LA ZONE -
Résumé : En haut y a l'eau claire, en bas la vase. Là on est en plein dans la sous-couche sédimentaire de la littérature, bien bourbeuse. Un mélange approximatif de vers pénibles et de prose confuse pour un résultat assez infâme. De l'introspection, du dégoût, de la rage, le tout soigneusement emballé dans de la merde.

Viol

Le 05/03/2008
par Sharivary
[illustration] Brève exploration d'un acte tabou et de son univers rude, sale, un peu lugubre mais finalement peu connus des esprits moraux (ou fermés) que nous sommes.
De maigres airs de coup de gueule, on me pardonnera j'espère.
A ton visage véritable
A ce monstre crasseux qui loge dans tes entrailles
Aux appels pervers de tes organes
A la rudesse rudimentaire logée au tréfonds de ton être
A ces crocs, à sa main noueuse et poilue

Tu as succombé.

Regarde-la, enveloppée par ton haleine fétides aux relents de vin aîgre, hurlant de dégoût sur ton visage empué de sueur maussade. Elle n'a pas peur. C'est te déchirer qu'elle espère. Futile tentative de défense alors que ton ventre graisseux s'écrase lentement sur elle. Son abdomen ploie et sa voix s'éteint, bientôt dominée par ton souffle rôque.

Contemple ton œuvre. Tu t'en vas et la laisse là comme une feuille morte, destituée de son être car tu le lui as volé. Une vie détruite pour quelques secondes de jouissance.

Pense cet enfant que seul le chaos a fait naître. Abandonné par son géniteur et objet du dégoût de celle qui jamais ne se résoudra à être sa mère. Vois le non-sens que représentera son existence pitoyable. L'emprunte d'un dérappage en guise d'identité.
Toujours au fond de lui retentiront les échos d'une rage vaporeuse et muette. Vivre ne sera qu'une continuelle frustration. Mais qu'auras-tu à faire de sa colère, toi qui seras déjà si loin. Comme un déserteur, tu continueras ton chemin, honteux peut-être. Mais que sera ta honte ? Rien de réel...

= commentaires =

Hag


    le 05/03/2008 à 20:04:03
Je suis un magnifique papillon.
nihil


    le 05/03/2008 à 20:13:40
T'es pas un sanglier toi plutôt ? Ah non merde, ça c'est Nico.
MantaalF4ct0re


    le 05/03/2008 à 20:54:01
Ouais bof :/
Nico


    le 05/03/2008 à 23:34:54
"honteux peut-être"

très bonne description.

je suis un sanglier
Mentaltrash


    le 06/03/2008 à 03:32:23
Contrairement au texte de presentation moi j'ai pas trouve ca pourri du tout, on sent un fond de contenu (enfin, la narration est arbitraire mais bon)
EvG


    le 06/03/2008 à 04:05:25
C'est aléatoire, d'un bout à l'autre, dans tous les sens du terme. Il y a une intention et, j'ai envie d'être gentil, c'est ça qui compte.

]TIDE[ .etiom etup elas ertit el snad écnonna tios tuot euq tiaf el issua tse 'c euqidrem esohc al dner iuq eC : ]TIDE[

commentaire édité par EvG le 2008-3-6 4:13:50
400asa     le 06/03/2008 à 12:25:06
Putain, que c'est prétentieux. Pour pas grand chose, en plus.
Sharivary


frappez-moi    le 06/03/2008 à 12:33:40
Très sincères remerciements au commentateur de ce texte pour l'attention passionnée qu'il lui a accordée, de laquelle témoigne magnifiquement cette critique bien fournie et forte de ses métaphores assez bien formulées pour ne pas parraître trop plates et clichées.

Et oui ce texte est une daube. Oui il y a un fond mais un fond digne d'un gamin de 18 ans, parfaitement ignorant,ne possédant aucune expérience vécue du viol sinon le fait d'y avoir assisté, et qui de fait s'égare dans un coup de geule certes sincère mais complètement bancal et hasardeux (je me fais ma critique moi-même et évite ainsi aux membres de ce site de perdre leur temps, comme l'a fait à mon grand regret l'auteur du comentaire déjà cité, pour une merde pareille - tous les zonards errants désireux de déverser leur appitoiement devant cette chose seront néhamoins acceillis à bras ouverts cela va sans dire).

commentaire édité par Sharivary le 2008-3-6 12:49:39
nihil


    le 06/03/2008 à 12:50:21
Raccourcis et simplifie tes phrases (les phrases longues deviennent vite bancales quand on maîtrise pas), oublie un peu le champ lexical du dégoût et du lugubre (ça fait ado goth qui a avalé Baudelaire de traviole, dès qu'on a trop tendance à insister là-dessus et faut être putain de doué pour s'extirper de ce cliché).

