LA ZONE -
Résumé : Je dois bien avouer ma partialité : en principe on ne publie pas de poèmes à part ceux de Dourak. Mais celui-là parle de la peste, avec des légions de mourants et tout le bazar, alors j'ai pas pu résister. Très baudelaireux, mais cool.

Peste

Le 26/05/2008
par Advienne-que-pourra
[illustration] La veuve a succombé et rejoins l'orphelin
dans la crypte oubliée où l'attend son amant
Et les lambeaux de peau des lépreux impuissants
aux pieds des croix dressées brulent en brasiers sans fin
Sur les pavés souillés assis ils prient en vain
salut et guérison, seule folie les attend
Et partout déambulent en légions les mourants
leur corps amincis répandent un sang malsain

La maladie me ronge et mes jours se finissent
Putrides infectes chairs sur mon corps se pourrissent,
car la gangrène est reine et faucheuse ici bas

Je ne suis que charogne esclave du sort
tout est lamentation, l'avenir est aux rats
Las j'ai cessé de fuir mon exutoire, ma mort

= commentaires =

Glaüx-le-Chouette


    le 26/05/2008 à 18:20:46
Je trouve ça complètement vain et sans maîtrise. Or la poésie sans maîtrise c'est juste de la merde. Ouais, je vais faire des remarques formelles, mais ouais, elles sont fatales. Si on veut s'éviter les remarques formelles de merde, deux choix, soit on ne prend pas une forme fixe en la dégommant de partout, soit on la respecte parfaitement. La poésie c'est pas un truc de feignasse. Et ça c'est un pseudo sonnet de feignasse.

Vers un et deux, un hiatus en plein sur l'hémistiche, bravo, y a pas plus raté. Je passe sur la faute sur rejoinT. Vers quatre, une syllabe de trop, car il faut dire brûleutenbrasiers. Dommage hein. De toute façon sinon ça faisait un hiatus super moche. Je rappelle que le hiatus, c'est pas un truc pour les maniaques ; essayez de prendre un groove sur n'importe quelle musique, et à un endroit, rajoutez un temps ou un demi-temps. Vous avez pété le rythme et le groove. Bah ça, c'est le hiatus, c'est exactement le principe et le fonctionnement. Ensuite, vers 5 hiatu à l'hémistiche, vers six une syllabe de trop et hiatus, vers sept une syllabe de trop, vers huit rythme foutraque, la coupe tombe là où personne ne l'attend, c'est des alexandrins bordel, pas un slogan pour les slips kangourou ; vers dix, une syllabe de trop, et syntaxe foireuse en prime ; vers douze, il manque une syllabe cette fois, putain, et une syllabe de trop sur la chute pour le plaisir.

Bref : c'est misérable. Comme un chimpanzé qui essaierait d'avoir la classe en mettant un frac.



Le thème au-delà de ça est rebattu, les images sans originalité ni force, y a ni but ni fin au texte, on voit pas pourquoi c'est là, c'est juste là, comme une glaire.

Je déteste, c'est de la grosse merde prétentieuse, et une merde d'eunuque. Aux chiottes.
dwarf     le 26/05/2008 à 18:40:39
Pendant la lecture, j'ai ressenti un je-ne-sais-quoi qui clochait mais j'arrivais pas à savoir quoi.

Y a des chances que ça soit lié à ce que dit Glaüx.
Et puis "brûlent en brasier" c'est pas beau.
nihil


    le 26/05/2008 à 19:53:30
"un hiatus en plein sur l'hémistiche"

OH MON DIEU, VITE UNE CAMERA
nihil


    le 26/05/2008 à 19:55:52
Faut absolument faire un film porno mettant en scène un troupeau de jeunes hiatus vigoureux s'épanchant sur une douce et frêle hémistiche. Et là, paf, un paradigme débarque et la fout dans le champ lexical du plus beau hiatus. Ca ferait un carton.
Aesahaettr


    le 26/05/2008 à 21:15:40
Ouais, avec des plans du réalisateur sur son fauteil en plein milieu du groove qui fait un calembour avec l'accent québécois en caressant une litote blanche de sa main gantée de fer.
Ouais.

C'est absolument foiré, la forme torturée ne me choque pas, et je serais prêt à subir des dissonances si elles étaient justifiées par, je sais pas, quelque chose. Les images sont foireuses : l'amant par la veuve avec l'orphelin dans la crypte, on se croirait à Cluedo, en quoi c'est pertinent au milieu des lépreux, là ? Je sais pas, j'y connais rien en sonnets, si ça se trouve c'est un procédé à utiliser dans la forme, mais je vois pas, là.
Il manque des articles, aussi.
C'est censé donner un effet bobsleigh à la lecture, dire "seule folie les attend" ? Même une putain de majuscule c'est dur à mettre ?
C'est casse-gueule, c'est laid, baclé, foiré, sur un sujet pas forcément dégueulasse à traiter.
Bref c'est de la merde;
nihil


    le 26/05/2008 à 23:08:45
Mais où sont passées le respect de notre langue et la volonté de perpétuer ses nobles traditions ?

DANS TON H2MISTICHE SALOPE
Glaüx-le-Chouette


    le 26/05/2008 à 23:13:40
On a compris ton avis je crois, c'est bon, mais tous ceux qui ont parlé de poétique foireuse ont expliqué clairement que c'est ce défaut de respect des règles qui fait merder le texte à leurs yeux. Y a un moment où faut accepter que les gens soient pas juste complètement des trous du cul peut-être.
nihil


    le 26/05/2008 à 23:23:33
Les gens qui parlent de respect des règles ou les gens en général ?

