LA ZONE -
Résumé : Jacques Cauda poste une seconde contribution sur la Zone accompagnée de "milles bises" en message complémentaire. C'est de la pure provocation. Probablement teste-t-il le site ? Les admins ? Le lectorat ? Quoi qu'il en soit, que Jacques Cauda assume intégralement les propos qu'il fait tenir à ses personnages, à son narrateur, ou peut être même qu'il cautionne lui-même. On n'en sait rien. Bien entendu, ici personne ne donne la moindre crédibilité à de telles conneries. Alors pourquoi le publier me direz-vous ? Et bien, le texte est dans la ligne éditoriale, certes, puisque tout à la fois sombre, violent et absurde. Par ailleurs, le texte n'est pas fasciste, n'est pas raciste. Il est néanmoins ultra misogyne. On pourrait imaginer que l'auteur fait parler Soral ou Zemmour, pourquoi pas ? On n'en sait rien. Il n'y a pas le moindre indice. Pas le moindre contexte. Nos règles d'édition ont donc été hackées. La contribution passe tous les benchmarks, tous les tests, répond à toutes les conditions. Voilà pourquoi le texte est publié. Faudra-t-il songer à durcir la ligne éditoriale dans le futur ? Je ne pense pas. En réalité, les admins ont un droit de veto inconditionnel aussi j'aurais très bien pu refuser le texte. à nouveau, vous me demandez pourquoi donc le publier ? Et bien tout simplement pour en dire tout le mal que j'en pense en attendant que l'auteur vienne s'en expliquer. Déjà, ça se veut probablement être un texte conceptuel bien senti, un truc expérimental original, un coup d'éclat, mais en réalité, c'est un Nième délire d'OuLiPiste inconséquent et mille fois vu ailleurs voire un pur délire trollesque. Une liste de mots, ça n'a jamais fait un texte. Pitié, qu'on ne me dise pas que c'est poétique, que ça me dépasse. C'est un truc nul d'un point de vue littéraire et l'autre raison pour laquelle je le publie est l'unique raison pour laquelle il a été écrit : générer de l'émulation, provoquer de l'indignation, des commentaires à la chaîne. Peut-être que pour vous autres, lecteurs, la meilleure des réponses à toutes ces manigances serait purement et simplement l'indifférence ?

Propositions

Le 27/10/2016
par Jacques Cauda
[illustration] Je partage ces quelques mots qui parlent des femmes avec élégance et fascination avec toutes celles qui aiment l’amour. Il pourrait même être question d’échanges (au pluriel) entre nous. À suivre donc…
Ordure,
mamelle, salope,
sanie, mollarde, grosse vache,
mochetée, pourrie, merdière, crevure,
vide-poche, tumeure, mille crasses, gadoue,
the chiotte, brioche, collante, ça pue, fiolasse,
radasse, rampante, rase motte, glaïeule, furoncle, bidet(e), poussière, vidure, étronne, morveuse, troue de nez, vomasse, sentine, favouille, pissoire, véreuse, vagin(e), organe, mouroire, chierie,
rancœure, lie de vin, zéroe, singesse, écharde,
pustule, paillasse, volaille, fesse molle, laitue, néante,
servile, gidouille, orfraie, réduite, finasse, abcès(e), résine, poufiasse,
stupide, rincette, betterave, linge sale, girouette, glandelle, oignon(e), mie de pain, descente, crotte-crotte, gaufrette, raclure, postère, parleuse, pas bonne, chiendent(e),
raspaille, bite bête, vêlante,
ribaude, fourmie, conserve, passoire, non dite,
faisselle, panade, putain(e), viande maigre, vomie, cuvette,
débide, ratière, impaire, levure, mouillette, gerbante, granule,
menteuse, enceinte, larvaire, microbe, bouillie, non sens(e), girouette,
faiseuse, impasse, méprise, rognure, idiote, assise, mouchoire, portée, erreure, milice, cacatte, miction(e), vieille peau, pisse d’âne,
faussetée, tacheronne, la chiasse, réduite, pochetée,
remise, glaucome, gésière, remake, géhenne, radasse, pauvresse, capote,
sans couille, quiconque, écuelle, souillon(e), vermine, gargote, breneuse, étable, breloque, chacale, jument(e), nitouche, prétexte, flaque-flaque, ossuaire,
famine, choucroute, mouchique, pisseuse, macache, cercueille, fromage,
ovaire, diarrhée, entorse, nibarde, façade, loterie, jus de conne, remblais(e), morveuse, lampionne, portière, colique, vaseline, racloire, vulvaire, momie,
serviette, enflure, serpente, chifftire, brocasse, cruchonne, pissat(e), vendue,
picouse, coasse, réclame, perdante, saletée, sans coeure, burne vide, ferraille, infirme, ris
de vache, effraie, pelade, ovine, fortuite, ringarde, mitée, fibrome, varice, morue, rinçur(e).

