LA ZONE -

Promenade au milieu des songes

Le 28/05/2006
par Nounourz
[illustration] Au tumulte électronique avait succédé la quiétude de la ville endormie. Nous n'avions rien de mieux à offrir que nos présences, aussi marchions-nous sans nous adresser ni regard ni parole dans ces rues silencieuses. Les névroses de nos vies urbaines s'étaient tues à la seconde où nous étions sorties comme si, pénétrées par le calme presque surréaliste qui nous entourait, nous rendions un hommage muet à ces milliers d'anonymes, à leurs rêves, leurs étreintes, leurs insomnies. Seuls résonnaient les crissements du gravier sous nos pas, puis le bruissement des feuilles ; les phares de quelques rares automobiles qui s'éloignaient sans bruit au loin brillaient en de blanches et rouges étoiles filantes.
J'aurais voulu avoir quelque chose à lui dire de plus beau que ce silence, mais rien ne me vint. Je l'observai du coin de l'oeil, elle souriait, perdue dans ses pensées, je détournai le regard et souris à mon tour. Elle semblait heureuse, et cette idée me réconfortait. Je crois que je l'étais, moi aussi.

Lorsque la vie a commencé à couler dans les artères de bitume, nous sommes rentrées, souriantes ; je la raccompagnai devant chez elle et la pris dans mes bras. Elle ferma les yeux et une larme vint s'éteindre à la commissure de ses lèvres, elle se blottit contre moi, je me souviens de son odeur, la chaleur de ses bras qui m'enlaçaient, ses paupières closes qui pleuraient, contredisant ce sourire si pur qu'on l'eut dit dessiné par des anges sur ce visage aux traits fins.

Elle se donna la mort le lendemain ; aujourd'hui encore je cherche ce que j'aurais pu dire et rien ne me vient, mais dans notre silence j'entends toujours l'écho de cet adieu, implicite et sincère.

= commentaires =

MantaalF4ct0re


    le 28/05/2006 à 18:49:15
Plus détaillé, long, plus sensoriel, plus trippé et HEUREUX je trouve que ce serait génial, avec la mort à la fin, comme la peur de devoir vivre la merde longtemps avant de retrouver un si bon sentiment d'osmose?...
SINON J ADORE.

commentaire édité par Mentalfactor le 2006-5-28 18:50:15
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 28/05/2006 à 18:52:50
le debut est super bien ecrit. Je me mets à la place de Nrz çà m'arrive aussi parfois, apres, on rentre dans une sorte de champ de mine au niveau de l'utilisation des temps. C'est d'ailleurs enervant quand on ecrit un truc et que çà se presente. On sait qu'y a un truc de foireux au niveau des temps mais on sait pas trop d'où çà vient.

Le contenu ne me touche pas plus que çà. Je reste sur mon point de vue. Pour moi tous les suicides sont des appels à l'aide et y a rien de romantique/homérique là dedans. Ceux qui reussisent leur suicide sont ceux qui ratent leur appel à l'aide en verité. (à part peut être dans des contextes d'honneur bafoué dans les rituels et les cultures d'un autre temps)


Astarté


    le 28/05/2006 à 19:19:58
Ce texte m'a fait penser à une très belle chanson de Brel :


Se tiennent par la main
Et marchent en silence
Dans ces villes éteintes
Que le crachin balance
Le sol que leur pas
Pas à pas fredonné
Ils marchent en silence
Les désespérés

Ils ont brûlés leurs ailes
Ils ont perdu leurs branches
Tellement naufragés
Que la mort paraît blanche
Ils reviennent d'amour
Ils se sont réveillés
Ils marchent en silence
Les désespérés

Et je sais leur chemin
Pour l'avoir cheminé
Déjà plus de cent fois
Cent fois plus qu'à moitié
Moins vieux ou plus meurtris
Ils vont terminer
Partent en silence
Les désespérés ....
Ange Verhell


    le 28/05/2006 à 19:44:02
On dirait un bon résumé de quatrième de couverture.

C'est normal qu'il n'y ait pas de développement, il passe son temps à dire qu'il n'a rien de plus à nous dire.
Aesatruc
    le 28/05/2006 à 20:40:43
Je sais pas si ça nécessite un développement... c'est bien là, ça reste pudique, concis, discret. Et mine de rien, c'est bien écrit et le truc est passé.

Nourz in love.


J'aime beaucoup.
Lahyenne


    le 28/05/2006 à 23:48:46
Ouais pareil.

