LA ZONE -
Résumé : Ce texte est un manifeste. La preuve que la Zone est désormais vérolée par les branleurs compulsifs. Dans ce texte auto-érotique, Krome partage son secret pour le bonheur et la sérénité universelle : la Zone, un porno, une bite. Cette fiottasse de Bouddha en aurait été jaloux.

Tout n'est que ca

Le 24/11/2009
par Krome
[illustration] Mes burnes sont gonflées à bloc, les dernières mises à jour de ce site fétichiste sont très appétissantes
A peine je visionne la première vidéo que le feu prend entre mes jambes, une très somptueuse mature se fait éjaculé sur les plantes des pieds par un homme au corps frêle et au nez massif, avant que ce dernier nettoie avec sa langue le liquide visqueux tout en l’avalant. Très perverse mais très suggestive, la scène ne manque pas de me mettre l’eau à la bouche. Ce que la plupart des gens qualifieraient de barbares et d’écœurant, je n y vois que du sexe le plus inventif, le plus purifiée, élevé à un rang digne du génie humain, de sa suprématie sur la nature et sur l’instinct. Je saisis mon pénis de sur le pantalon avec trois doigts et j’effectue un mouvement de va et vient, le frottement au tissu même s’il provoque quelques fois des contusions sur la délicate chaire du pénis, amplifie le plaisir. Arrivé au paroxysme du plaisir imaginable et supportable, les yeux, le cerveau, les reins au bord de l’implosion, la tension exercée sur les muscles à son extrême, le corps tremblotant, tout mon être n’aspire qu’à une chose : Etre libéré. D’un coup tout le corps s’effondre, comme si toute la pression mentale, tout le mal-être, ne se résumait qu’à quelques centilitres de sperme à la puissance divine, au pouvoir destructeur, moteur de toutes les monstruosités que le genre humain ait pu commettre durant des siècles, essence de toutes les banalités ou brutalités balancés sur la zone par des frustrés aux hormones surdosées, tout n’est que ca.

= commentaires =

Kolokoltchiki


site blog fb
    le 24/11/2009 à 02:19:17
Amusant : il autocritique son texte à la fin. Autoraute.
Yog


    le 24/11/2009 à 11:25:00
Mais pourquoi pas parler de sa branlette ? Style bancal mais je ne demandais pas mieux. Puis les pieds c'est tres bien.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 24/11/2009 à 14:38:56
Fautes, lourdeurs, incohérences (la scène est "perverse", mais presque tout de suite après : "Ce que la plupart des gens qualifieraient de barbares et d’écœurant, je n y vois que du sexe le plus inventif, le plus purifiée, élevé à un rang digne du génie humain, de sa suprématie sur la nature et sur l’instinct.").

Sinon, à la base, ça peut se défendre (Bouddha, extinction des désirs, Schopenhauer, vouloir-vivre, tout ça...). Mais ça reste contradictoire, concernant la zone. Si les zonards n'étaient que des frustrés déchargeant de l'énergie sexuelle non utilisée sous forme d'agressivité, ce serait parce qu'ils ne le font pas devant des sites plus appropriés. Parce qu'une fois déchargé cette énergie devant du porno fétichiste, pourquoi venir ensuite sur la zone, dans cette optique ? Toi-même, pourquoi poster ce texte ? Et donc le portrait est à côté de la plaque.

Par exemple, tu aurais pu opposer le branleur occidental, neutralisé par la pornographie et le football (ou autres joyeusetés festives et/ou consuméristes et/ou pseudo-rebelles), aux terroristes arabo-musulmans dont le tonus sexuel trouve à s'employer plus sainement. Voire mentionner Robespierre, ou les templiers, ou les moines shaolin, si ça existe vraiment. Avec pincettes et circonspection, tu aurais pu t'interroger sur la tentation d'utilisation spirituelle de l'énergie sexuelle par le tantrisme. Ou autres considérations. Là, ça aurait pu être intéressant.

Mais, quant au constat qu'une petite décharge, ça fait retomber la pression, je pense que l'humanité s'en était déjà aperçu.