= commentaires =

Cuddle


fb
    le 27/10/2016 à 19:19:25
Voici un lexique péjoratif assez intéressant à traiter avec les élèves.*LOL*
Du grand art, je devrais publier des choses comme ça, des choses qui ne veulent rien dire pour passer du rang d'habitué à celui de légende.
Sinon un gros osef pour ce texte qui m'a laissé de marbre.
Cuddle


fb
    le 27/10/2016 à 19:19:53
Par contre P1 sur ce pseudo
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 19:29:28
la misogynie existe, les misogynes existent, publier ce texte ce n'est pas donner une tribune, ce n'est pas se prosterner, ce n'est pas cautionner, c'est exposer l'horreur au grand jour, mettre un micro et des amplis dans les chuchotements de messes basses. Autant l’intérêt éditorial est grand, autant l’intérêt littéraire est au ras des pâquerettes.
Muscadet


site blog fb
    le 27/10/2016 à 19:31:49
Toujours pas de réponse concernant l'italienne suicidée j'imagine.
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 19:33:34
c'est peut être ça la réponse.
Muscadet


site blog fb
    le 27/10/2016 à 19:35:03
Bien vu. C'est donc confirmé.

Poète misogyne, bon ça on peut toujours discuter, mais surtout schizophrène diagnostiqué.

Commentaire édité par Muscadet le 2016-10-27 19:18:28.
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 19:44:35
franchement, il faut arrêter de prendre le melon et de se dire qu'un lecteur doit absolument connaitre la biographie d'un auteur afin de contextualiser ses propos. S'il voulait créer un contexte, il l'aurait fait. Il ne l'a pas fait. ça reste ouvert pour ma part délibérément. Mais pour moi, c'est un mal. Il faut absolument prendre les choses au premier degré ici puisqu'intensionnellement décontextualisées, ou bien sinon, effectivement, faire des recherches, googlelizer l'auteur, voir si c'est un activiste, se demander s'il va coller des tracts le soir, distribuer des flyers. En vérité, cette démarche ramène tout à l'auteur, c'est une approche qui ne démontre qu'une seule chose : on a à faire à un putain de mégalomane. Tenir des propos autocentrés, qu'il faut recontextualiser relativement à des passifs, c'est éluder le propos, ici un propos grave en plus qui se prend une éclipse de chevilles enflées de gars qui passe plus les portes en premier plan du focus.
Muscadet


site blog fb
    le 27/10/2016 à 19:49:16
http://p8.storage.canalblog.com/86/44/167064/113060385.jpg
Cuddle


fb
    le 27/10/2016 à 19:50:50
En même temps qu'est ce que tu veux qu'on dise ? Que c'est un gros con ? Bin oui c'est un gros con, voilà. Après c'est peut-être pour créer une polémique à la con. Ça fait beaucoup de con dans quelques phrases mais j'aime bien mes répétitions, ça donne un effet de style
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 19:52:22
créer une polémique pour une cause c'est bien mais si au final c'est pour nous faire du photobombing qu'on aborde des choses plus légères.
Cuddle


fb
    le 27/10/2016 à 20:03:15
J'aurais préféré un photobombing avec sa bite en illustration.
LePouiIleux     le 27/10/2016 à 20:06:54
Boite à outils/idées : harceler/menacer son ex avec un vocabulaire riche et fourni.
pascal dandois


    le 27/10/2016 à 20:13:55
c'est donc misogyne si on le veut bien, si on le décide, non? la plupart des mots de cette liste son simplement anodins, ou ordinaires...

Commentaire édité par pascal dandois le 2016-10-27 19:56:34.
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 20:20:41
quoi qu'il en soit l'auteur ou le narrateur, (on n' en sait rien, bordel, la Zone c'est pas un blog) parle d'échange, alors qu'il vienne en discuter.
Muscadet


site blog fb
    le 27/10/2016 à 20:20:59
Je suis d'accord avec dandois.
On en fera pas un crime de sang.
Chillax. Grab'em all.

Commentaire édité par Muscadet le 2016-10-27 20:02:51.
CeKoaxdeuxfois     le 27/10/2016 à 20:21:58
Les commentaires le résumé le non-texte le pseudo

Non mais vraiment, quelle vie.
CeKoaxdeuxfois     le 27/10/2016 à 20:23:51
"Jus de conne" par contre je conserve au cas où
Cuddle


fb
    le 27/10/2016 à 20:27:03
Jacques es-tu là ?
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 20:27:47
on en sait rien si c'est misogyne, ça a été volontairement décontextualisé. Généralement, on sait bien que sur la Zone, on tape dans la fiction mais il y a des contre-exemples, des dossiers parfois traités de manière quasi-journalistique, alors donner un minimum d' indices aux lecteurs, ça s'impose. Utiliser un narrateur neutre, puis des personnages, faire d'un de ces personnages une grosse enflure, ajouter des descriptions, contre-balancer avec des introspections du narrateur. Bon sang, ça manque pas de procédés et d'artifices pour créer un cadre. En plus, c'est même pas une question de buget. Alors pourquoi être économe à la limite de l'avarice dans la micro introduction ?
pascal dandois


    le 27/10/2016 à 20:30:44
Pourquoi? Bah...juste comme ça.
pascal dandois


    le 27/10/2016 à 20:39:30
A moins que ce soit l'histoire d'un homme que sa femme l'a trompé sexuellement en lui léchant la chatte avec sa mère à lui (et à elle aussi) tout en fist-fuckant sa tante, devant lui qui était attaché devant le spectacle et qu'elle lui ont même pas branlée la bite, les salopes!!!
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 20:50:07
ton intervention montre même qu'on peut en quelques phrases arriver à créer un contexte qui montre qu'on tape dans la fiction et qu'il faut pas prendre ce qu'on raconte pour de la propagande.
CeKoaxEstBienLà     le 27/10/2016 à 20:58:51
Gneuhgneuhgneuh ours lamborghini.

