LA ZONE -

La buse

Le 20/03/2016
par Muscadet
[illustration] Suis une buse en politique américaine.
Pour autant j'hulule en chœur parmi les vauriens,
Et puis bâtir un mur ce n'est pas très chrétien,
Selon le Saint-Père, ils l'ont dit sur CNN.
Si l'on m'oppose des faits, j'invoque la haine,
Quant aux programmes, un jour je les lirai bien.
Suis une buse en politique américaine,
Pour autant j'hulule en chœur parmi les vauriens.

Mon libre-arbitre a été mis en quarantaine.
Demain sera social, prosélyte et païen,
Qu'importe la devise de ces temps anciens,
Avec moi toute mise en perspective est vaine.
Suis une buse en politique américaine.

= commentaires =

Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 20/03/2016 à 15:03:59
Trump va se prendre une balle dans la tête dans un de ses meetings, c'est ce qui arrive quand on affiche tel un fils de pute qu'il est devant tous et de manière décomplexée qu'il cherche à diviser pour mieux régner. La balle dans la tête c'est lui qui se la tire. Il n'est pas provocateur, juste suicidaire dans le même genre qu' Andreas Lubitz, le mec qui à écrasé l'avion qu'il pilotait l'an dernier sauf que là, s'il passe aux commandes de l'amérique, qu'il reçoit les codes pour les attaques nucléaires, c'est l'amérique et le monde entier qu'il va entraîner dans sa mise en scène pathétique suicidaire. Vivement la balle dans la tête. Beware la moumoute est probablement bulletproof.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 20/03/2016 à 15:11:00
et quel que soit son programme économique, ce taré ne le mettra jamais en oeuvre, il fait joujou dans la vie, il fera joujou avec le bouton. Les gens pour lui c'est à peine des fourmis qu'il s'amuse par sadisme à écraser.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 20/03/2016 à 15:27:28
https://www.youtube.com/watch?v=1EO9y4rGxvk
LePouiIleux
    le 20/03/2016 à 16:10:06
***Attention commentaire prétentieux***

Bon, là le propos de Muscadet prend tout son sens. Comme à chaque élection du Pape, les Français découvrent ponctuellement qu'il existe des univers mentaux et des sphères idéologiques différents de ce dans quoi ils ont l'habitude de baigner. C'est aussi le cas des élections présidentielles américaines et à fortiori des primaires républicaines. Le parti républicain américain, au risque de choquer, n'est pas un parti de centre-droit européen. Ce sont des créationnistes, des fondamentalistes chrétiens, des associations pro-vie, des ultra-libéraux, les lobbys de l'armement, l'industrie lourde ... Non, Trump est loin d'être fou. Il tente de séduire l'électorat républicain, c'est donc clair qu'il ne convaincra pas le militant LGBT moyen qui prend son merlot en terrasse à la sortie de son boulot dans une boîte d'infographiste publicitaire. À partir de là on comprend l'inanité des cris de vierges effarouchées poussés par la presse internationale à la moindre "petite phrase" ou au moindre "tweet" un peu provoque de sa part.

Trump sait très bien comment fonctionne le système médiatique. Il faut occuper l'espace, taper pas forcément juste mais fort. Comme dis dans mon rondel il est en train d'enculer tout le monde, des intellectuels de la gauche urbaine américaine aux pontes du Grand Old Party. Et le pire c'est qu'ils semblent aimer ça.

bonus : https://www.youtube.com/watch?v=YU3vcvGpALQ
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 20/03/2016 à 17:08:46
Le populisme fasciste en temps de crise, ça n'a rien de novateur. Je ne vois pas ce qu'il a de génial , il suit les traces d'autres grands fils de pute qui l'ont précédé. S'il faut être démagogue à ce point pour être élu président des USA, pour federer des hordes d'extrémistes, jouer à un jeu comme vous le pensez de manière optimale pour atteindre le pouvoir, c'est déjà être un grand malade. Parce que jamais il ne contrôlera les extrémistes qui l'auront conduit à la présidence. C'est le paradoxe du pompier pyromane.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 20/03/2016 à 22:25:02
Faut reconnaître que le passage à l'alexandrin donne de l'espace pour étaler un peu de contenu et d'idée. C'est plutôt con, les rondels, à la base.

Je conteste le vers avec "j'hulule" parce que le h est aspiré. Heureusement, on a le choix entre "hululer" et "ululer", donc il suffit de virer le h.

Sur le fond, il y a pas mal de vrai. C'est vrai qu'on se focalise (voire on nous focalise) sur Trump alors que c'est l'ensemble des Républicains qui glissent très à droite et que sur certains points il est plus modéré que d'autres. Cela dit, l'envie de voir émerger un candidat anti-système réel ou supposé qui renverse la table ne doit pas faire oublier qu'il y a des précédents historiques qui montrent qu'il est dangereux de ne pas prendre au sérieux des propos visant des minorités en supposant qu'il s'agit d'exagération électorale. Le problème étant que la vieille pute d'en face va dégoûter pas mal d'électeurs démocrates ou indépendants. Les Européens étant ce qu'ils sont, électeurs et dirigeants, et la démocratie et les élections étant devenus anecdotiques comme de vulgaires référendums, Bernard Sanders était peut-être la dernière chance de l'Occident avant l'effondrement ou le rétablissement de l'ordre dans l'intérêt des bonnes affaires.

Merde, j'ai encore parlé politique. Tout ça pour un rondel.
David


Donald trompe    le 21/03/2016 à 00:33:15
Je me demande où les buses ont chopé pareil réputation, sinon faisons confiance aux américains pour bien chier sur les américains.
Curare-


    le 10/04/2016 à 17:54:22
Trump nous ferait péter notre mère matrice -

J'suis curieuse de passer à une vie de conne dans la Zone
à 1 décor du jour d'après -

Fais-nous péter la planète Trump -
Mill


site lien fb
    le 10/04/2016 à 22:50:22
Pareil que Dourak pour cetteb histoire de "hulule" et j'aurais préféré "avec" à "parmi". de même, le rythme traditionnel du rondel se voit ici élégamment malmené par le passage à l'alexandrin. C'est vrai que c'est bien foutu, de fait.

Mon préféré pour l'instant.

= ajouter un commentaire =