LA ZONE -
Résumé : Cette nouvelle est trop sombre. donc ça ne va pas, il faut la laver avec du MIR couleur. L'auteur ou le narrateur, on ne sait pas trop bien, s'adresse à nous ou à d'hypothétiques interlocuteurs que l'on ne cerne pas très bien. En tous cas, c'est très bien à lire quand on hésite à se jeter dans un sanibroyeur, au dernier moment ça peut avoir sont importance d'avoir ce texte sur soit car en le lisant c'est sûr qu'on aura plus la moindre hésitation. En plus c'est écrit par un portugais.

De l'inintérêt

Le 06/06/2011
par Jésus
[illustration] Je ne vous supporte plus.
Pourtant ça commençait pas mal. Une enfance biberonnée à l’insouciance, maternée dans l’écrin des utopies du beau siècle. Une maison bleue, accrochée à la colline. Une éducation nationale et primaire, comme vous.
C’est après que ça c’est gâté, à ce que vous nommez « l’âge ingrat ». J’aime bien cette expression, j’en chéris l’épithète. Il qualifie merveilleusement la brutalité avec laquelle la lucidité nous désenchante. Les déceptions véritables, la froideur des vérités. Les premiers coups de canifs dans le contrat.
Je suis rapidement passé à la résignation, qui me parait être une posture aboutie. Vous m’avez bien aidé, il faut dire. Vous avez fait de moi un fantôme, promeneur étranger à vos errances, vide de tout ce qui vous anime. Paradoxalement, vous m’avez totalement accompli, émancipé. Désormais, je ne m’encombre plus d’ouailles qui ne peuvent offrir qu’un asservissement des plus stériles à la noblesse de ma vacuité.

Vous vous êtes vus ? Dans la rue, au boulot, dans nos repas de famille, vous vous obstinez à vivre heureux sans jamais douter de le mériter. Épicurisme ? L’art de vivre, c’est l’art de mourir mieux, cons.

Mais continuez donc à croître et à survivre à crédit, tant que ça vous aide à occulter l’absurdité de vos existences insipides. Ouais c’est ça, faîtes des mômes. Je salive rien qu’à l’évocation d’un retard de règles, rêvant de mâtiner mes rhums de vos fœtus pour m’enivrer de vos espoirs et de vos déceptions les plus noires.

Ces temps, les beaux jours reviennent, les nuits se font plus courtes. Vous vivez ça comme une renaissance, quand chaque jour qui vous mène vers l’été vous rapproche de l’heure d’une mort aussi certainement absurde que le Reste.

Je vais de mieux en mieux.

= commentaires =

Cuddle


fb
    le 01/07/2011 à 22:55:43
Je viens de boire un kir et j'ai un peu de mal à décrypter. Je ne comprends pas bien l'intérêt de ce texte, même si j'aime bien quand c'est court (parce que j'ai la flemme de lire des trucs trop long), là c'est pas assez développé...Courage, tu y es presque. LOL ou ma gueule. Je sais plus.
Gnégné     le 01/07/2011 à 22:58:41
Trop court. Déjà lu et relu. La vie c'est de la chiure étape par étape et patatati et patata.

Chialeur/se.

LC, t'es un publicateur précoce.
Lapinchien


tw
    le 01/07/2011 à 23:02:57
c'est peut être pas moi qui l'ai publié, il a d'autres admins justement pour qu'on ne sache jamais qui commente les texte pour ne pas qu'on leur jette l'opprobe.
Cuddle


fb
    le 02/07/2011 à 13:14:27
AH AHA HAHAHAH !
Lapinchien


tw
    le 02/07/2011 à 13:23:33
dis-leur l'heure aux dealers. non mais.
Le Duc


    le 03/07/2011 à 15:42:57
« C'est très bien dans l'ensemble, bien que très pompeux. »
Cette phrase est sponsorisé par François Bayrou.

Sinon je ne suis pas de l'avis de Cuddle quand elle dit que ce pamphlet manque de développement, au contraire tout est dit, et je rejoint euh gnégné... sur le fait que ça a été dit trop souvent pour qu'on en ais véritablement quelque chose à branler.
SKIZZZO     le 04/07/2011 à 10:33:51
JE vis très mal le fait de ne pas gagner au loto...


Je le mérite tellement

100% des gagnants ont tenté leurs chances


gloposti pour moi


Calimero
Belgique_libre     le 04/07/2011 à 18:42:43
La vie est une chienne un peu comme Mabrouka la mascotte de 30 millions d'amis qui avait des tétons doux et mous qui font rêver mais qui mord quand on essaie de rentrer dans son rectum pourtant si chaud et accueillant c'est plutôt 30 millions d'ennemis je pense parce qu'ils font semblant d'être avec toi pour la vie mais ils veulent juste des croquettes et préfèrent les zizis des labradors je voudrais mourir noyé dans une fabrique de camemberts.
L'auteur qui n'arriv "Pompeux"    le 04/07/2011 à 19:03:38
Le Duc --> saisir... perche... tentant.
BL --> Tu me donnes effectivement envie de libérer la Belgique. Et de voter Schivardi.

Ce texte n'a effectivement aucun intérêt, ça fait très pollution nocturne et le thème - si tant est qu'on peut en trouver un - est usé jusqu'au cuir. Mais au moins, un texte de merde pour raconter une ambiance de merde, c'est impliquant.

J'essaierai de faire pire.
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 05/07/2011 à 12:45:07
Ça va être dur connard. C'est quoi cette nouvelle mode de justifier et d'analyser ses propres textes ? Au secours.
Carc


    le 05/07/2011 à 15:54:35
O_O

des... des... des...

DES COMMENTAIRES PUTAIN!!!!

Ah oui, le texte.

J'ai lu, j'ai haussé les épaules et ai continué d'attendre le tour de france. c'est pas forcément mégapourri, c'est juste excessivement banal. On sent un simili de checklist derrière, quoi: "alors, dire que la vie c'est pourri c'est fait. Accuser l'humanité globalement de rien du tout à part d'être merdique, c'est fait" etc etc etc etc etc [...] etc.

pas assez cartoon pour être drôle, pas assez individuel pour être obscur. L'auteur a 15 ans, s'habille en noir et rigole devant Happy Tree Friends, rien qui m'intéresse.

Commentaire édité par Carc.
L'auteur sans nom     le 05/07/2011 à 15:54:48
Je sais pas, c'est peut-être juste pour répondre aux commentaires et pas vous laisser beugler dans le néant. On me reproche le peu d'intérêt du texte, je réponds "lisez le titre". On me dit que c'est pompeux et éculé, et je reconnais que c'est vrai, surtout ici.
Et puis là, tu me dis que ça va être dur de faire pire. Je te jure que non.
Carc


    le 05/07/2011 à 17:27:41
+1 pour le "je te jure que non".

j'ai pas trouvé ça spécialement pompeux non plus. Juste banal, en fait. un peu comme un mc do réchauffé en guise de petit dèj : la première fois on se sent très cool, et puis en fait tout le monde fait ça
Gnégné     le 05/07/2011 à 17:37:31
Fais nous un texte avec comme titre de l'intérêt alors, Maxime Forestier. Chiche. Le "Reste" avec une majuscule, c'est le seul truc pompeux.
$ kâââ rrr oO FAfaHarOnique    le 07/07/2011 à 06:00:05
Jeune goitre !

comme toutes les belles et belles choses ont une faim

dans la sauce du RRRoâ je RRRôt HI

hi hi

= ajouter un commentaire =