Allez, trouve-moi un contexte, c'est de la fiction.
LePouiIleux     le 27/10/2016 à 21:14:25
Un handicapé millionnaire s'exprimant par borborygmes : "gneuhgneuhgneuh", lové dans sa lamborghini, écrasa le dernier ours brun des montagnes du sud-caucase avec son pare-choc plaqué or. Flûte alors !
CeKoaxDeuxFois     le 27/10/2016 à 21:17:23
Eh ouais les gars, c'est ça la fiction !
CeKoaxDeuxFois     le 27/10/2016 à 21:19:24
Déjà 26 commentaires sous ce texte de FICTION c'est incroyable ce qu'il se passe ici
Cuddle


fb
    le 27/10/2016 à 21:21:06
Une faille temporelle s'est créée, je vis dans le passé
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 21:32:30
en même temps dans la présentation, je vous ai bien prévenu que l'émulation que ça allait générer était une des raisons pour lesquelles j'avais publié ce truc.
Cuddle


fb
    le 27/10/2016 à 22:11:19
#manipulateur
Lapinchien


tw
    le 27/10/2016 à 23:17:32
mais non. fondamentalement, puisque Bob Dylan a reçu le prix Nobel, j'imagine qu'une liste de commissions peut être à présent considérée comme de la littérature. #jurisprudence
Cuddle


fb
    le 28/10/2016 à 16:14:00
Jaaaaaacques ?
Lapinchien


tw
    le 28/10/2016 à 16:31:15
C'est une super idée de déclarer la saison du flood des commentaires, ouverte.
Clacker


    le 31/10/2016 à 15:34:47
Certains n'ont pas attendu Bob Dylan pour ça, LC.

https://www.youtube.com/watch?v=IAwwk61QZxU
Lapinchien


tw
    le 31/10/2016 à 16:12:36
mais c'est de la musique pop ou de la littérature, je comprends plus trop... c'est pas parce qu'il y a des mots écrits ou dits, ou chantés ou lus ou pensés ou priés ou je sais pas quoi que c'est de la littérature. Personnellement j'aurais plutôt cité "pour faire le portrait d'un oiseau de Jacques Prévert" en même temps ce connard a aussi écrit des chansons et puis après tout Houellebecq a bien chanté aussi à l'époque ou ça rapportait du pognon alors... Enfin, Booba à l'Académie Française pour clore le débat et puis c'est tout.
Clacker


C'est quoi la littérature ?    le 31/10/2016 à 23:52:38
Vaste débat, en fait. D'où tout ce raffût pour un prix nobel adressé à un musicien. La question est toujours la même. Certains considèrent qu'un poème de Rimbaud c'est de la littérature, mais qu'un poème de Ponge c'en est pas. Pourquoi ? La littérature est une question de goût ? Je suis pas sûr.

Céline a mis du temps avant de se voir considérer comme un véritable génie de la littérature. Parce que le propre de tout art c'est d'évoluer, je crois, en corrélation avec l'évolution des moeurs.

Mais sans doute que je raconte de la merde alors envoyez-moi chier un peu, quoi, pute à queue.

Par ailleurs le texte au-dessus n'a provoqué aucun stimulus dans mon cortex.
J'en déduis pas pour autant des trucs par rapport à l'auteur, ni par rapport à l'univers en général.
Lapinchien


tw
    le 01/11/2016 à 20:01:32
Que le comité Nobel se renouvelle, pourquoi pas ? Qu'ils décernent un prix Nobel de la chanson alors et qu'ils concurrencent les NRJ music awards si ça les amuse.
Lapinchien


tw
    le 23/11/2016 à 12:47:15
Quoi que nullissime ce texte ne mérite pas d'être en tête du Worst of, il ne mérite aucune vitrine et d'ailleurs n'est en rien un produit phare à mettre en tête de gondole du site. Je m'en vais donc de suite faire sortir ce bad trip nauséabond du Worst Of.
Lapinchien


tw
    le 23/11/2016 à 12:50:12
Et ce qui m'embête le plus dans cette affaire c'est que les autres admins ne votent pas. En réalité, il y a des tas de texte qui on la note de 1 juste parce qu'un seul admin la lui a donnée. Les textes avec une telle note ne devraient pas se retrouver dans le Worst Of. Admins, votez.

= ajouter un commentaire =