LA ZONE -
Résumé : Bon. Le con de ce texte, c'est un producteur de musique de merde pour radio FM et de soupe mainstream type Star Ac. Bonne idée. Mais le doute plane : le vrai con, ce serait pas plutôt le consommateur bovin et ? En lui-même, le texte c'est du Beigbeder-like qui a copulé avec Running Man, franchement anecdotique et mal écrit... C'est con parce que y avait une excellente idée de départ, qui méritait un meilleur traitement.

Mégalo-académie

Le 10/04/2008
par Advienne-que-pourra
[illustration] On ne nait pas stupide, on le devient.
Je regarde mes contemporains, et beaucoup le sont devenu, à force d'une consommation excessive de musique de merde. Remarquez, la télé n'y est pas pour rien aussi..... Ha !
Mon cher audit, mes chers acheteurs potentiels comprenez que c'est moi, MOI et MOI SEUL qui pond les daubes pour acculturé que vous allez encore dévorer ce soir devant vos écrans, c'est moi qui produit les artistes de merdes qui viennent vous chanter l'amour éternel à la radio.
J'en conçois certes une certaine fierté, oui c'est un privilège de mettre en lumière la stupidité de ces concitoyens, de se placer au dessus des masses, de pouvoir dans la rue les contempler de haut.
Je suis en ce sens un génie, inconnue car bien trop intelligent pour s'exposer dans sa toute grandeur au regard des foules.
Je suis la personne qui sur terre, peut changer votre quotidien, pourrir votre vie, enfin comprenez vous faire saisir à quel point elle est déjà pourrie. Je suis au dessus des lois, les politiques viennent prendre leurs discours sur le bureau de ma secrétaire, quémander leur temps d'antenne. J'ai réussi la où personne avant moi ne l'avait fait, je vous contrôle, je contrôle ce que vous verrez tout au long de la journée et à ce titre je contrôle ce que vous pensez, enfin ce qu'il vous reste de pensées.

Le présentateur fait un pas un en arrière tout en applaudissant, il jette un dernier regard à l'écran derrière lui,
-C'était Julien ! On applaudit bien fort !
Le public se lève et applaudit docilement,
-Et maintenant le moment que vous attendez tous: le voteeee !! ( rafale d'applaudissements ) Qui va quitter la mégalo-académie ? Envoyé un SMS avec le nom de votre candidat et la manière d'exécution, reportez vous au texte défilant en bas de votre écran. Les résultats et la sentence en direct après la page de pub! ( 20 minute plus tard retour sur la scène )
-Les premières estimations tombent, comme nous l'avions pressentie c'est bien Julien le gagnant !
En revanche chers téléspectateurs vous voici plus hésitant sur la technique d'exécution,
le suspens est à son comble ce soir sur ce plateau ! ( il prend un air grave, laisse la foule s'impatienter quelques minutes .)
Ha ! Ce sera l'immolation ! Qui devance la roue de quelques voix !
Chers téléspectateurs, vous avez choisi, il a été éliminé, il MEURT !
Tous de suite sur vos écrans ...

Derrière un ordinateur un homme jubile, il se lève lentement, rajuste sa chemise sur son ventre. Il vient de se débarrasser d'un concurrent, il est fière de sa méthode: l'éliminer lors d'une émission, un coup de génie ! Et le score d'audimat est magnifique !

Sur un écran murale, face au bureau de l'homme on voit un individu qui se tord de douleur au milieu des flammes, les gros plans montrent les cloaques qui pointent sur la peau rougeâtre bientôt brune. Et puis bouquet final : une immenses boule de feu s'élève dans les airs. La fumée part. Au milieux du plateau il ne reste que les chaines et un petit tas de cendres.

= commentaires =

Glaüx-le-Chouette


    le 10/04/2008 à 16:08:04
C'est sabré. Aucun effort de mise en œuvre, des pauvres didascalies entre parenthèses (fautives d'un point de vue formel mais bon, je vais encore me faire traiter de connard) (m'enfin fautives néanmoins) (putes) quand ça évite de faire l'effort d'une phrase ; style télévisuel de merde, j'ai l'impression de lire le script d'une série AB Prods, déjà-vu (je vais encore être obligé de citer Noir Désir, pour une version efficace quoique niaise du début, L'Homme pressé et hop, c'est obuclé), pas d'humour alors qu'y avait moyen, et putain, mais, QUAND est-ce qu'il crame, le mec ? Même pas deux lignes ! Bââââârkh. Tout pourri.
Glaüx-le-Chouette


    le 10/04/2008 à 16:08:59
"obuclé"

oooh c'est joli

pour la peine, je le laisse
je m'aime tant
nihil


    le 10/04/2008 à 16:12:43
Putain c'est con, j'aime vraiment bien l'idée.
Nico


    le 10/04/2008 à 16:52:05
L'idée de base n'est sans doute pas mauvaise, mais soit il fallait faire le choix de l'humour (et dans ce cas on peut se permettre un texte aussi court, un peu bancal et pas creusé ; mais y ajouter quelques bonnes vannes), soit faire quelque chose de plutôt sérieux, comme c'est le cas me semble t-il (et alors faire quelque chose un peu plus construit avec un con un peu plus fouillé, moins "bateau" parce que là c'est cliché tout de même)

Là en l'état je trouve pas grand intérêt au texte.

commentaire édité par Nico le 2008-4-10 16:52:37
Lahyenne


    le 10/04/2008 à 16:57:19
Ouais ça manque un poil de flammes non ?