Bref. Merci quand même d'avoir fait court ctb.

Commentaire édité par Dourak Smerdiakov.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 24/11/2009 à 14:45:54
Ça me fait penser au terroriste Carlos, expulsé de l'université Patrice Lumumba de Moscou, parce qu'il aimait un peu trop l'alcool et les femmes. Dont la piste a plusieurs fois été retrouvée via ses maîtresses. Bref, décharger régulièrement ses couilles ne l'empêchait pas de semer des douilles.
hlxc     le 24/11/2009 à 15:43:40
Où l'on voit Krome, visiblement frustré de n'être pas, nous montrer un sans âme sucer par Dame Nature, et il s'en plaint, et il répand son jus dans l'abreuvoir à putes, qu'il voudrait être.
Et comme le montre sans pudeur Dourak, n'est pas pute qui veut.

Carlos n'était pas un terroriste mais une grosse pute à la solde de puissants arabes.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 24/11/2009 à 18:58:49
Placer le mot 'pute' dans chaque phrase, c'est une des tendances de la zone, mais ça ne rend pas la pensée plus claire.

Le terrorisme de qualité, c'est une affaire de professionnels. Ces gens ont le droit d'être dignement rémunérés. En outre, derrière tes 'puissants' (rires) Arabes, il y avait surtout, in fine, la patrie du socialisme.
Das


    le 24/11/2009 à 20:49:01
Farewell aussi, si mes souvenirs sont exacts, était particulièrement porté sur les donzelles et la boisson. Vous me direz : que peut-on attendre d'un traitre salopard issu d'un milieu de prolétaires communistes?
Das


    le 24/11/2009 à 20:50:36
Je vous répondrai un truc, mais plus tard en fait. Là, euh, rien.
glopglop     le 24/11/2009 à 20:58:01
"La chaire du pénis", mouahahah !
Prix Nobel de littérature...
hlxc     le 24/11/2009 à 21:17:21
En effet n'est pas pute qui veut. Au sens clair et propre, pas tendance, poupée.
Glop-glop


    le 24/11/2009 à 21:58:59
Tu pourrais pas avoir un nom, comme tout le monde, ducon ?
XoaKoaX     le 24/11/2009 à 23:44:01
C'est indéniablement, un texte de fiotte.
Taylor     le 24/11/2009 à 23:52:17
--------------------------------------------------------------------------------
Peut-on m'expliquer ce qu'il se passe ici?
Ou suis-je , je voudrai juste un peu de contexte, histoire de mieux aprecié
Lapinchien


tw
    le 25/11/2009 à 00:15:17
DTC,s
Yog


    le 25/11/2009 à 06:27:25
Pour le coup on est vraiment DLC de quelqu'un.
Glaüx-le-Chouette


    le 29/11/2009 à 13:14:32
Je me sens tellement vieux quand je lis ça. C'est atroce.
Bon, c'est nul à chier, pas écrit, grammaticalement mongoloïde, et même le vocabulaire n'est pas maîtrisé. Voilà. C'est pas du français, ni de la littérature, ni de la pensée. Juste une sorte de vase.
nihil


    le 29/11/2009 à 13:27:41
Une cafetière !
nihil


    le 29/11/2009 à 13:27:42
Une cafetière !
Glaüx-le-Chouette


    le 29/11/2009 à 13:32:38
Une cafetière !
Glaüx-le-Chouette


    le 29/11/2009 à 13:32:46
Un cafetière !
nihil


    le 29/11/2009 à 13:37:59
Une cafetière ?
Glaüx-le-Chouette


    le 29/11/2009 à 13:45:55
Une cafetière.
Adopté comme nouveau commentaire-type pour "rien à foutre de ce texte, je sais même pas ce que c'est". Economique, efficace, agréable à l'oeil.

Une cafetière.
Nana


    le 17/01/2010 à 15:50:43
J'ai aimé, moi, la description énergique du plaisir trivial
Narak


    le 18/01/2010 à 23:21:54
Poursuis.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]