Cela dit, j'ai pas encore exprimé mon avis. Là en fait j'ai inventé un concept de film prOnO avec des hémistiches en gros plan. Certains pourraient le considérer comme de l'humour, youpi youpi.
Glaüx-le-Chouette


    le 26/05/2008 à 23:24:23
Je suis censé avoir de l'humour quand on parle boulot, moi ?
nihil


    le 26/05/2008 à 23:24:53
Sinon la meuf à gauche de l'image est tout à fait mon genre, avec ses dix-sept nichons.
EvG


    le 26/05/2008 à 23:38:09
Bah, je le prends comme un truc sans prétention, rédigé sur le genoux de l'auteur pendant qu'il était aux chiottes. C'est boiteux de partout. Je veux dire, j'ai rien contre le fait que la forme fasse semblant de prendre des libertés quelques fois, mais là c'est du teisser ragnagna ou je ne m'y connais pas. Le thème rigolo, ni plus ni moins qu'un autre, bien qu'ils eurent pu prier jesus et ses apôtres. C'eût été plus tragique de voir ces philistins, ré assemblant leurs triques en implorant les Saints, de rencontrer Patrick qui dirait "Ô ma mère, où donc est la poitrine que je suçais naguère?", et le père courroucé par les dires du manchot, qui d' un geste ample et dur lui eût tiré la peau, qu'il aurait sale et flasque en trône de la peste sur son triste visage, noir, tout dissocié du reste.
Y'a des images sympas, payent pas de mine mais... elles auraient été mieux servies que ça ne m'aurait pas déplu !
Narak


    le 27/05/2008 à 10:25:06
Pour moi tout l'intérêt d'un sonnet tient dans la pointe, là il n'y en a pas, ou alors elle est DMC. Dans les deux cas ça ne m'intéresse pas.

Et au delà de la technique, c'est laid.

Commentaire édité par Narak.
Ceacy


    le 27/05/2008 à 20:39:08
CMB.
Mano


    le 28/05/2008 à 17:58:41
Y'a quelqu'un qui m'explique ce qu'ils viennent faire là les lépreux ? On pourrait rajouter les atteints du choléra et du sida pour bonne mesure, non ?
Et les cons comme moi, vous fatiguez pas les gars, je sais.
Ceacy


    le 28/05/2008 à 21:11:34
Ils sont là au cas où les rats n'auraient pas assez à bouffer. D'ailleurs, ça peut chopper la peste, un rat ?
Narak


    le 29/05/2008 à 00:06:06
La peste est également endémique chez les marmottes, mais personne ne s'inquiète...
evariste galeux     le 29/05/2008 à 03:54:02
Ceacy t'es passé à côté d'un détail dans l'histoire de la peste.
Et Narak, j'ajouterais qu'elle l'est aussi chez les écureuils , et que ça ne choque personne !
nihil


    le 24/10/2008 à 20:33:14
Trouvé dans la liste des textes en attente. Y a vraiment des cons...



"Ripeste
Posté le 24/10/2008
par evariste galeux


Le thème amusant, ni plus ni moins qu'un autre, bien qu'ils eurent pu prier Jésus et ses apôtres. C'eût été plus tragique de voir ces philistins, ré assemblant leurs triques en implorant les Saints, de rencontrer Patrick qui dirait "Ô ma mère, où donc est la poitrine que je suçais naguère?", et le père courroucé par les dires du manchot, qui d' un geste ample et dur lui eût tiré la peau, qu'il aurait sale et flasque en trône de la peste sur son triste visage, noir, tout dissocié du reste.

Message complémentaire : En réponse à Peste par Advienne-que-pourra. Indissociable du texte qui à motivé le présent écrit, il est une tentative, à la sauvette, de cracher sur Peste. C'est surtout que ce machin, je ne pouvais pas le laisser en commentaire. Ah, et j'ai perdu mes codes et id. Enfin, je me débrouillerai sans doute? Merci. "
evariste galeux     le 25/10/2008 à 02:41:29
J' ai envie de faire ma petite vierge éfarouchée dans le genre : "Non, mais t'es vraiment pas sympa. Tu te crois supérieur aux autres mais en fait, tu n'en vaut même pas la peine et blablablablabla x 8." Mais en fait non.
En fait, je viens ce soir surtout parce qu'il n'y a plus de binouze. En fait ta gueule et peu importe à qui ces mots sont consacrés, je suis bourré et la vie m'ennuie moins que la Zone. Disons que je dois être un peu malade et que je sais que ce monologue me vaudra une sodomie en bonne et due forme et que surtout je m'en tape. Putain, c'est d'un ennui...
Glaüx-le-Chouette


    le 25/10/2008 à 05:13:23
O% 9A UNE PETITE VIERGE EFFAROUCH2E ,,,

O% 9A BORDEL ,
MONTREZ8LA MOI LES GARS PUTAIN? O% 9A UNE VIERGE EFFAROUCH2E §§§
evariste galeux     le 25/10/2008 à 17:51:08
Semblerait que tu aies été en rade de gnôle bien plus tard que moi. Je suis jaloux.
Glaüx-le-Chouette


    le 25/10/2008 à 17:55:04
J'ai encore plein de restes, notamment dans le sang.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]