LA ZONE -
Résumé : Gwen répond à l'article Manipulation 4 de nihil et apporte tout un tas de précisions utiles sur ce qu'était réellement le sabbat avant l'intrusion de l'Eglise.

Le sabbat celte

Le 07/02/2002
par Gwen
[illustration] Bon le sieur Nihil vient me titiller à ce que je vois.
Il va donc falloir que j'y mette mon grain de sel (à croire que c'est prémédité le choix du dernier sujet "Manipulation").
Mon cher Nihil, tant qu'à remettre les choses en place, vois grand !
Je vais donc apporter le côté "cours d'amphi" à ton article pour éclairer les esprits embrumés de nos visiteurs sur LE sabbat celte.

Déjà, la signification de sabbat ? Car le lien avec une quelconque religion subsistant toujours est hélas facile à établir. Sabbat signifiera tout simplement "fête", disons dans un langage très paîen moderne. Quatre fêtes majeures, quatre fêtes mineures.

Je proteste déjà quant au nom "Walpurgis" (ou plus précisément "Walpurgisnacht"). Car celui-ci est issu de la religieuse du même nom qui accompagna St Boniface dans sa mission d'évangélisation de l'Allemagne. Dire Walpurgisnacht,c'est déjà faire une allusion à la chrétienté...

Pour les celtes, j'utiliserai donc Beltaine, Beltane ou encore Cétsamuin. Célébré dans la nuit du 30 Avril. Il s'agit de l'une des fêtes majeures, célébrant la "régénaration" de la Terre Mère... ou plus simplement l'arrivée du printemps et de ses tits zoziaux... C'est aussi par extension, la commémoration de l'arrivée des Tuatha de Danaan, les fils de Dana, sur les terres d'Islande (?). Pour célébrer ces multiples événements, les druides allumaient de grands feux, feux bienfaisants (c'était aussi la Fête du Feu...allez zou on se fait la totale !),au travers desquels l'assistance passait, pour symboliser la (re)naissance, l'arrivée sur Terre etc etc.

Le mot fête n'est pas usurpé (il y avait d'ailleurs 4 fêtes distinctes dans cette même cérémonie) tant il y avait de banquets dégustés, de danses et de chants en hommage exécutés et... de corps accouplés. Rien d'orgiesque là-dedans, et encore moins de "malin", mais bien une véritable communion avec la Terre Mère. L'union (on remarque d'ailleurs, union/communion... sont malins ces éthymologistes...) d'un couple humain se faisait l'écho de l'Acte de Création originel.
Plus prosaïquement, on va dire que les hormones avaient du punch à cette époque de l'année (et rien de nouveau sous le soleil mis à part le Viagra). A l'instar des animaux, des semences (je parle de graines... enfin euh... de la flore quoi ! pas aut' chose !).
Autant dire qu'il n'y avait aucune décadence là-dedans, juste de l'humanité... on était bien loin des excès des Dyonesies. La purification (par le feu) était même le sujet central de cette fête avec la renaissance.

Autre "précision", Hécate la Triple ou Artémis, la déesse tricéphale. Plusieurs significations à cette divinité tricéphale : les trois phases de la lune, trois phases de l'évolution humaine, lien entre les trois étages du monde.
Bref, on la retrouve surtout (sous la facette qui nous intéresse) comme divinité de la fertilité, protectrice de la germination et des moissons, assurant la prospérité des troupeaux.
Pile dans le but des fêtes de Beltaine dites donc !
Et devinez comment on la représentait ? Cornue... facile...
Enfin, les inquisiteurs trouveront surtout une analogie fort pratique pour leurs buts. Le baiser obscène dénoncé (osculum infamae), lorsque les femmes embrassaient le visage du derrière du diable. Cette malformation viendrait du culte voué à Diane et à son double visage, Janus et Dianus (dont ils n'ont retenu bien entendu que le côté obscur, et pas tout le tintouin de la fertilité, de la protection des moissons etc etc).


