LA ZONE -
Résumé : Oyé Oyé braves gens ! Vous en avez marre de ce temps morose ? Nous avons la solution à vos problèmes car voici en avant-première et bientôt dans vos salles de cinéma le premier Brainstormings lancé sur le forum de la zone qui rencontre déjà un vif succès chez nos amis littéraires (et oui parce qu'on est cultivé aussi). Vous aviez demandé de la culture ? Oui ? Non ? Bin vous la boufferez quand même grâce à ce texte qui rassemble les meilleures citations littéraires de Zola à Maupassant sur le thème de la carotte. Carotte qui est l'aliment ultime de la force lagomorphéenne ! Alors oui, on est d'accord, on a l'impression que Lapinchien est en mode schtroumpflala (voire carottolala) et qu'il s'est fait un petit "revivel" gloubi-boulga sur du Booba mais bon, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a. De toute façon dès que ça parle de rectum, je suis contente.

Brainstorming carotte

Le 15/11/2016
par Zone Forum
[illustration] Les carottes. On les trouvait plus particulièrement aux États-Unis parce que là-bas la mode était à l’orange. Pas au orange corail, celui qui éclate les yeux quand on le regarde trop longtemps mais à l’orangé léger qui donne bonne mine. On avait trouvé un système de remplacement pour éviter les expositions cancérigènes dans les cabines à UV. Désormais grâce à une tuyauterie extrêmement complexe et grâce aux diffuseurs homogènes, on propulsait du jus de carotte orangé sur le corps du client. On pouvait, bien entendu, choisir sa teinte : aurore, citrouille, gomme-gutte ou encore orange brûlé. L’important était d’utiliser les lunettes spéciales carotte pendant la séance pour éviter les projectiles. Le moindre contact avec ce jus de synthèse pouvait être catastrophique ! En moins de deux, dans ce carottarium de la mort, on pouvait se transformer en légume et devenir une proie facile pour les géants de l’agroalimentaire.

Ô carotte de mes jours,
Ô carotte des plages,
Répand la bonne humeur autour de toi.

Le conclave était enfin réuni. De sombres discussions entrecoupées de vociférations et d'invectives étaient à peine audibles depuis ma planque de fortune.

- Jouer mesquinement, ne hasarder que peu d'argent à la fois. Ne faire que carotter ?
- "Pour s'enrichir, il s'agit ici de jouer de grands coups; autrement on carotte" disait Balzac dans Le Père Goriot.
- Mais on peut carotter l'existence c'est à dire vivre chichement. Autrement dit, ne vivre que de carottes.
- On peut tout autant soutirer quelque chose à quelqu'un, en particulier des sommes d'argent relativement modestes en abusant habilement de sa crédulité, de sa générosité.
- "Je carotte froidement des volumes, sous prétexte de service de presse supplémentaire" écrivait Colette dans son Claudine en ménage, n'est ce pas ?
- Certes ! Mais Courteline dans l'Article 330 n'a t'il pas soutenu : "Ce qui est trop commode, monsieur, c'est de s'emparer du bien des autres et d'en user comme du sien; c'est de leur carotter leur monnaie sous le prétexte mensonger d'assurer leur droit au sommeil, à l'intimité et au repos" ?
- Et Bloy dans Le Désespéré : "Ce poète qui se flatte, de séduire son Juge et de carotter le Paradis" ?
- Hélas, c'est aussi échapper au règlement par un subterfuge. Carotter le service, les corvées, l'exercice.
- Ou s'attribuer, en l'imitant habilement, l'allure de quelqu'un. Ils carottent l'idiot. Ils carottent le génie de la Bastille...
- Vous qui citiez Balzac, rappelez-vous de cet extrait de son César Birotteau : "Une affaire exige le concours de tant de capacités! Mettez-vous avec nous dans les affaires! Ne carottez pas avec des pots de pommade et des peignes : mauvais! mauvais! tondez le public, entrez dans la spéculation."
- "La spéculation? dit le parfumeur, quel est ce commerce?"

Il y eut de grands éclats de rire d'interminables minutes durant lesquelles je redoublais d'efforts pour ne pas lâcher prise puis les échanges musclés reprirent avec encore plus de véhémence.

