LA ZONE -

la laverie

Le 21/11/2010
par Massime
[illustration]
hier j'étais à la laverie en train de faire ma machine et après avoir mis linge en machine j'ai claqué mes sseufs sur une chaise (en fer me direz vous). j'ai allumé une cigarette en sortant prendre l'air dans la rue dont une moitié était à l'ombre des immeubles et un clochard était là. il demande des cigarettes moi je lui dit toujours non c'est mort.
je sors mon quet-bri au moment ou je ne sais pas ce qu'il va encore se passer. j'approche ma flamme au ralenti toujours sans rien savoir encore. la flamme est presque collée au bout de la cigarette c'est très lent. en outre tout se passe normalement, rien de notable. finalement vraiment rien ne s'est passé durant cette cigarette et je ne suis pas plus avancé sur ce que je ne savais pas encore, et ça me rend fou de rage.

je rentre assez enervé dans la laverie du coup je fais un gros doigt à un enfant qui passe dehors tiens enculé. mais il ne m'a pas vu il était en trotinette le batard, bien joué. j'essai d'appeler un pote car je m'emmerde grave et c'est juste le pré-lavage. je préfère quand même rester car le lieu est sympa il y a aussi une mama africaine qui va se casser et une affiche toute pourrie d'une tournée d'un groupe, pas mal. mon pote répond pas, en fait je l'ai pas appelé mais peut etre un texto serait bien. ça ferait stylé mais mon attention est pour le moment fixée sur un détail de la pièce donc j'en profites à fond pendant que ça dure.

en fait je croyais que mon attention était fixé sur un détail de la pièce car mon regard était fixe mais cela s'expliquait par le fait qu'un pet venait (sans lever mon cul de la chaise en fer, ce qui provoque une sensation de cuisses sur coussin d'air dans le jean) donc petite deception. comme un boss j'avais prévu un truc pour quand je me ferais vraiment chier a fond vers la fin du lavage mais bon je le sors cash, c'est un pochon de 4 granolas j'en balance un à la mama mais elle est de dos donc ça tape son dos et il tombe par terre fuck. j'en mange un il en reste deux je planifie d'en garder au moins un à proposer si une fille bonne à baiser venait. j'en remange un direct putain.
l'autre je le laisse dans l'emballage et pose ça sur la chaise d'à côté je vais l'oublier un moment bon j'envoie un texto pour continuer mes activités. "ouaich bien ou bien moi je suis à la laverie". après ça je m'occuppe à attendre sa réponse c'est pas mal, je check en continue l'écran de mon tel ainsi je vois l'heure direct, dès qu'il passe en veille je touche direct une touche qui sert à rien pour le rallumer. au bout d'un quart d'heure je merde et bouffe le granola nique sa mère je tèj l'emballage vide vers la poubelle il va direct au sol cet enfant de putain.
j'en profite pour checker mes nike trop stylées et là direct petit sourire en coin j'imagine que la mama elle a capté que j'étais un boss grace à cela mais elle est partie à présent. j'hésite à ressortir fumer une clope mais il n'y a pas trop à hésiter car je n'ai que ça à foutre à cause de l'autre fils de pute qui ne répond pas putain.

ptite clope devant la porte de la laverie assez stylé dans ma pose. je tire des bonnes grosses lattes de bonhomme en checkant mon phone de temps en temps en le sortant à peine de ma poche, et je me dis que sans doute qqun me mate depuis sa fenetre dans l'immeuble qui fait l'ombre donc je donne tout. et là je pense au sac dont je me sers pour transporter mon linge il n'est pas stylé c'est relou c'est un grand sac en toile de plastique genre bache bleu pétant il pue trop! du coup c'est chaud je finis ma clope bien jusqu'au filtre pour la peine.
j'envoie mon texto à un autre gars je le connais vite fais mais bon plus le choix à cause de l'autre. en rentrant j'écrase direct le granola qui était au sol c'est sympa. mais merde il doit y avoir une caméra petit coup de flippe je check à mort tout les coins de la pièces super vite je suis bien efficace là. pas de caméra en vu mais ça me donne l'occaz de relire les panneaux d'information de la laverie je les connais par coeur mais c'est cool ça passe un peu de temps. la machine dis après tout ça que c'est encore vers le début du lavage du coup je m'accoude sur elle genre al pacino quelle classe. je me ds que je pourrais sortir un peu mais bon il y a des sapes stylées dans la machine ça fait chier.

= commentaires =

Koax-Koax


    le 21/11/2010 à 11:43:14
"j'ai claqué mes sseufs sur une chaise (en fer me direz vous)"
Je ?
Uj ?
Mais ?
Koax-Koax


    le 21/11/2010 à 13:38:11
Sinon ça m'a fait marrer, y'a des trucs, comme ça, qui ne s'expliquent pas, a part p't'être du fait de mon humour qui pue, ah mais, j'allais oublier ! GUGUGUGUGUGUGU!
Ralgoute.     le 21/11/2010 à 18:44:27
Ce qui est choquant au final c'est le rythme. Au bout de trois lignes ma lecture est devenue une chute libre jamais ralentis par une virgule. Du coup tout s'est accéléré et j'ai finis par lire un mot sur deux: "En fait mama je ping pong vitre poche il ouaich laverie machine chier"

C'est une chance je présume.
Castor tillon


    le 21/11/2010 à 20:15:38
Pas que j'aime pas la construction du texte, mais je déteste les laveries. Je trouve ça d'une vacuité désespérante.

Y aurait eu un vortex, encore. Même un tout petit, hein...
bédé     le 23/11/2010 à 19:17:31
je suce des gros monsieur noirs tout noirs, et j'aime ça, parce que je suis un bédé.
Chômeur je cherche un job au 0698541236    le 24/11/2010 à 15:53:50
On dirait du Celine mais plutot dans le genre Mouloud de la Courneuve qui se fait chier au lavomatic. Sinon en Zep ça doit etre le genre de redac où le prof de francais te donne la moyenne.
400asa     le 07/01/2011 à 22:01:52
Comme quoi ne pas être aliéné par un travail répétitif ne laissant que peu de temps à la réflexion quotidienne n'empêche pas la production de commentaires stéréotypés au langage tant inepte que teinté d'une ignorance chauvine caractéristique et d'ailleurs, certes, ce texte n'est pas un chef d'œuvre mais il semble se vouloir, eum, euh, naturaliste, hm, et le style est à la mesure de la vacuité du propos donc d'un point de vue strictement littéraire c'est tout à fait justifiable, épais crétin. Une marche de mon escalier a lâché, tu veux pas la remplacer ? C'est assez reposant comme job.
Le Duc


    le 09/01/2011 à 21:50:43
Glö sort de ce corps !
400asa     le 11/01/2011 à 01:05:52
Dieu qu'il me manque.
vitali     le 13/01/2011 à 10:28:12
Porqueche, il est où le glox ?
Lapinchien


tw
    le 13/01/2011 à 10:44:19
coincé DTA presque DTC
vitali     le 13/01/2011 à 11:07:03
C'est surprenant comme réponse ça, j'en attendais pas moins de votre part !

= ajouter un commentaire =