Bon pour en venir au sujet de l'article... Je viens te contredire mon bon Nihil... Soit, l'Eglise catholique a initié la purge et commencé à mettre le feu aux poudres (et aux bûchers...ahaha ! elle est bien bonne... tss, minable Gwen !) mais ce n'est que la partie émergé de l'iceberg.
Face aux multiples désastres, les rats, les loups, les épidémies, les troubles et autres cataclysmes (dûs au refroidissement du climat et à l'hygiène de l'époque essentiellement), ils ne pouvaient bien entendu pas dire que Dieu en était responsable. Le coupable était désigné d'office : Satan (erreur, puisqu'il y a confusion entre Lucifer et Satan mais bon...) ! Et ses sacrées fifilles... Quoi de mieux en effet que le malin ? Pis tiens, comme par hasard, ces abrutis de païens qui adulent une bête à cornes !!! Ca s'appelle un bouc émissaire ça, nan ? (deuxième carton jaune pour ton humour de bas étage Gwen !)
Zou au bûcher ! On passe au lance-flammes le Dieu Cornu et on fait de la Déesse Mère une immaculée (la FIV existait pas encore... Tiens j'vais appeler la Vierge Marie comme ça maintenant...)
On se débarrasse des vieilles croyances (en particulier l'ambivalence Déesse Mère/Dieu Cornu, été/hiver, abondance/restriction... tout ça à remplacer par les notions beaucoup plus évidentes - et façonnables - de bien et de mal!)... Puis ces fêtes qu'on ne pouvait pas placer dans le calendrier chrétien,ces fêtes du peuple étaient gênantes il est vrai... (à noter l'éloignement des fêtes opéré par les religions vis à vis de la nature. Les sabbats majeurs celtes étant les différentes "saisons" "naturelles", les mineures célébrant les équinoxes et solstices).

Pourtant, l'Inquisition religieuse pure et dure menée contre les "sorcières" ne dura "qu'une" quarantaine d'années.

L'Eglise en elle-même passa vite le relais à d'autres manipulateurs... En particulier à l'Etat qui souhaitait se débarrasser de quelques personnages "inopportuns".... ("Jeaaaannnneeee! Tu m'entends ??? C'est la ptite voix !!!"). 200 ans durant lesquels des milliers de bûchers furent allumés (à commencer par les pauvres "mains" bâtisseuses récalcitrantes de Notre Dame ... j'vous raconterai l'histoire un jour si zêtes sages...)

Mais il n'y a pas que ça hélas... et là on quitte ton territoire Nihil (manipulation) pour le mien (dénonciation). Car ce qui a causé le plus de morts, de souffrances, de tourments, c'est tout simplement : la nature humaine.
La jalouse, qui voulait voir disparaître sa voisine un peu trop mignonne... : pro de la DENONCIATION !
Celui en manque de gloire qui se disait "sniffeur de sorcière" : pro de la DENONCIATION !
Les mysogines qui niaient l'influence et la libération grandissantes des femmes : pro de la DENONCIATION !
Le commerçant qui voyait d'un mauvais oeil son concurrent s'installer dans un marché florissant : pro de la DENONCIATION !
Voilà ce qui s'est passé.... La nature humaine avait parlé... L'Homme dans toute sa splendeur sans aucun besoin d'une quelconque religion. Pas besoin d'agir au nom d'un dieu, juste poussé par son instinct.

Et il n'y a pas que les sorcières qui furent victimes de cette "manipulation". Et cette "manipulation" ne remonte pas seulement à 500 ans. Auschwitz ça vous dit kekchose ?

Nous sommes tous des sorciers et des adorateurs de Satan pour quelqu'un... Tout le monde pourra finir sur le bûcher au gré des... DENONCIATIONS !


Voilà, le cours est fini... rangez vos cahiers et sortez dans le calme sales gosses !

