LA ZONE -
Résumé : Je ne sais pas vous, mais moi je meurs d'envie de voir le numéro de stand up de tomatefarcie en direct à Châteauroux. J'ai presque envie de lui organiser une cagnotte en ligne pour mener à bien le projet et lui donner la moitié de mon RSA, avec pour seule contrepartie un passage obligé de la tournée par Inzinzac-Lochrist dans le Morbihan. L'auteur s'est fendu d'un traitement original du thème imposé, et le résultat fait mouche. Ça balance des vannes dans tous les sens, c'est authentiquement drôle et méchant (question de subjectivité, me direz-vous ? Rien à carrer de votre opinion) et l'angle parodique fonctionne diablement.

projet stand-up.docx

Le 19/07/2020
par tomatefarcie
[illustration] Notes en vrac pour mon projet de stand-up.


1- Titre : pas de titre


Commencer à réfléchir à un titre de spectacle. Idées en vrac : « Tomatefarcie, tomate par-là », « Tomatefarcie fait des farces assis », « Cent pour cent LOL », « Fame ».
→ se renseigner auprès du service culturel de la mairie pour savoir si « tomate farcie » et « LOL » ne sont pas des marques déposées ou des incitations à la haine.



2- Début du spectacle :

Musique d’ambiance pour chauffer la salle et que les gens tapent dans leurs mains en rythme pour inciter mon entrée sur scène. Genre la chanson dans Vélo Club qui accompagne le résumé de l’étape du jour, le refrain c’est un truc genre « won’t beneath to judge what » (faire une recherche google sur « chanson vélo club résumé étape won’t beneath to judge what gérald holtz taille »). Ou celle de la pub pour le téléphone ou internet avec le slogan comme quoi ça rapproche les gens et que ça crée le monde de demain (je crois qu’elle était dans la playlist du mariage de Lolo, lui envoyer un mail).

Voir avec les éclairagistes pour faire une sorte d’effet strombinoscope (pas sûr du mot, le truc avec des flashs hyper rapides qui provoquent des crises d’épisiotomie, vérifier dans le dico pour pas passer pour un con auprès des intermittents), musique qui s’arrête d’un coup, moi qui surgis côté cour (ou côté jardin), peut-être prévoir un accessoire ou un truc vestimentaire marrant, histoire de provoquer tout de suite le rire. Suggestion : pantalon trop court.


3- Introduction :

Bonsoir [nom_de_la_ville], ça va bien ?
(le public : « ouaiiiiiiiiiiis »)
Vous êtes chauds ce soir, [nom_de_la_ville] ?
(le public : « ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis »)
Je suis hyper content de jouer devant vous ce soir car j’adore…


Et là, enchaîner avec des trucs bien salauds, adapter en fonction de l’étape de la soirée : « car j’adore tout ce qui est pédophilie, alcoolisme et consanguinité », « car j’adore les viols collectifs dans une cave et me faire tirer ma bagnole par des noirs », « car j’adore tout ce qui est la Tour Eiffel et Anne Hidalgo ».

À faire : demander à mon agent de choisir des coins un peu pourris pour ma tournée, style Montluçon, Lépanges-sur-Vologne, la Bretagne, le Portugal, etc.

À faire : trouver un agent.

Idée en passant, rapport à Anne Hidalgo : chercher à jouer dans des villes avec un maire qui a un nom rigolo, genre « Monsieur Slip » ou « Monsieur Bite » ou « Madame Bite ». Je crois que le maire de Châteauroux s’appelle Billard → « Alors Châteauroux, paraît qu’on a un maire qui aime jouer avec les boules, la queue et les trous ? »

(d’après Google, le maire de Châteauroux s’appelle Flavien Ermenault → appeler quand même le service recensement de la mairie pour vérifier, je suis sûr d’avoir entendu un truc quelque part comme quoi le maire de Châteauquelquechose s’appelait Billard. Si c’est pas celui de Châteauroux, dire à mon agent de ne pas prévoir de date à Châteauroux).

Continuer avec quelques vannes sur le Portugal.


