LA ZONE -

Comment organiser un mini-lynchage ?

Le 29/05/2009
par Jean-Paul Vicious
[illustration] Vous ne connaissez pas encore les joies de la domination du groupe sur un individu faible ?
Imaginez un peu la jouissance que vous procure le fait d'être à l'origine de l'acte, d'être responsable mais spectateur seulement d'une mise à mort gratuite et cruelle.
Tout le monde en rêve, en fait.
Voici comment y parvenir.
Le lieu importe peu, ni le type de personne, sachez tout de même que le phénomène est beaucoup plus facile à obtenir chez les adolescents.
L'essentiel est de trouver quelqu'un d'inexistant/gentil/généreux/sous-dévellopé, bref, inapte à ce défendre physiquement (Pour votre premier essai, vous pouvez essayer sur un handicapé mental et/ou physique).
Testez d'abord le degré de faiblesse de la victime, avec par exemple quelques insultes, ou feintes d'agression physique, c'est le plus efficace.
Pour débuter le lynchage, différents moyens s'offrent à vous, le jeux consiste à en trouver toujours de nouveaux.
Par exemple, on accuse la victime de quelque chose de terrible (avoir balancé aux flics, avoir volé, avoir bafoué sa religion si vous êtes en milieu intégriste, ...), il faut le mettre en position d'agresseur (de pars la faute commise) et les lyncheurs en position de justicier : la violence sera alors bien plus forte car légitime dans l'esprit des agresseurs.
Parfois, on doit même influencer le déroulement du lynchage de façon physique, : mettre le faible à terre, lui cracher dessus, une gifle, que sais-je encore ?
Quelque soit votre choix, impliquez toujours d'autres personnes dans l'histoire, de préférence déjà hostiles à la victime, ou du moins de votre coté.
Arrive le moment crucial : la réaction de la victime.
Si le faible à été bien choisi, la plupart du temps, une simple expression de refus, de rejet, ou de défense aura lieu, du genre "Cassez vous", "Arrête", etc ...
ATTENTION, une fois une réaction de refus obtenue (la plus virulente sera la mieux), il faut enchainer direct : exagérez les dires de la victime, ayez l'air choqué par son insolence, et surtout, dirigez cette réaction contre l'agresseur potentiel le plus dominant. Faites lui croire qu'il est lui-même humilié. Normalement, la violence physique réelle se manifeste enfin.
Chauffez un petit peu les collègues du dominant, et le lynchage débute.
Entretenez la "confrontation" jusqu'à ce que les premières séquelles physiques importantes deviennent visibles.

= commentaires =

nihil


    le 29/05/2009 à 21:46:02
"Message complémentaire : Quoi que vous pensiez de ce texte, sachez qu'en tout cas, je m'amuse trés souvent avec cette technique. Ce mini guide explicatif n'est pas du second degré pour faire frémir les post-ados nihilistes en mal de transgression, c'est réel. Vous n'avez qu'a essayer. Évidemment, je ne tuerais jamais personne. Ce que je désire ardemment, par contre, c'est assister à la mort, et savourer le triomphe que j'y associe, mon propre triomphe sur la mort des autres. Il est mort et moi, je suis vivant. C'est une victoire personnelle."

OK. On va tous te péter la gueule, connard.
Protozwere


    le 29/05/2009 à 22:10:11
Mouais. Y'a limite comme une volonté d'incitation raciste dissimulée derrière tout ça, les bandes ethniques, les vilains qui sont méchants et en groupe et qui s'en prennent qu'aux gentils tout mignons et sans défense. D'façon j'aime pas les didactiels. Bref, c'est vide et même pas drôle, alors que ça aurai pu; Au suivant.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 29/05/2009 à 23:00:10
Les racistes, au poteau. Denis Rotten, à mort.

En tout cas, moi, j'ai la flemme.
Das


    le 30/05/2009 à 03:00:07
Fautes grossières, clichés aléatoires, généralisations absurdes : voici quelque chose d' authentiquement scandaleux et intrinsèquement médiocre. C'eût été long, on aurait tenu là l'essence de la niaiserie innocente. Non, ça n'aurait pu en aucun cas être drôle. L'intérêt est nul. Plat. Zéro. J'aurais presque envie de t'attaquer sur le terme de "faible", mais j'imagine mal tes méninges atrophiées s'extérioriser en une diarrhée écrite qui serait à la fois compréhensible et sensée. Meurs.
400asa
    le 30/05/2009 à 18:07:55
Pareil que les autres.
de plus, très mauvais emploi des champs lexicaux. On a pas le droit d'employer le terme "mâle dominant" autre que dans un texte d'au moins 3000 mots. Et il faut posséder un monocle.

"Entretenez la confrontation jusqu'à ce que les premières séquelles physiques importantes deviennent visibles."

En voilà une jolie phrase; la seule du texte, à mes yeux.