= commentaires =

Kirunaa


    le 24/02/2004 à 11:24:08
C'est pas mal ça...

et euh...
"(à commencer par les pauvres "mains" bâtisseuses récalcitrantes de Notre Dame ... j'vous raconterai l'histoire un jour si zêtes sages...) "

Ca vient quand ?
BaN     le 04/11/2007 à 01:04:38
Bonne année
cabal sabbat    le 30/03/2013 à 16:56:09
C'est tordu tout de même d'apporter tant de corrections visant à dissocier les fêtes celtiques des fêtes chrétiennes, mais d'utiliser un mot d'origine hébraïque ayant transité par les chrétiens européens d'ascendance païenne et par les juifs, jusqu'à nos jours ...

Un "sabbat" n'a rien de celte, c'est un mot hébreu (שַׁבָּת) désignant la fin de la semaine juive (du vendredi au coucher du soleil au samedi au coucher du soleil), et c'est un jour de repos dans cette religion depuis des millénaires, et les chrétiens - surtout protestants ou anglicans - l'ont repris à leur compte pour parler du jour qui est pour eux celui du seigneur, c'est à dire le dimanche, sabbat hebdomadaire.

C'est ça le problème avec les néo-païens. Ils ne savent pas de quoi ils parlent et souffrent d'un terrible manque de culture, tant en ce qui concerne leurs cultes supposés que ceux des autres ...

La confusion est assez globale ... Beaucoup de néo-païens se réclamant de l'ancienne religion celtique (certains parlent de druidisme alors qu'il n'a jamais rien existé de tel, les druides n'étaient ni des chefs spirituels ni des organisateurs centraux d'un quelconque pouvoir religieux) utilisent par exemple "Yule" pour désiger l'un de ce qu'ils appellent "sabbat (sic) mineurs", le solstice d'hiver.

Sauf que Yule n'a jamais rien eu de celtique puisque Yule est une fête nordique, certes dédiée au solstice d'hiver, mais relativement à la mythologie germanique de branche nordique (Odin et tout le tintouin). Si les solstices sont "fêtés" (ou du moins honorés, les vraies fêtes se rapportant plus aux 4 cycles lunaires des saisons plutôt qu'aux dates remarquables solaires fixes que sont les solstices) dans le monde celte, il n'a jamais existé de quelconque "Yule".
cabal sabbat    le 30/03/2013 à 17:00:30
Et pour info, c'est Himmler qui à repopularisé la fête germano-nordique de Yule en célébrant chaque année le 21 décembre un rite de son invention, l'allumage de 12 bougies, dans le but de faire oublier la fete de Noël un peu trop chrétienne à son goût. Depuis, certains mouvement néo-païens germaniques (et malheureusement aussi celtiqes) l'ont reprise à leur compte sans jamais vraiment savoir de quoi il s'agit et de quoi il en ressort. C'est triste.
Lapinchien


tw
    le 30/03/2013 à 17:32:45
ce texte est une réponse à celui écrit par nihil ici : http://www.lazone.org/articles/177.html

Pour ma part, vos querelles sont bien instructives et je ne me positionnerai pas même s'il semble que Gwen dès le départ explique que le terme sabbat désigne "fête" et demande à ce qu'on fasse l'effort mental d'éviter l’écueil dans lequel tu plonges allègrement après un superbe saut de l'ange.
Gwenvatefairevoirave     le 30/03/2013 à 18:17:11
C'est mon cadeau pour le 10/04 LC ?
*frétille avec ses allumettes à la main*
Gwen-le-retour     le 30/03/2013 à 18:18:27
mais murf site du diable . Or donc je disais qu'il aille se faire voir à me demander mes ID 11 ans après
Lapinchien


tw
    le 30/03/2013 à 19:16:20
C'est sur place ou à emporter ?
Lapinchien


tw
    le 30/03/2013 à 19:17:38
Je m'en vais sacrifier des vierges à Hécate dans un Carrefour pour la peine.
Gwen-le-retour     le 31/03/2013 à 09:49:53
A emporter si tu y mets un joli noeud pour Pâques ! Une si belle cloche, ça mérite de l'attention.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]