4- Premier sketch : Facebook

Y en a parmi vous qui sont sur Facebook ? Levez la main pour voir.
(les gens lèvent la main)


→ parler de Facebook


5- Deuxième sketch : les relations homme-femme

Y en a parmi vous qui sont dans une relation homme-femme ? Levez la main pour voir.
(les gens lèvent la main)


→ balancer des punchlines sur les pédés


6- Troisième sketch : la politique

J’adore la politique. Le problème c’est que j’aime pas les politiciens. Prenez Macron, par exemple. Ce mec a moins de charisme qu’une crêpe au sucre et pourtant il nous gouverne même en-dehors de la Chandeleur !
(attendre que les rires se calment)
… Avec lui, c’est Plutôt « Chandeleur Bing » !
Et Sarkozy, voilà un type qui a le QI d’une gaufre au Nutella, qui est plus malhonnête qu’un vendeur de la Fnac, qui est moins grand que Passe-Partout, mais qui a réussi à être réélu deux fois de suite !


(à vérifier, pour le truc d’être réélu. Et appeler la mairie pour savoir si « gaufre au Nutella » est déposé à la Sacem)

Mais le pire, c’est François Hollande. Déjà, il a un nom de pays. C’est comme si le président de la Hollande s’appelait « Hollandois France », j’exagère pas ! Et c’est quand même le seul président qui s’est barré en scooter et en pleine nuit pour aller coucher avec Julie Gayet !

(à vérifier aussi)

Dans le genre improbable, on a aussi Marine Le Pen : à force d’être raciste, elle doit broyer du noir. Ça doit la faire rire jaune. Et aucun risque qu’elle se mette au vert !
En parlant de verre, vous vous souvenez de Benjamin Grivoix, le mec qui a montré sa bite sur internet ? Paraît qu’il avait un abonnement haut-des-bites… Et qu’il prévoyait de passer à la chibre… euh, à la fibre !
C’est pour ça que j’ai arrêté de voter, sauf pour la Star Ac…



7- Quatrième sketch : la Star Ac


8 - Cinquième sketch : les enfants

Les gens te disent toujours « tu verras quand tu auras des enfants, c’est génial, c’est le plus beau jour de ta vie ». Eh bien moi, depuis que j’ai des enfants, j’ai remarqué…


→ faire des enfants et prendre des notes sur ce qu’il y a de remarquable.

Les gamins adorent jouer à « Trouver Charlie ». Mais depuis les frères Kouachi c’est beaucoup plus difficile, car tout le monde est Charlie, donc lequel est le bon ?

→ essayer d’équilibrer avec une vanne sur les juifs, pour pas se taper des procès de la part de « Touche pas à mon pote »

Mais Coulibaly aussi a compliqué le jeu : ce n’est plus l’attentat de l’Hyper Cacher, mais de l’hyper caché !

→ Warning ! Coulibaly était noir, donc appeler la MJC locale pour avoir des renseignements sur le taux de pénétration de la communauté noire dans la ville. Si < 70 % , no problemo, sinon essayer d’équilibrer avec une saillie sur les Chinois. Exemple : On dit souvent « un chien, un homme ». Avec les Chinois, c’est plutôt « Un chien, un nem » ! → pas sûr qu’on dise « un chien, un homme », donc appeler le Comité des Fêtes pour savoir si quelqu’un l’a déjà dit un jour sur Terre et si c’est pas le cas, leur demander de confirmer que le taux de pénétration de la communauté noire dans la ville est bien supérieur à 70%. Et préparer une vanne de rechange au cas où (à base de chiens et de nems).


9- Sixième sketch : les trucs genre racisme et tout ça, mais pour vite parler des enfants vu qu’au final j’en ai pas trop parlé dans le sketch précédent (et que j’ai quand même déjà parlé de racisme et trucs du genre).


Vous connaissez la différence entre un noir et un blanc ?
Au moins treize centimètres…
Je parle de l’écart sur la ligne d’arrivée lors d’un 100 m, bien sûr, pas de la taille de la bite !
D’ailleurs, en parlant de bite, l’autre jour je regardais « C’est Pas Sorcier » avec mes gosses et alors je sais pas vous, mais moi je sais jamais lequel est Fred et lequel est Jamy !


→ revoir peut-être la transition « d’ailleurs en parlant de bite ». Revoir aussi pour les gosses, si ça vaut vraiment le coup d’en faire ou si ce serait pas plus rapide de rajouter plutôt des vannes sur les Portugais.


10- Septième sketch : plagiat d’un sketch américain ou pub pour une banque

→ voir avec mon agent lequel est le plus rentable. À propos de l’agent, joindre l’Association des Parents d’Élèves et leur demander s’il veut mieux prendre un agent issu de l’obédience judaïque (rapport à on-sait-quoi) et se prémunir ainsi de toute accusation de démarche antisémite, ou plutôt prendre un pédé. Faire faire un devis.