L'introspection c'est dangereux comme style littéraire, y a que les meilleurs qui arrivent à s'en sortir avec les honneurs, les autres ne pondent que des textes kitsch de fans d'Indochine. Et t'es pas encore dans le créneau des meilleurs. Alors en attendant, moins de réfléxions et de phrases sensées être belles, parce que t'es pas poète et ça se voit, et plus d'action. Les réflexions comme l'action, ça doit rester le plus clair possible, terre-à-terre, concis. T'embrouilleras ton lecteur quand tu seras capable de l'embrouiller sans qu'il s'en aperçoive. C'est pas parce qu'on empale un nourrisson qu'on doit pas raconter ça précisément.
Quand tu maitriseras le style 'rapport de gendarmerie' correctement, tu pourras t'aventurer plus loin.

A ton service.
Sharivary


    le 06/03/2008 à 14:37:48
merci
Cuddle


fb
    le 06/03/2008 à 15:33:34
aucun commentaire malgré ce commentaire
Carque     le 06/03/2008 à 15:48:19
"Une vie détruite pour quelques secondes de jouissance"

Cette phrase fait note de blog ou pseudo msn pour petit goth. l'avantage de ce texte,c'est qu'il est court.
Strange


    le 06/03/2008 à 16:45:59
Je trouve que ce texte a le mérite de ne pas sombrer dans le registre de l'acharnement de violence *gratuite* ("oh je vais rajouter quelques détails scabreux pour la couleur"), ou dans la surenchère de voyeurisme, travers dans lequel il était facile de tomber ici, notamment sur ce thème là.
Après, ça se rattrape quand même au niveau du style "goth" : "sueur maussade", j'aimerais bien qu'on me la dessine, celle là.
Vouloir faire de jolies-phrases-trop-sombres-tu-vois, et le faire maladroitement rend ça prétentieux.

"[Actes] peu connus des esprits moraux (ou fermés) que nous sommes".
Ah ben oui, s'il y a une chose que je retiendrai de ce texte, c'est le relent de morale qui s'en dégage.

Sinon j'ai essayé de retourner l'image dans tous les sens pour comprendre ce qu'il s'y passait. Fascinant.
Pif paf pouf.


Carque     le 06/03/2008 à 16:50:58
l'image, c'est nihil qui cuisine ou arkai59 qui a enfin réussi à se faire dépuceler?
Narak


    le 06/03/2008 à 20:42:22
"A ton visage véritable
A ce monstre crasseux qui loge dans tes entrailles
Aux appels pervers de tes organes
A la rudesse rudimentaire logée au tréfonds de ton être
A ces crocs, à sa main noueuse et poilue."

A ton étoile ?



Dégage.
Mentaltrash


    le 07/03/2008 à 11:57:36
Ben il y avait donc un fond. Et ca s'est senti dans le texte.
Mon cher charivary, tu as donc touche la cible.
Meme maladroitement tu l'as touchee, et peu d'entre nous peuvent s'en vanter quel que soit leur habilete a faire des phrases.
Bravo mon cher charivary.
(maintenant tu peux essayer de retravailler le texte pour y apporter encore plus de force et de verite. Mais attention, c'est la que commence la derive vers le neant)

commentaire édité par Mentaltrash le 2008-3-7 12:2:30
Carc


    le 07/03/2008 à 12:25:47
Il y a toujours un fond en meme temps. Pas besoin de féliciter pour si peu.
Mentaltrash


    le 07/03/2008 à 13:55:06
Toujours un fond?
Ah ca c'est pas sur du tout.
La psychologie humaine echappe a toutes les regles de la physique terrestre (et se rapprocherait bien plus de la physique interstellaire d'ailleurs, si tu veux mon avis).
Carc


    le 07/03/2008 à 14:28:35
Heu...on va dire que taggle
Advienne-que-pourra


    le 07/03/2008 à 16:54:28
Je suis d'accord avec Mentaltrash ... sans les divagations sur la psychologie qu'il peut aller se carrer profondément dans le fion.
J'aime pas le ton moralisateur et je déplore la volonté appuyée de faire culpabiliser le violeur.
nihil


    le 07/03/2008 à 17:39:10
Mais ouais, dédramatisons la sodomie sous contrainte au marteau-pilon, que diable.
advienne-qui-pourri     le 07/03/2008 à 22:09:50
Tout à fait d'accord vendredi t'es libre ?
MantaalF4ct0re


    le 10/03/2008 à 15:56:39
Poutrelle in the hydromel.
Advienne-que-pourra


    le 10/03/2008 à 18:44:07
Et poutrelle in your mother t'as essayé ?
Putain d'anglophone ! Allez vous faire voir, torchez vous le fion avec votre jelly ...
Et embrassez la reine de ma part
DamienB Restez poli !    le 30/05/2009 à 00:37:17
Moi avant de violer une meuf, je lui demande avant si elle veut baiser, question de respect je pense...
MF     le 31/05/2009 à 14:49:09
Ce qu'il y a de bien avec cette méthode, c'est que parfois, elles dont d'accord.
DamienB Restez poli II !    le 31/05/2009 à 19:03:55
Oui tout à fait elles ont le choix, elles peuvent dirent oui !

= ajouter un commentaire =