Ca ne doit pas être plus longJ'aime beaucoup la poésie qui explose dans cet écrit.
nihil


    le 28/05/2006 à 23:52:00
Nounourz fait dans la délicatesse et tout le monde applaudit. Ce site part en couilles moi je vous le dit.
Aka


    le 29/05/2006 à 01:27:20
Bah moi j'ai pas aimé, j'ai l'impression d'avoir lu ça mille fois, et je vous emmerde.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/05/2006 à 01:40:26
Moi je me sens pas concerné par le "tout le monde", ni par le "vous" d'ailleurs, j'aime pas la merde si je me souviens bien, et j'ai pas encore eu le temps de lire le texte, j'ai trop de commentaires en retard à compulser.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/05/2006 à 01:40:39
Et puis c'est trop long merde.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/05/2006 à 01:41:40
Ah ouais j'aime pas. Ohla comme j'aime pas.
LaHyenne au taff
    le 29/05/2006 à 10:27:43
Suce boules...
nihil


    le 29/05/2006 à 15:20:01
C'est pas mon truc non plus, mais pas pour l'écriture qui est réussie, pour le fond doucereux et mièvre qui me laisse de glace. Je suppose que ce qui hérisse Glo, c'est que ça fait très indochinois comme esprit...
Glaüx-le-Chouette


    le 29/05/2006 à 15:22:57
Bah ça fait comme l'image. Roseuh séchéeuh qui pousse au fond de mon coeureuh et qui laisse émaner uneuh senteur de peine et de douleûûûr par le puits obskur de mes yeûûûûx.
Abbé Pierre


    le 29/05/2006 à 18:00:37
Pas mon truc non plus. Je sais même plus de quoi je parle, d'ailleurs, vu que j'ai déjà oublié, mais pas mon truc.
Nounourz


C'est l'heure des aveux...    le 30/05/2006 à 02:50:30
Bon, allez, maintenant, je peux vous raconter le making-of de ce texte.

Il était une fois, un Nounourz qui en avait marre de voir sur des blogs des notes à l'eau de rose qui font pleurer dans les chaumières, recevoir félicitations et bonbons de la part de lecteurs. Il se décida alors à faire un blog semi-parodique, dont le but inavoué était de faire des notes merdiques mais conformes aux attentes de ces lecteurs lambda, afin de recevoir lui aussi des compliments en ne faisant aucun effort.

Le pari était simple : les notes dudit blog devaient avoir été rédigées en 10 minutes maximum, et les photos retouchées sur photoshop en 10 minutes maxi également, et devaient représenter les sujets les plus bateaux possibles.

Ce texte a donc été écrit avec l'intention d'émouvoir le lecteur, puis de me foutre royalement de sa gueule, ayant la preuve que ces abrutis de lecteurs de blogs se pâment pour vraiment n'importe quelle daube.

C'est aussi un peu histoire de dire que rendre émouvant un texte n'a pas grand chose d'une prouesse...

le blog en question se trouve ici : http://www.20six.fr/imagesetmots
Il a été co-rédigé avec une autre (ex)bloggeuse et aka devait participer au projet, mais celui-ci a finalement avorté suite aux modifications apportées au script de l'hébergeur 20six.

Maintenant, si ça tente à quelqu'un (aka si tu me lis) de reprendre l'affaire, ça pourrait être marrant.
Le but du jeu étant de recevoir les commentaires les plus élogieux, en écrivant des bouses dans le même style, puis de rire entre nous en disant "ha-ha-ha, quelle bande de cons ces lecteurs, on leur donne de la merde et ils nous disent merci, ha-ha-ha !!"...
nihil


    le 30/05/2006 à 11:08:32
Tu peux donc rajouter Mentalfactor, Aesatruc et Lahyenne a ton cheptel d'abrutis.
Nounourz


    le 30/05/2006 à 11:12:47
J'ai mis une petite croix à coté de leurs pseudos.
(c'est malin, mon écran est tout crade à présent)
Glaüx-le-Chouette


    le 31/05/2006 à 20:55:39
Je suis content.

Nounourz, fais-moi un enfant dans les orteils.
MantaalF4ct0re


    le 31/05/2006 à 21:16:28
salopard...je ne retire rien à mon commentaire de départ...sur l'idée de bonheur suivi de mort.DTCGS
Aka


    le 31/05/2006 à 22:32:21
Je te lis Nounourz et à partir de fin juin je te suis à nouveau. J'en avais collé un pas mal d'ailleurs ici à la suite d'un texte de dépressif. Faudrait que je retrouve ça.
Glaüx-le-Chouette


    le 05/12/2006 à 21:06:56
Putain je peux pas noter, ça ; le texte est une bouse infâme, mais le procédé est rigolol. Alors je mets quoi. Je mets rien. Fais chier, Nourz. Peut rien faire comme tout le monde.

= ajouter un commentaire =