Or çà, manant de pute, dégage.

carque
    le 30/05/2009 à 19:37:41
Je me suis forcé à le lire. Ben j'ai regretté.

Le problème à toute cette merde, c'est que ca me laisse le même goût que Dragon Ball Evolution : c'était pas bon, pas drôle, et putain que je me suis fait chier alors que c'était pas long.
lemon
    le 30/05/2009 à 20:09:58
nul
Le Duc


    le 30/05/2009 à 20:38:56
Das, tu es mon nouveau héros.
Contre-paix


    le 31/05/2009 à 01:43:58
Scandaleux, en effet... jamais vu une aussi mauvaise caricature de la Zone. Voilà un texte que l'auteur n'a pas dû bûcher, ce que mérite ce cuistre - à mauvais jeu de mots près. Y'a du tri sélectif qui se perd.

Et, évidemment, il faut buter tous les racistes, c'est pas des gens comme nous.
MF
    le 31/05/2009 à 14:46:52
Ce texte pue le petit cornichon de merde qui se complaît à suivre une espèce de petit chef de groupe qu'il admire et craint. Ce petit mouton aimerait être à sa place. Soit. Chacun ses ambitions dans la vie. Jusqu'au jour où la petite merde , ayant embrouillé ses 3 neurones dans le whisky-coca et le speed, va chercher la merde à une "victime" supposée faible qui aura tôt fait de lui faire perdre quelques dents et fracturer une côte ou deux. C'est la vie.
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 01/06/2009 à 01:56:00
On pourrait penser que ce texte nous vient d'une grosse victime,mais le message complémentaire (à moins qu'il soit ironique) nous apprend que cette merde est en fait le fruit d'une grosse dick.
Le Duc


    le 01/06/2009 à 13:39:48
Sinon le texte me fait penser au comportements des auteurs ou lecteurs de la zone quand ils critiquent un texte d'un auteur "faible"
Glaüx-le-Chouette


    le 01/06/2009 à 14:11:54
T'as un peu trop tendance à croire que tu disposes d'un esprit critique, toi, en ce moment. Blaireau.
glopglop
    le 01/06/2009 à 19:58:14
Bien vu Le Duc, et ça s'étend même à leurs tentatives de commentaires.
Glaüx-le-Chouette


    le 01/06/2009 à 20:34:47
"Moi aussi je veux avoir un esprit critique ! Moi aussi je veux avoir un esprit critique ! Le Duc, tu veux être mon ami ?"

Tas de morveux.
Broken
    le 01/06/2009 à 22:22:55
Moi je dis que c'est trés fachisant ce texte car on sait tous que tu parles subversivement des musulmans de la banlieue ou ce qu'on appelle plus pudiquement des jeunes de banlieue qui veulent nous péter nos gueules de bourgeois de connards de petits blancs mais que en faites tout ça c'est la faute de la poulice et de la colonisation et qu'ils veulent juste s'intégrer en jouant au foot et en faisant des chansons de rap.

Sale raciste !
Sasha
    le 01/06/2009 à 22:23:17
Pikachu, attaque éclair !
Glaüx-le-Chouette


    le 01/06/2009 à 22:44:19
J'ai lu le texte, finalement. C'est d'une nullité vaste et teintée de morve. J'ai lu le même mode d'emploi miséreux de manipulation à peu près partout, à cette différence près qu'ici, il est faible et sans qualités d'accroche. Le narrateur est un branleur, ce qui pourrait offrir un intérêt si l'on nous donnait un peu de matière, un épisode servant d'exemple, ou davantage de commentaires par ledit narrateur. Mais foin, une petite page de traitement de texte et puis s'en va.

Bref, c'est pourri du cul.
Le Duc


    le 01/06/2009 à 22:45:39
Glaüx bien que j'éprouve une honnête sympathie à ton égard sache que, bien que tu t'en contre balance, il y a des fois où je te trouve totalement ridicule et puéril. Ce que je ne comprendrais jamais car, tu as pour reprendre ton expression, un esprit critique indéniable et j'ajouterai pour faire simple, une culture fort louable. La question que je me pose souvent est : Comment un mec de ton "niveau" peut-il être aussi bas, pour ne pas dire stupide, par moment. Des fois je me demande si tu ne serais pas tout simplement menstrué ?!
Glaüx-le-Chouette


    le 01/06/2009 à 22:46:08
J'ai rarement vu l'unanimité dans les commentaires d'un texte de la Zone (à part les légendes textuelles comme ceux d'Aure par exemple), ce texte aura au moins eu cet avantage.
Glaüx-le-Chouette


    le 01/06/2009 à 22:46:58
Tiens, j'avais pas vu ta réplique, le Duc.
Elle est rigolote, je propose qu'on la garde et qu'on rie tous en choeur autour d'elle.
nihil


    le 01/06/2009 à 22:50:07
Alors je prends un point de vue un peu différent. Ce truc vaut clairement pas grand-chose. Trop court, pas assez circonstancié. Et puis comme je disais, quand on a une bande de dix ou douze énervés sous le coude, on a pas besoin d'un tuto pour apprendre à leur faire latter la gueule d'un mec lambda.

