiers, et avec mon histoire je peux les mettre dans une merde noire. Un prêté pour un rendu. Je ne sais pas si le lien va apparaïtre.
Nounourz


    le 29/01/2006 à 20:37:33
ouaip, le blog a déjà du fermer ? dommage...
sinon j'ai trouvé le texte sympa, mais comme aka c'est la vanne de LC qui m'a achevé, d'un grand coup de rire derrière la nuque.
Womble


    le 30/01/2006 à 01:12:44
Je suis l'avis de Nounourz.

Par contre, je voudrai une mention spéciale pour le "décalage érotique" qui m'a bien fait rire.
Et un gateau sec pour Lapinchien qui l'a bien mérité.
Kirunaa


    le 30/01/2006 à 20:18:40
Moi j'ai trouvé ça marrant, je sais pas pourquoi et j'ai pas envie d'y réfléchir.

C'est assez constructif comme commentaire ?
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 07/12/2006 à 14:26:20
Que lombes hèlent, les deux s'y glissent.

= ajouter un commentaire =