- Et carotter sur quelque chose, Messieurs, n'est-ce pas en détourner frauduleusement une partie à son propre bénéfice ?
- Oui, Genevoix dans La Boue, faisait tenir ces propos de Prochon au lieutenant : "Je t'en flanque,des bagages, sur le rable; je carotte sur la quantité; je réquisitionne une brouette; je... Ah! Quel fourbi !"
- Ou duper, tromper en vue d'un avantage. "La vieille habitude de carotter l'électeur" soutenait Bernanos dans La Grande peur des Bien-Pensants.
- Aymé dans son Uranus envisageait même de carotter le fisc.
- Ou encore Poulot dans Le Sublime ne ciblait-il pas justement "ces gens-là qui carottent le travailleur et qui le font chanter, par une infinité de ficelles indignes" ?
- Pour citer de nouveau Bloy dans l'Exégèse des lieux communs et comme nous le constatons ce soir même, mes bien chers amis, "Les absents ont toujours tort. Cela signifie que les absents doivent être invariablement carottés, filoutés, flibustés de toutes les manières imaginables."
- Oui, carottons les absents, carottons les avec vigueur et insistance.
- Les absents peuvent eux-même se réunir en conclave de leur coté. Rien ne les en empêche. Ils nous carottent probablement en ce moment même. Soyons, impitoyables !
- Bien entendu, les absents sont des escrocs. Dans les Héritiers Rabourdin, Zola n'a-t-il pas couché :"La caisse s'est vidée sans que je devinasse par quelle fente! Ils étaient une bande à m'emprunter, à me carotter, à me voler... Ce que je sais, c'est qu'ils ont emporté jusqu'au dernier liard."
- Quel coquinou ce Zola !
- Désolés mes très chers pairs académiciens mais pour ma part carotter, c'est avant tout sonder quelqu'un, le faire parler. Lui tirer la carotte. Hé. Hé. Maupassant dans une Vente, un de ces Contes et nouvelles osait un "V'là les gendarmes! Ils nous sacréandent, ils nous carottent. En prison."

C'est alors que je fis péter la véranda et que profitant du fracas du verre pilé et de la confusion des académiciens, je plantais mes carottes bien profond dans les fondements remplis de fumier de tous ces sombres connards.

"Si tu tends ton cul comme une carotte,
Un p'tit coup dans la motte,
Et que ça finit dans ta glotte :
C'est ta dignité qu'on a carotte. ", chantonnait Booba qui m'accompagnait tout en carrant des bottes entières dans le fion des académiciens. "Je m'en vais jouer à FarmVille dans vos rectums." C'est alors qu'il lui restait encore plusieurs centaines de carottes à planter et que tous les culs de l'Académie Française avaient déjà servi de mini-potager bio que le rappeur se demanda s'il n'allait pas poursuivre sa mission commando dans un terreau encore plus fertile : le meilleur des compost se trouvait dans la boîte crânienne de tous ces grabataires aussi B2O poursuivit l'empotement massif directement via les conduits auditifs de tous ces malheureux, prenant un soin particulier à bien enlever les prothèses au préalable puis à percer les tympans d'un coup sec pour que la racine des carottes baigne bien au fond dans la matière grise de tous les membres du conclave qu'il réussissait à alpaguer.

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 15/11/2016 à 19:38:55
Superbe première présentation de texte de Cuddle qui a su parfaitement suivre mon tutoriel step by step pour publier un texte sur la Zone et meme créer une nouvelle rubrique. Clap Clap Bravo à notre nouvel admin. L'emploi du terme lagomorphe entretient de plus une subtile confusion : Lourdes Phalanges et Cuddle sont-ils une seule et meme personne ? Probablement plus une fois que j'aurai pris mes goutes de paranoÏdol500

Commentaire édité par Lapinchien.
Lapinchien


tw
    le 16/11/2016 à 02:50:21
Je propose qu'on lance une suite au brainstorming carotte car le sujet est loin d'être épuisé, on n'est pas près d'avoir fait le tour de la question.
LePouiIleux     le 16/11/2016 à 22:42:00
Fallait la trouver l'illustration.
Lapinchien


tw
    le 16/11/2016 à 23:30:12
je croyais que Cuddle l'avait carrément dessinée. Parce qu'elle dessine bien en plus.
Cuddle


fb
    le 17/11/2016 à 07:54:02
Nope j'ai tapé "schtroumpf carotte" sur le net.

= ajouter un commentaire =