LA ZONE -

Connerie sans prétention

Le 10/04/2006
par Dobe
[illustration] Pas de quoi fouetter un chat : il est encore temps de passer ton chemin.
Je me trouve con. Je me trouve con parce-que je sais pas avoir l’air con avec classe, et que je peux pas me réconforter en me disant que je n’appartiens pas à la classe des cons, parce-que rien ne me prouve le contraire, et que je peux pas me réconforter en me disant que moi au moins je sais que je suis con et que donc ça me rend moins con, parce-que ça c’est de la pure connerie qui sert juste à rassurer, et je peux pas me rassurer en me disant que moi au moins je suis pas rassurable parce-que je suis lucide, parce-que non seulement si je pouvais me rassurer je le ferais, mais en plus je suis à peu près certain que je ne suis pas si lucide que ça, c’est con.

Alors ouais con est un terme universel, donc qui veut tout dire, donc qui veut rien dire. N’empêche, personne n’aime se faire passer pour un con, ou alors c’est pour se foutre de la gueule des cons qui y croient vraiment en se disant : « Ce type est un con. ». Donc vaut mieux pas passer pour con, et encore moins l’être, parce-qu’alors on peut pas se dire qu’on l’est pas, sauf si en plus d’être con on est hypocrite avec soi-même. Et ça c’est la plus grande connerie du monde, parce-qu’autant que tu sois sincères avec les autres c’est un signe de connerie - tu ramasses dans ta gueule pour que dalle -, autant y’a que les cons qui se mentent à eux-mêmes. C’est con ce que je dis, parce-que non seulement c’est peut-être bien mon cas (même si j’ai déjà admis que j’étais un vrai con), mais en plus j’en sais rien.

La connerie, pour être potable, doit se croire pas conne, ou alors être sublime, royale. Le royal bouffon, c’est la classe. Le bouffon du sommet du mont Connerie, c’est un terrible. C’est tellement drôle tellement c’est con, qu’on dit avec mes potes.

Le pire destin du monde, c’est d’être à la fois jeune, con, mais en plus médiocre, même dans la connerie.

Et d’en plus pas savoir l’écrire avec suffisamment de classe pour sauver les bidons.

Damn it.

= commentaires =

Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 10/04/2006 à 01:13:17
entre raymond devos et jean claude vandamme...
nihil


    le 10/04/2006 à 01:16:17
C'est pathétique un tel appel à la crémation. C'est tellement misérable un pauvre suicidaire implorant qu'on le brûle. Le pauvre. Je préconise de le laisser en vie rien que pour le faire chier.
Ange Verhell


    le 10/04/2006 à 08:14:56

Avec tous les "con" couchés sur ces quelques pauvres lignes qui n'ont rien fait on pourrait le mélanger avec tous les "je" de Konsstrukt.

A eux deux ça ferait une chouette con-fession
Glaüx-le-Chouette


    le 10/04/2006 à 10:47:04
C'est bien d'avoir un pseudo programmatique.

Dobe, daube, même combat.

Bon c'est nul, hein, c'est nul et c'est triste, on a envie de dire "ben ouais" au bonhomme, ben ouais t'es con, ah ben voilà, c'est la vie, c'est comme ça.

Ca donne limite envie d'en faire une mascotte pour la Saint Con.
MantaalF4ct0re


    le 10/04/2006 à 11:44:48
je dis rien vous comprendrez bientôt pourquoi
sinon j'aime pas
prout
Glaüx-le-Chouette


    le 10/04/2006 à 11:47:03
Ca grouille de prophètes, par ici, ces temps-ci.
C'est dangereux d'être prophète, ça crame vite un prophète.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 10/04/2006 à 12:03:02
Je trouve que ça manque de recul et d'élévation, ce regard sur la connerie. De prétention, peut-être. faut prétendre, de temps en temps. On dirait plutôt du mauvais Audiard. Plutôt lourd. Ça ne mérite guère plus qu'une allumette. Il y a toujours de quoi fouetter un chat.
MantaalF4ct0re


    le 10/04/2006 à 12:48:49
oui glaux, c'est ça le problème ....j'ai pondu une bouze et là je sens que ce texte va me faire de la concurrence dans la médiocrité, sans vouloir blesser son auteur....
On aurait du faire un seul texte à nous deux du coup, dans le genre ouinnnn je suis un con le feu ça brule mais m'en fous je suis un rebelle j'écris d'une main et me gode de l'autre
Ange Verhell


    le 10/04/2006 à 13:08:52
En voilà un qui vient s'immoler sur le bûcher d'un autre. Il est con c'ui -là. Façon comme une autre de faire des étincelles...
Oh! La belle rouge...
MantaalF4ct0re


    le 10/04/2006 à 13:55:40
je viendrai chier sur ta tombe, ange vers Hell!!!
Ange Verhell


    le 10/04/2006 à 14:00:27
ça me réchauffera, suis breton
Kirunaa


    le 10/04/2006 à 17:12:23
Comme Lapinchien.

Ca manque de crémation.

Ça va bien comme introduction je suppose.

La daube brûlée, c'est dégueulasse.
Aka


    le 11/04/2006 à 01:50:21
Franchement j'ai peur parce que vous arrivez tous à commenter ça alors que perso, non seulement j'ai trouvé ça chiant à mourir, mais surtout : j'ai rien compris.

Nous sommes le 11 avril, il est 1h50 et je suis toujours en vie. Amen.
Nounourz


    le 11/04/2006 à 13:58:40
bah, dans ce genre de circonstances, un commentaire-minute aléatoire est amplement suffisant.

perso, je trouve que ce texte manque d'anamorphismes et de prosopopées. mais ce n'est qu'un avis très subjectif hein...

= ajouter un commentaire =