11- Huitième sketch : les trisomiques, les myopathes, les nains et tous les trucs qui nous dégoûtent.

Je sais pas vous, mais moi quand je vois la taille d’une place handicapé sur un parking, je me dis qu’ils exagèrent un peu : c’est quand même pas si gros que ça, un fauteuil roulant ! C’est comme pour les trisomiques,

→ trouver un truc qui est comme pour les trisomiques

Mais le pire, c’est les nains ! Non, le pire c’est les nains trisomiques et myopathes, même s’il y en a qui ont été élus présidents de la République…

( BIM ! Putain celle-là elle dévaste tout, faudrait peut-être que je la garde comme dernière phrase du spectacle)


12- Fin du spectacle, du coup

Effet strombiscopique inversé, musique techno pour inciter le public à battre le rappel (genre 2Unlimited, Reel 2 Real, ou regarder du côté de la scène électrotribale strasbourgeoise période 1993 / 1er trimestre 97, paraît qu’il y a des trucs valables).


13- Rappel

Aborder les trucs qui n’ont pas pu être casés avant : vanne sur les putes, vanne sur Trump, peut-être sur les claviers QWERTY (aviser en fonction de la réaction du public), et ultime punchline sur le pouvoir destructeur de l’argent.
Pour la vanne sur les putes, regarder s’il y a moyen de détourner la phrase culte de Gandhi sur la pute borgne dont la chatte n’ignore rien patin-couffin, mais avec moule à la place de chatte, surtout pour les dates en Bretagne.
Pour Trump, en vrac :
Avec un prénom de canard, pas étonnant d’être un connard ! Ce mec a le QI d’une crêpe au Nutella, avec lui c’est tous les jours la Chandeleur !

→ prévenir mon agent de peut-être éviter le Texas et le Wyoming pendant la tournée. Surtout si je l’ai pris pédé.


Et mesdames et messieurs, avant de nous quitter, j’aimerais partager avec vous cette pensée sur le pouvoir destructeur de l’argent.

= commentaires =

Clacker


    le 19/07/2020 à 18:47:38
Hâte de te retrouver sur les planches dans un coin pourri tel que la Bretagne.
Lunatik-


    le 19/07/2020 à 19:02:00
J'ai ri bêtement tout du long, et j'applaudis le concept, foutrement bien trouvé et exploité joliement comme il faut.

Et sinon, quand tu passes à Montluçon, fais moi signe, je te paie une crêpe charolaise bien saignante (je t'informe en passant que dans le même coin pourri, mais avec un potentiel comique encore supérieur, il y a aussi Vichy (et ses gaufres aux célèbres pastilles tant prisées des fumeurs)
pascal dandois


    le 19/07/2020 à 19:15:03
Faudra me donner des sous genre 2euros50 de la caisse du pestacle, "Hollandois France" je l'ai déjà faite celle là dans un Saint Con me semble bien, preums!
Lapinchien


tw
    le 19/07/2020 à 19:41:47
ça m'a rappelé ma dernière IRM en moins graphique
Lapinchien


tw
    le 19/07/2020 à 19:42:45
(vérifier que IRM est bien l'acronyme d’interruption volontaire de grossesse)
David


BIM !    le 19/07/2020 à 21:05:01
On t'a reconnu Blanche Gardin !
tomatefarcie


    le 20/07/2020 à 10:22:44
est-ce que le maire de Inzinzac-Lochrist s'appelle monsieur Bite ?
Clacker


    le 20/07/2020 à 17:20:23
Non. Il va te falloir faire une blague sur Jésus.
Genre : Jésus pas dans mon assiette.
Lapinchien


tw
    le 20/07/2020 à 17:42:22
Jésus débite, BIM !
tomatefarcie


    le 20/07/2020 à 18:11:19
je te prends comme agent
Clacker


    le 25/07/2020 à 23:36:13
J'ai bouclé ton planning, tu joues la totalité de tes dates dans le pays Bigouden, entre Peumerit et Pouldreuzic, c-à-d dans les soirées cochons grillés et les abattoirs de volailles. Je t'envoie mon RIB et un contrat en bonne et due forme. Ne me remercie pas.

= ajouter un commentaire =