Sans compter les fautes que même moi je ne fais pas.



Texte à oublier.
Strange


    le 10/04/2008 à 17:06:12
En lisant "didascalie", j'ai eu la vision d'une vieille à lunettes et des Fourberies de Scapin, et c'était terrifiant, il y avait plein de chiards tout autour de moi, TOUS ils me regardaient, mon dieu, et donc je partage l'idée que les didascalies sont fautives.

Je trouve que les deux premiers paragraphes sont traîtres. On s'attend effectivement à du Beigbeder avec du feu, du sang, de la fumée et des effets spéciaux, et on se retrouve projetés dans un script de 20 lignes. Le narrateur du départ disparaît, pouf (la commentatrice ricane pendant 10 minutes, parce que les onomatopées c'est drôle), et on passe au script télé sans savoir pourquoi. MAIS POURQUOI LE MONSIEUR IL DISPARAIT ?
Hag


    le 10/04/2008 à 17:29:12
Je l'avais déjà lu, et à la relecture ça ne m'a rien dit du tout.
Je décerne donc au texte la palme "anecdotique", et aussi la "mal foutue", parce que quand même.
Astarté


    le 10/04/2008 à 17:37:03
C'est vrai que c'est con d'envoyer un brouillon pour la St Con...dommage.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 10/04/2008 à 19:43:22
(opinion (texte null être) être)
Kwizera


    le 10/04/2008 à 19:58:40
Je mets juste un commentaire à usage personnel et informatif pour le moment des votes :
non.

texte suivant.
Claudia Pepita


    le 10/04/2008 à 23:15:40
Dourak Smerdiakov, je te dis "plus un" et envoie ce texte dans /dev/null

(avant de sortir et de réinstaller la bite que j'avais dans le cul avant de me pointer avec mon humour de merde.)
Lapinchien


tw
    le 10/04/2008 à 23:50:45
le con c'est pas sensé être celui qui regarde ?
Quelqu un


    le 11/04/2008 à 03:03:21
Si les neurones vierges devenaient utilisables en industrie, "Advienne_que_pourave" deviendrait milliardaire !
Aesahaettr


    le 11/04/2008 à 09:09:26
Le CEO qui a bossé toute sa vie pour en être là où il est et qui produit de la musique de merde, nous faire croire ue c'est un con alors qu'il a énormément de recul sur sa profession dès le début du texte, je trouve ça non seulement kikoolol mais j'ai pas lu la suite, du coup.
Mill


site lien fb
    le 11/04/2008 à 18:50:22
Mal ficelé, bancal, chiant, pas drôle. Bonne idée toutefois.
Aka


    le 11/04/2008 à 19:06:49
Ca commençait bien, ensuite ça tombe dans le démago. Y a effectivement des relents de Beigbeder et du mauvais Noir Désir, tout ça associé à un style merdique mais que se veut bien écrit. Ils sont passés où les textes de merde de la Saint Con qui s'assument comme tel ? HEIN ILS SONT OU ???
Glaüx-le-Chouette


    le 11/04/2008 à 19:32:09
Trop facile, je relève pas.
Lemon A


    le 11/04/2008 à 23:06:00
Bon ben tout a été dit. Ca partait pas mal et puis ça devient franchement médiocre.
Quelqu un


    le 11/04/2008 à 23:44:52
"les gros plans montrent les cloaques qui pointent sur la peau rougeâtre bientôt brune"...
Un cloaque est un réceptacle des eaux sales, des immondices..., c'est aussi le terme pour désigner une mare d'eau croupie...
On peut aussi se servir de ce terme pour désigner un foyer de corruption morale et/ou intellectuelle, comme "La Zone"...
Dire que "La Zone" est un cloaque est à la fois une évidence mais c'est aussi du bon usage de la langue française... tandis qu'utilisé dans le texte de "Advienne-que-pourrave", c'est une mauvaise description, il aurait dû utiliser le terme "les cloques", c'est à dire une bulle causée par une brûlure de la peau...
bob     le 12/04/2008 à 16:34:24
Moi j'aime bien. j'aimerais encore plus sans fautes d'aurtograffes...

Et c'est pas trop long, en dehors de l'intro.

Nominé.

= ajouter un commentaire =