Mais je suis surpris des réactions offusquées. D'abord, je vois pas de trace d'allusions racistes là-dedans, ou alors je suis bien naïf, mais sur ce sujet en particulier, ça me surprendrait. Ensuite je me dis que si ce con d'auteur avait pas avoué son premier degré et qu'au lieu d'un "faible", la victime avait été une petite vieille ou un militant de l'UDF, tout aurait détendu son string de quelques centimètres.

Alors bon, ça vaut pas un clou en tant que tel, mais c'est pas Mein Kampf réincarné.
Le Duc


    le 01/06/2009 à 23:02:08
Bah au risque de radoté je trouve que celui qui exprime le mieux mon opinion et je pense le tien ça reste quand-même Das pour le coup.
Glaüx-le-Chouette


    le 01/06/2009 à 23:04:28
Je trouve qu'on s'en branle de qui tu trouves qu'il dit trotro bi1 c ke tu pense et de qui tu trouves kil é trotro 1 konar.
ProTaüZ
    le 01/06/2009 à 23:58:27
Sûr, ce n'est pas Mein Kampf, bien trop rédhibitoire et simpliste. Néanmoins et bien que malhabile, il y a là dedans comme une trace éventuelle de cette nouvelle forme de propagande nationaliste qui prolifère déjà un peu partout sur le net, sous des formes anodines. J'ai pour exemple un forum qui enseigne ce genre de technique, jugez plutôt,

[Edité par admin : osef, et je ne vois pas le rapport avec ce texte de gentil mongolien privé de dessert]

Ce forum est encore debout malgré le fait d'avoir été signalé. Maintenant, et c'est aussi fort possible, je m'emporte et vois des complots partout, ce n'est que mon avis sur la question.



Commentaire édité par Dourak Smerdiakov.
400asa
    le 02/06/2009 à 01:57:38
Rien de plus anodin et implicite qu'un bon "juiverie" en edito et des croix gammées qui volent sur la page.
nihil


    le 02/06/2009 à 10:23:32
"regardez autour de vous et vous verrez avec stupeur comment les commerces d'halogènes prolifèrent à grande vitesse"

Ahah, les cons, ils voulaient écrire "allogènes". Aaaaah au secours, on est envahis par des lampes !
glopglop
    le 02/06/2009 à 11:21:34
Le Filament National. Vite.
Cuddle


fb
    le 04/06/2009 à 00:01:41
Le texte est trop court, le sujet aurait pu être intéressant mais pas assez développé. Par contre, P1OOO sur les commentaires bidons (le duc, t mauvais).
Omega-17


    le 04/06/2009 à 06:00:33
Ca manque de fautes d'orthographe pour être définitivement nul.

Et "allogène", alors ça très bien. Suffit de le replacer dans le bon contexte pour briller en société.
Le Duc


    le 04/06/2009 à 13:58:18
"Par contre, P1OOO sur les commentaires bidons (le duc, t mauvais)."
Tu peux développer ta pensée Cuddle ?
Cuddle


fb
    le 04/06/2009 à 14:47:02
Ouais, Ta gueule.
Layoness
    le 06/09/2009 à 19:37:59
Je suis désolé, meme si tout le monde est contre cet ecrit ( c'est mon cas aussi )
je pense que ca peux servir :D
par exemple si il vous manque 20 centimes pour acheter une baguette de pain ====> paf une ptite vielle :D

Denis
    le 06/05/2010 à 19:35:53
Hé bien mon texte à fait l'unanimité ! Néanmoins vous vous trompez complétement sur le fond du texte, ce n'est évidemment pas du premier degrés, le commentaire en plus c'était juste pour titiller. Et il n'y a pas non-plus de racisme là-dedans, pour vous dire la vérité j'ai écrit ce texte après avoir été témoin d'une scène exactement pareille, entre ados, aussi bien français qu'immigrés. J'ai vu la ridicule embrouille grossir jusqu'à ce que la victime se fasse éclater, sous l'influence du groupe. J'ai écrit pour évacuer ma colère, et mettre sur papier ce que j'avais vu.
Je me demande même pourquoi je l'ai envoyé ici ...
Comment demandes-t-on la suppression d'un texte ?

Sans rancunes ;)
nihil


    le 06/05/2010 à 21:52:28
J'ai changé le pseudo de l'"auteur" sur demande de celui-ci.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 07/05/2010 à 22:36:12
On aurait mieux fait de lyncher l'auteur.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 07/05/2010 à 22:43:52
et il a relaché l'otage ?

= ajouter un commentaire =